•  

     J'aime cet art visible par tous
    Des graffiti qui méritent notre regard
     
     
    Lasco profite de la nuit pour réaliser ses gravures rupestres

    Lasco profite de la nuit pour réaliser ses gravures rupestres.

    C'est un graffeur lyonnais

     
     

    A Lyon, Villeurbanne, Mâcon, mais aussi à Paris et Bordeaux, depuis près d'un an, de curieux animaux ont fait leur apparition dans l'espace public. Des chevaux, des vaches, des ours et même des mammouths venus du fond des âges pour nous éclairer sur l'histoire, ou plutôt la préhistoire du graffiti.

     

      Si Le street-art, en tant que mouvement culturel et artistique, n’est apparu que dans les années 70 à New-York avec le mouvement des "writers", avant d’essaimer dans le monde entier


    11 commentaires
  •  

     Très tôt, elle a dessiné,

    c'est tardivement qu'elle s'est orientée vers la peinture

    et la technique de l'huile au couteau s'est imposée;

    c'est une peinture faite d'empâtements colorés entre abstraction et figuration.

    J'aime cette symphonie de couleurs

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

     

     

    Emile BELLET

     

     

     

    Auguste Bellet naît  le 2 avril 1856 1 à Châteaubriant de Théodore Belet perruquier et Angélique Ménard.
    Admis comme élève vers 1875 dans l'atelier d'école d'Alexandre Cabanel (36 rue de Turbigo), il entre aux Beaux-Arts à Paris l en 18777
    Il expose en 1884 au Salon des artistes français ce fichu temps, et obtient en 1885 une mention honorable2.
    En 1890 le 24 juillet  il épouse à Paris Zéphirine Toutain. Le couple reconnait le fils qu'ils ont eu en 1882.

     

    Auguste Bellet meurt en 1911. En 1912 une rétrospective à titre d'hommage posthume lui est consacrée au salon des artistes français.

     


    9 commentaires
  •  

    Née en 1971, Anne Gaëlle Arnaud peint depuis toujours et a étudié aux Beaux-Arts de Vallauris. Installée sur la Côte d’Azur,elle a toujours été attirée par la peinture abstraite, qui s’est imposée à elle naturellement, par amour pour la couleur, la composition. Cette relation directe avec des paysages puissants l’a amenée à peindre des motifs issus de cet univers. Anne Gaëlle s’en est emparé pour créer des peintures qui dégagent la même énergie que ce qu’elles représentent. Dans ses toiles, Anne nous livre chaque fois un peu plus d’elle-même, de son calme et de son intensité.

     
     
     
    Ses toiles, tantôt abstraites, tantôt figuratives tendent absolument au ressenti, à l'émotion, à une impression d'ensemble, l'espace pictural étant avant tout un espace très intérieur, presque intime, mais un espace infiniment libre.

    12 commentaires
  •                                                 Jean Le Moal - Sans Titre

     

                                                     

     
    La couleur vivante de Jean Le Moal au musée de Valence 
     
     
     
    Jean Le Moal, L'Automne, 1954, h/t, 92 x 73 cm. Coll Privée © Galerie Applicat-Prazan, Paris.

    Grâce à l’excellente synergie des musées de Valence, Issoudun et Quimper, qui proposent de redécouvrir les grandes figures modernes, cette exposition a pu voir le jour pour présenter l’œuvre encore méconnue de Jean Le Moal, et la remettre à sa juste place.

    Une démarche qui prend tout son sens en raison de la double identité bretonne et ardéchoise que revendiquait Jean Le Moal, profondément attaché à ces « deux pays extraordinaires et qui, par un certain côté, se ressemblent ».  Figure incontournable de la peinture française du XXe siècle, cet artiste s’inscrit dans la Seconde École de Paris, et cette exposition à caractère chrono-thématique révèle une sélection de tableaux et d’œuvres sur papier dont beaucoup sont inédits. On y découvre toute la singularité d’un peintre voué à la couleur, à la question de l’espace et des variations de la lumière. Présentée pour la première fois dans son ensemble, son œuvre conséquente et variée est constituée d’huiles, de dessins, d’aquarelles, de sculptures et de maquettes pour des commandes de vitraux ou de décors de théâtre. Le parcours de l’exposition, sur quatre cents mètres carrés, valorise tout particulièrement la thématique du paysage, notamment en Bretagne et en Ardèche.

     
     

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique