• Il y a  quelque temps, je reçois un mail invitant à  un don de livres en faveur d'une association humanitaire locale "Les amis  dogon"

    L'an dernier, la foire aux livres a permis de vendre 4000 livres, aussi ont-ils besoin de refaire leur stock pour la prochaine vente en octobre...

    Je contacte ma voisine, je cherche moi-même dans ma bibliothèque..et me voilà avec deux gros paquets de livres...

    Et nous nous rendons  à l'une des adresses indiquées...

    Et c'est un monsieur qui interrompt ses travaux de jardinage pour nous recevoir...

    Il nous explique que cette association existe depuis 2008 et que les premières années, ils se rendaient chaque année dans les villages du Mali auxquels ils proposent leur aide et que maintenant ce n'est plus possible , c'est beaucoup trop dangereux...Il n'y a plus un touriste dans cette région...Et c'est une misère terrible pour ces pauvres gens qui sont encore un peu plus appauvris  à cause de la guerre et ils risquent leur vie chaque jour...

    Il nous explique ce que l'association tente de faire pour  réaliser des objectifs bien précis :

    création d'une école,  forage d'un puits, création d'un dispensaire...

    Outre la vente de livres chaque année, ils font des interventions dans les écoles ( quand on le leur demande) pour expliquer leur travail et   surtout pour expliquer la manière de vivre des gens de là-bas...Et il nous disait combien il avait été  étonné et ravi de  répondre  à toutes questions que les enfants posaient...

    Ils ont été tellement réceptifs qu'ils  ont eux-mêmes proposé de faire et de vendre des gâteaux à la sortie de l'école pour pour pouvoir apporter  leur contribution. Et cela a tellement bien marché qu'au bout de quelques semaines, ils ont pu donner  mille euros...

    Cet homme respirait la joie de vivre et de s'entr'aider..Non, La France  n'est pas  perdue, il y a encore des gens qui  ont le sens de la justice  et beaucoup de générosité...

    Je ne suis pas disponible pour leur prochaine rencontre mais j'ai bien envie de les connaître un peu mieux, les gens de cette association...Cela redonne du courage.

     

     


    4 commentaires
  • Les trois philosophes

     

     Il pourrait s'agir des trois mages se livrant à l'étude du ciel et de la nature pour découvrir les signes de la venue du Messie

    D'autres parlent de trois philosophes dont Averroès, Pythagore, Archimède ou Averroès

    Pour d'autres encore, il s'agit des trois âges de la vie

    Certains encore y voient des figures symboliques :La Peinture, la Philosophie et l'Astrologie...

    Toute ces interprétations différentes ajoutent à la beauté de l'oeuvre

     

    Giorgione  est né vers 1477 et il est mort de la peste en 1510 à Venise

     

    Reconstitution de la première version des Trois philosophes par un dessin de Fulvia Donati.

    Reconstitution de la première version des Trois philosophes par un dessin de Fulvia Donati



    12 commentaires
  •   Ce matin je relisais les textes que j'ai écrits dans la rubrique: je me souviens (voir colonne à droite)...

    Et j'ai été surprise par certains que j'avais oubliés...

    Surprise aussi  de constater que cette famille nombreuse que j'avais imaginée pour tenir compagnie à ma solitude,( j'étais une enfant qui parlait peu et ne bougeait guère)

    Cette famille qui  transformait tout en chansons et en danses,

    cette famille pour qui chaque jour était une fête...

    cette famille que j'avais longtemps attendue...et puis que j'avais oubliée...trop occupée par les personnes réelles que je rencontrais...

    cette famille occupait à nouveau mes rêves, sous une autre forme, certes, avec d'autres visages, d'autres noms, d'autres préoccupations...

    mais toujours des chants et des danses et la joie de vivre...

    Il devient vital de les rendre encore plus vivants

    Etres de chair ou êtres imaginaires, lesquels sont les plus vrais?

     


    7 commentaires
  •   "La  joie est une conquête de chaque jour.

    La joie d'amour ne préserve pas un individu de toute atteinte.

    Plus on aime profondément,et plus on est ouvert, donc sensible, vulnérable.

    On n'est jamais indemne,, dans une vraie rencontre, et c'est heureux.

    La joie d'amour n'a rien d'une protection contre le malheur,

    elle apparaît plutôt comme résistance contre tout ce qui entrave etalourdit l'individu.

    La blessure d'amour, souvent invoquée par les poètes et les mystiques, ne doit pas être entendue dans un sens doloriste.

    Pour eux, la blessure est toujours synonyme d'ouverture.

    Elle garde trace du passage d'amour."

                        Jacqueline Kelen (Amour, invincible amour, page 180)


    9 commentaires
  • Ce matin, je sors de chez moi pour mettre une lettre  dans la boîte postale qui se trouve tout près...Et voilà qu'une dame  qui arrive  en voiture s'arrête et me hèle comme si elle me connaissait...

    Moi, je ne la reconnais pas mais je ne suis pas très physionomiste et il me faut parfois un peu de temps pour reconnaître les personnes que je ne vois pas très souvent...

    - Alors, vous habitez toujours ici, me dit -elle..Vous vous souvenez , j'étais passée il y a 5 ou 6 ans....Vous n'avez pas changé..Et Fanny va toujours bien ?   (Il n'y a pas de Fanny à la maison mais qu'importe).Je vais vous donner ma carte...Votre mari est à la maison ? quelle est sa pointure? J'ai des chaussettes inusables et qui ne serrent pas la cheville...Venez voir...Et elle sort de sa voiture, ouvre la porte de son coffre...et elle me montre des slips et des petites culottes, me vante leur qualité...

    Elle prend un air stupéfait quand je lui dis que je n'en ai pas besoin....

    Mais quand même pour un euro?

    - Un euro, lui dis-je, et je m'apprête à garder la paire de chaussettes qu'elle m'a collée dans les mains

    - Alors, me dit-elle, vous me prenez quelques culottes

    Et comme je lui redis que j'en ai assez, que je n'en ai pas besoin, elle me prend sa carte et et la paire de chaussettes et s'en va en maugréant : - Tant pis pour vous si vous ne savez pas profiter des cadeaux que l'on veut vous faire...

    Comme le dit la chanson, l'aventure est au coin du chemin.

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires