• Ce matin, je me lève, je fais ma toilette, prends  mon petit déjeuner : une petit tartine beurre miel suffira;

    Manger m'a fatiguée, j'ai envie de m'allonger, envie de ne rien faire, de ne plus bouger.

    Il y a des moments où tout est fatigant: manger, respirer, bouger....

    Non, me dis-je, tu ne vas pas te laisser avoir comme ça, dès le matin.   Fais ce que tu as prévu de faire et si vraiment, tu n'y arrives pas, il sera toujours temps d'y renoncer et de faire marche arrière.

    Et je vais donc aux restos du coeur , comme c'était prévu, pour aider à installer les différents produits qui seront distribués aux bénéficiaires l'après midi et aussi le lendemain...Ce  n'est pas un long travail, une bonne heure sans plus et j'aurai toute l'après-midi pour me reposer...Je dois aussi aller chez la Kiné mais cela ne peut que me faire du bien : la kiné respiratoire m'aidera à retrouver une respiration plus apaisée...Au retour, j'arrive même à faire quelques petites courses...

    Et je commence un nouveau roman.

    Heureusement que je n'ai pas écouté cette méchante voix qui voulait me limiter plus qu'il n'était raisonnable.

     

    "Tu n'as pas réussi

    à faire de tous les instants de ta vie

    un miracle.

     

    Essaie encore."               Guillevic

     

    Chaque jour essayer de faire de son mieux

    et ne pas se flageller parce que l'état de grâce n'est pas atteint,

    nos limites trop étroites ,

    et cependant continuer à vouloir le meilleur possible,

    essayer encore et croire en la Vie.


    16 commentaires
  • Je mets de l'ordre dans mon placard et je retrouve ces notes prises en 2003 alors que je revenais d'un stage de chant

    et ces notes me permettent de retrouver toute la joie de vivre que j'ai éprouvé ce soir-là

     

     

     

    Le premier soir, l'animateur nous a proposé une improvisation

    il nous proposait de laisser sortir le cri qui était en nous et j'avais chanté

    (il nous aidait en improvisant lui-même au piano pour accompagner notre chant:)


                                       J'ai peur du vide
                                       Un seul faux pas et c'est la chute
                                       J'ai peur du vide
                                       peur de me perdre
                                       envie de me perdre


    Le lendemain, avant de nous quitter , il nous a proposé une autre improvisation mais cette fois-ci, notre cri devait devenir chant pur ou du moins y tendre..
    Que votre chant soit comme une flamme vive,nous a-t-il dit
    et voici ce qui est venu:
                                          

                                            Je chante pour accueillir toutes les larmes
                                            celles qui ont coulé et celles qui n'ont pu s'exprimer.
                                            Je chante pour les transformer en perles de diamant.

                                            Je chante pour accueillir toutes les joies
    "même les plus secrètes , parce que,sinon,comment les saurait-on?" a dit Pablo Neruda)

                                              Je chante pour changer la boue de mon âme en or pur.
     
                                             Je chante pour qu'un vent d'allégresse nous entoure.

                                                   Je chante pour tenir debout.
    Quelle joie d'avoir pu chanter cela, Et d'avoir pu le vivre...Les jours qui ont suivi étaient lumineux et chaque fois que j'y songe, la vie s'embellit..


    11 commentaires
  • Ce matin, je suis seule dans la maison, ce qui m'arrive rarement...

    Et j'apprécie.

    J'apprécie le silence

    J'apprécie la sensation de liberté...

    Je lis, je chante, je pianote, je fais un peu de ménage, je prépare le repas de midi...

    heureusement il sera là pour le repas.

    Je n'aurai peut-être pas eu le courage de me préparer un repas pour moi seule...

    Et puis j'aurai plaisir à  l'entendre me raconter ses pérégrinations de la matinée...


    9 commentaires
  • Christophe André : " C’est drôle comme ce mot « acceptation » peut, en Occident, hérisser certains ! l’acceptation est ce temps durant lequel on se met en contact avec le réel. « Que se passe-t-il et que puis-je faire ? » L’acceptation précède l’action juste, réfléchie et adaptée. Elle ne consiste pas à dire « c’est bien », mais « c’est là. »

     

    Par hasard, je tombe sur ces mots et je me dis que ça tombe à pic....

    Pourquoi se déprimer, s'angoisser, s'énerver parce que, voilà une semaine, que je respire mal, tousse beaucoup et que la fatigue m'accompagne fidèlement tout au long du jour....D'habitude ( j'ai une longue habitude des bronchites)  dès que je commence les antibiotiques, je me sens mieux très vite...hier, il y avait un mieux appréciable et je pensais que demain,  (aujourd'hui donc) cela irait mieux encore...mais non, ce n'est pas ça du tout, la fatigue est encore plus grande que la veille...Retourner voir mon docteur ne m'enchante pas, il y a vraiment mieux comme distraction...

    Bon, les choses sont ce qu'elles sont...On verra ce qu'il en est demain.

    Je vais écouter une belle musique et ça ira  tout de suite mieux.

    Comme le disait mon ami docteur, alors qu'il était encore en activité,

    -" quand un patient entre dans mon cabinet, j'essaie évidemment de l'écouter attentivement mais si je parviens à le faire rire , je pense qu'il est déjà à moitié guéri..."

    Et je pense qu'il a raison


    13 commentaires
  • Les lundis matin, je vais généralement à l'atelier chant.

    Nous faisons  pas mal d'exercices et de vocalises avant d'aborder l'étude d'un chant.

    Ce matin , elle nous propose de chanter " soleil d'or" sur toute la gamme...

    Et cela résonne magnifiquement : voix soprano, voix médium et voix basses forment une belle harmonie.

    Et notre animatrice nous dit : " Il nous faut laisser resplendir notre petite lumière, nous sommes sur la terre pour cela, il ne s'agit pas d'éblouir les autres mais au contraire de laisser luire la petite lumière que nous sommes pour que les autres puissent eux aussi resplendir"

    Et je repars avec ces mots-là...apaisée

    Et dans ma tête je continue de chanter "soleil d'or";


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique