• Il y a quelques jours, nous avons écouté Malincka.

    Elles sont quatre, elles chantent avec un bonheur palpable et qui se propage jusqu'à nous.

    Un concert de "MALINCKA" c’est d’abord un voyage vocal et polyphonique à travers le monde.

    Elles ont à cœur de faire vivre avec le plus de sincérité possible la révolte d’un chant de lutte italien autant que la beauté d’une légende mexicaine, la joie d’un chant d’amour tzigane ou encore la profondeur d’une messe corse…

    Mais aussi la douceur d’une berceuse roumaine, la tristesse d’un chant de guerre bulgare ou la rage d’un chant de liberté occitan.

    En somme, ce qui les anime profondément c’est chanter l’humain, ses émotions et ses émois, avec un amour profond pour la musique qui fait naturellement le lien entre elles et le public En croisement avec le concert de "MALINCKA .

    A la sortie, nous partageons  ensemble ce que nous avons apporté :nous buvons et mangeons.

    Et nous avons encore le plaisir d'écouter quelques chants et nous pouvons chanter avec elles.

    Leur vitalité et leur allégresse sont contagieuses.

    Nous repartons légers et le coeur content.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • L'autre soir , nous avons répondu à l'invitation d'une personne du village qui organisait chez elle un concert avec

    Richard Poher, pianiste et compositeur et fabricant et jouant du didgeridoo

     

     

    Instrument authentique traditionnel, le didgeridoo est créé par la nature pour vibrer au rythme de la terre. Creusé par les termites, le didgeridoo est un tube en bois, avec de la cire d'abeille pour façonner une embouchure adaptable à la bouche. Les vibrations des lèvres font rentrer tout le tube en osmose avec l'air qu'il contient. les cris, coups de diaphragme et autres techniques plus ou moins modernes donnent toute la palette à cet instrument de facture relativement simple et aux multiples sonorités.
    Traditionnellement utilisé lors de cérémonies, il peut aussi l'être pour le divertissement. Les techniques modernes du didgeridoo s'inspirent notamment du beat box, les joueurs explorant toujours plus la palette sonore de l'instrument.

     

    Richard Poher

    L'ambiance était agréable, le concert aussi, le jeune musicien tout disposé à répondre aux questions qui lui étaient posées

    C'était une excellente soirée;


    7 commentaires
  • vhttps://youtu.be/Tayisc6E9f4?lis

     

     

    Le groupe Evasion chante "Ecrire pour ne pas mourir" de Anne Sylvestre


    8 commentaires
  •  Vidéo pour "fanny mendelssohn"      Vous connaissez le nom de Félix Mendelssohn, le grand musicien...

    Mais peut-être n'avez-vous jamais entendu parler de Fanny, tout aussi grande musicienne et compositrice que son frère?

    Certes, elle reçut la même éducation que lui et le père était fier de ses deux enfants prodiges

    Mais il fit très vite comprendre à sa fille qu'une femme se doit à son futur mari et à ses enfants et qu'il lui est impossible de faire carrière..Elle a 15 ans quand son père lui envoie cette lettre

    ".La musique deviendra peut-être un métier pour Félix, alors que pour toi elle doit rester seulement un agrément mais en aucun cas la base de ta vie et de tes actes. (...) Ta joie sincère devant les louanges dont bénéficie Félix démontre qu’à sa place tu en aurais mérité autant. Reste fidèle à ces sentiments et à cette conduite car ils sont féminins, et seul ce qui est féminin peut être un attrait pour ton sexe. »

    Elle composa  400 oeuvres qui ne furent jouées que dans le cercle familial....Ce n'est qu'à l'âge de 40 ans que, soutenue par son mari, elle put enfin les faire éditer....  Son frère qui, pourtant, l'aimait beaucoup,  a été incapable de l'aider...Les préjugés familiaux  étaient trop prégnants...

    Elle est morte brusquement à 42 ans d'un AVC alors qu'elle faisait répéter une oeuvre de son frère et lui l'a suivi de la même façon , six mois plus tard ....

      C'est  au cours d'une conférence  à laquelle nous avons assisté récemment  et que je vous résume brièvement que j'ai appris l'existence de Fanny.

    Certes, elle a sans doute connu beaucoup de bonheur auprès de son mari l'aquarelliste  William Hensel et de ses enfants...Mais quand on a un tel talent, un tel désir de composer de la musique, on a besoin de les faire connaître...

    Et comment comprendre que ce frère qui était si proche de sa soeur n'ait pas  su la comprendre et l'aider?

     

     


    10 commentaires
  •  Je suis sur la place.

    J'écoute un concert en plein air.

    Une pianiste et une chanteuse mezzo soprano.

    Après chaque morceau, les gens applaudissent généreusement.

    C'est beau...Et soudain un chien aboie, il jappe et ses jappement sont exactement au même rythme que les applaudissements....Il est là depuis le début du concert, le chien, et personne ne l'a entendu jusqu'alors...

    La chanteuse commence une autre mélodie...Le chien écoute et se manifeste  seulement au moment des applaudissements et ses aboiements sont toujours aussi bien rythmés.

    Comment douter?

    Il s'agit bien d'un chien amateur de bel canto.

    Tout le monde sourit...

    Et le concert continue...


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique