• Quelqu'un, voulant débarrasser ses étagères, me donne un livre et je l'accepte d'autant plus volontiers que cet auteur, je l'ai beaucoup lu, à une époque...avec plaisir...et ce livre-là, je ne le connais pas.

    Il s'agit de" L'homme vivant" de Louis Calaferte

     

    En voici un extrait

    "Qu'est-ce que la joie de vivre? 

    Conscience du sens sacré de l'être et de sa durée...

    Abandon à ce qui se manifeste en nous et autour de nous.

    Absence de culpabilité immotivée.

    Recherche d'un constant accord intérieur.

    Compassion pour autrui.

    Sincérité.

    Consentement.

    Clairvoyance.

    Foi dans le dépassement de soi-même.

    La Joie s'oppose à la médiocrité.

    La Joie est générosité.

    La Joie est simplicité.

    Laissez ce qui vous encombre et allez de l'avant.

    Dieu assume la liberté."  Louis Calaferte

     

     


    17 commentaires
  • "Apprendre à trébucher
    Intégrer les faux pas, en faire sa danse.
    Apprendre la marche imparfaite de tous ceux qui ont dans le corps un poids qui se déplace et les entraîne.
    Sans qu'ils n'y puissent rien.

    Et danser avec ça.
    Tous.
    Des semblables
    Qui tentent de rétablir l'équilibre
    A chaque pas
    Entravés, empêtrés dans les vies et les histoires
    Qui s'agrippent, déséquilibrent."

    Jeanne Bénameur, Laver les ombres

     

    Ce texte me plaît...si souvent , je me désole parce que j'ai trébuché, fait une erreur

    comme il serait simple d'accepter ses erreurs, d'en chercher la raison et de continuer à avancer

    comme cela atténuerait les déséquilibres et la peur

    et combien notre joie de vivre et notre énergie s'en trouveraient accrues.


    14 commentaires
  • A la demande d'un ami qui cherche des textes pour alimenter  "La chronique du Petit Mandrin"

    et nous inciter à réfléchir à ce que représente pour nous LA LIBERTE, j'ai écrit ceci :

     

    Etre libre,

    c'est vouloir être lucide,

    c'est se libérer du regard de l'autre

    "Carburer au désir de plaire n'est pas très loin de l'esclavage" nous dit Alexandre Jollien

     

    Etre libre,

    c'est savoir aider l'autre gratuitement sans vouloir en tirer avantage, sans vouloir le posséder. Celui qui donne doit savoir se mettre au même niveau que celui qui reçoit.

     

    Etre libre,

    c'est savoir répondre à ses intuitions et à sa voix intérieure, savoir faire des choix en rupture avec les préjugés de son temps

    .

    Etre libre,

    c'est désirer la liberté pour tous

    c'est considérer que chacun de nous est appelé à la vivre et qu'il nous faut donc aider les déshérités et les plus fragiles pour qu'elle leur soit accessible à eux aussi.

     

    Etre libre,

     c'est vouloir devenir qui on est et sortir de l'inachèvement de soi-même.


    18 commentaires
  • Laissons entrer le soleil

     

    Ce matin , joie de voir le soleil très tôt...joie d'ouvrir les fenêtres pour qu'il puisse  réchauffer la maison !

    Et je découvre ce texte anonyme intitulé  "Hommage à la vie"

    "Certaines personnes se sentent découragées car elles ne comprennent pas leur mission sur terre. Souvent, elles ont l'impression d'être inutiles, et ne savent pas quel sens donner à leur existence.

    Nous sommes sur terre afin de célébrer la vie, pour chanter avec le soleil, les arbres, les oiseaux et nos semblables. Le bonheur vient de l'attention aux petites choses et le malheur, de la négligence de ces petits riens.

    Le bonheur, c'est l'art de faire un bouquet avec les fleurs qui sont à notre portée.

    Nous adoptons une attitude positive lorsque nous nous décidons enfin à ouvrir grandes les fenêtres, pour que le soleil  entre dans notre vie."


    21 commentaires
  •  Un ami m'envoie cette demande

    Il a créé un  petit journal qui, chaque fois, propose un thème différent

    et, cette fois-ci,   le sujet proposé est  "La liberté"

    Si vous avez des idées et le désir de les partager, n'hésitez pas

    « La liberté, en dessins et en aphorismes » ! À faire paraître dans un journal : « La Chronique du Petit Mandrin », tel est le projet auquel nous invitons les artistes, mais aussi la population générale, à participer.

     

    LA LIBERTE, la Liberté de conscience, la Liberté d’expression, la Liberté dans tous ses états, cette Liberté que nous chérissons et qui doit être toujours protégée, défendue, exigée, pour laquelle nous pouvons donner notre vie, est le thème choisi pour le prochain numéro de « La Chronique du Petit Mandrin », le numéro 9.

     

    A la mine de plomb, au feutre, à l’encre de Chine, ou avec couleur, en quelques coups de pinceaux bien placés, exprimez «votre» Liberté, dans sa force d’être, dans sa réalité ou dans son utopie, simplement évoquée ou éclatant sur le papier. Vous manifesterez son triomphe, sur les prisons qui n’ont pas lieu d’exister, sur les pouvoirs oppressifs, les chaînes, les baillons, sur le Mal qui veut la tuer. La Liberté enracinée en nous pour notre dignité d’être humain, écrite et placardée en tous lieux…par le pouvoir de la créativité artistique.

     

    Egalement, la liberté sera exprimée par des aphorismes, c’est-à-dire par des énoncés très courts ou des maximes, en une ou deux phrases écrites… afin que la Liberté s’envole pour terrasser les inepties, les barbaries, les hontes de l’Homme.

     

    Dessins et aphorismes figureront dans un journal de huit pages. Ils auront été sélectionnés par le Comité de Lecture de « La Chronique », selon la qualité graphique, la pertinence, la force de l’image, la justesse des mots et leur contenu judicieux…. Cependant,  malheureusement, il sera tenu compte de l’espace possible dans le journal. Ainsi, selon l’importance du succès des créations reçues, l’équipe du journal décidera d’un  numéro supplémentaire à concevoir.

     

     

    Pourquoi un journal avec le nom d’un bandit des grands chemins du XVIII e siècle, Louis Mandrin, mort à Valence ? Parce que ce personnage de légende, restant dans la mémoire collective, depuis plus de trois siècles et demi après sa mort, est toujours d’actualité. A sa façon, Mandrin a contribué à la justice sociale de son temps.

    Ainsi, est né le prétexte d’ un journal à thèmes de société :

     

     

     

    Ce journal existe depuis 2010 : huit numéros thématiques ont été édités sur les sujets suivants, à titre d’exemples : la femme, la politique, l’art de vivre, l’éducation…avec la participation de personnes qui ont bien voulu nous remettre un article de leur crû.

     

    Charte de la Chronique : Pas d’appel à la haine, aux extrémismes…

     

    Le numéro 9 vous attend :

     

    EN AVANT ! AVEC VOTRE TALENT D’ARTISTE, CONNU OU NON, AU BENEFICE D’UNE BELLE CAUSE, LA LIBERTE.

     

    « La Chronique du Petit Mandrin »  est éditée et diffusée gratuitement par la MJC de Châteauvert, place des Buissonnets, à 26.000 Valence.

    Les dessins et aphorismes sont à adresser à la MJC de Châteauvert, avant le 1er juin 2015, au nom de Madame Nathalie Devise, animatrice à la MJC :

     TEL : 04 26 50 58 11. Email : culture@mjc-chateauvert.fr

    Très amicalement

    au nom des amis de la Chronique.   Gérard Zilberman

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique