•  

     

     
     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Il en est qui
    brisés par un évènement douloureux
    changent brutalement de vie,
     oublient l'activité triomphante et bienheureuse
    qui fut la leur
    et continuent dans l'immobilisme
    et les à quoi bon meurtriers.

    Il en est d'autres qui,
    au plus fort de leur brisure
    maintiennent le masque sur leur figure
    et tels des pantins désarticulés
    s'évertuent à trouver leur salut
    dans une action qui les éparpille
    et les démantibule
    tout autant et même davantage
    que le choc initial.

    Il en est aussi
    qui,avec leur blessure,
    créent de la beauté
    et l'offrent dans une oeuvre d'art,
    une danse,un poème,
    un tableau,un jardin.
    Tout est bon
    pour servir la Vie.


    11 commentaires
  • À peine la journée commencée et ... il est déjà six heures du soir.

    A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.

    ... et le mois est déjà fini.

    ... et l'année est presque écoulée.

    ... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.

    ... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.

    et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...

    Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...

    N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...

    Mettons de la couleur dans notre grisaille...

    Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.

    Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste. Essayons d'éliminer les "après" ...

    je le fais après ...

    je dirai après ...

    J'y penserai après ...

    On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.

    Car ce qu'on ne comprend pas,   c'est que :

    après, le café se refroidit ...

    après, les priorités changent ...

    après, le charme est rompu ...

    après, la santé passe ...

    après, les enfants grandissent ...

    après, les parents vieillissent ...

    après, les promesses sont oubliées ...

    après, le jour devient la nuit ...

    après, la vie se termine ...

    Et après c’est souvent trop tard....

    Alors... Ne laissons rien pour plus tard...

    Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,

    les meilleures expériences,

    les meilleurs amis,

    la meilleure famille...

    Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant...

     

     

    J'ai reçu ce texte ce matin et je m'empresse de le partager avec vous

     

     

     


    >  


    18 commentaires
  • Les êtres humains sont merveilleux.

    ( C'est parfois une sensation  qui vous traverse

    dans des moments de fulgurance.

    Parfois aussi c'est la sensation contraire qui vous envahit.)

     

    Pour chacun, il faut trouver la clé,

    comprendre quel sentiment l'anime

    et quelle étoile le guide.

    Il devient simple alors

    d'offrir à chacun

    L'ambiance qui le fera éclore;

    Ainsi à quoi bon se révolter

    contre les criailleries de l'angoissé.

    Ce n'est pas contre vous qu'elles sont adressées.

    il suffit pour les faire cesser

    d'offrir un visage serein et apaisé,

    de rassurer par une tendresse redoublée

    celui qui vous pourfend de ses cris

    et le voilà qui, comme par magie,

    se  détend et voit son ciel bleuir et rosir de plaisir

    et de tyrannique et intempestif qu'il était

    le voilà que délivré de sa peur,

    devient tendre comme du bon pain

    et ce qu'il refusait avec ardeur

    le voilà qu'il le propose lui-même comme une évidence.

    Il faut être simple, encore plus simple.

     

     

    C'est un texte que j'ai écrit en 1993, je ne serai pas capable de l'écrire maintenant, je voudrai bien retrouver cette confiance et cet optimisme


    8 commentaires
  • "" Et si l'essentiel d'une vie consistait à accueillir l'ébranlement, la secousse, le dérangement causé par l'autre?

                                     Christiane Singer

    Lisant cette phrase, je me dis que si l'on est arrivé à ce stade là, on vit vraiment la tolérance dans toute sa beauté

     

    Il faut toute une vie pour élargir son coeur, ses opinions, pour conquérir sa liberté spirituelle."

                                                            Jean  Sulivan

    ça sert à ca: vieillir, ça sert à devenir plus tolérant.

     

    " Bienveillante envers l'humanité entière, elle vivait en bonne intelligence avec des êtres qui se définissaient  à l'envers d'elle car elle ne les jugeait pas."

                                                          Eric-Emmanuel Schmitt ( Odettetoutlemonde)

    En voilà une qui vit le tolérance, cette  Odette est un modèle.

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique