•    En ce moment, je fais du rangement dans ma bibliothèque et cela m'a permis de retrouver un livre que j'avais complètement oublié...En voici un extrait

     

     

     

     

    " Un seul désir me possède : celui de surprendre ce qui se cache derrière le visible, de percer le mystère qui me donne la vie et me l'enlève, et de savoir si une présence invisible et immuable se cache par delà le flux incessant du monde...

    Je suis une créature débile et 2phémère, pétrie de boue et de songe. Mais au-dedans de moi, je sens tourbillonner toutes les forces de l'univers.

    Avant qu'elles ne me brisent, je veux un instant ouvrir les yeux et les voir. Voilà le seul but de mon existence.

     

    Embrassons-nous, serrons-nous, unissons nos coeurs, nous les humains ! Tant que le permettra la température de cette terre, tant que nous n'aurons pas été exterminés par les tremblements de terre, les déluges, les avalanches et les comètes ! Créons un cerveau et un coeur pour la terre. Créons, donnons un sens à l'in humain combat ! "                                                        Nikos Kazantzaki (Ascèse)


    8 commentaires
  • Pourquoi sommes-nous si prompts à la critique,si enclins à juger les autres et  à devenir intolérants alors même que nous désirons être accueillants?

    Il me semble que c'est pour nous rassurer, c'est parce que nous avons peur..

    Rien de tel pour se sentir plus fort que d'égratigner son voisin...

    et pour affirmer son moi vacillant, de refuser  d'accepter celui qui est différent...on peut même décider de lui faire porter tout le mal de la terre et le supprimer devient une oeuvre de purification!!! 

    Mais même sans être aussi extrémiste,c'est une sécurité illusoire,ce n'est pas en étiquetant les gens,en les cataloguant que l'on vivra une solidarité,une communion de coeur seule capable de nous donner une réelle sécurité intérieure...

    Christiane Singer, sur son lit d'hôpital , quelques mois avant sa mort, ne déclarait-elle pas:

    "quand il n'y a plus rien,il n'y a que l'amour...nous sommes à l'intérieur les uns des autres" 

    Et ce qui fait mal aux autres, même si nous ne nous en rendons pas compte ,celà nous fait mal à nous aussi..

    .Etre intolérant envers l'autre, c'est ne pas se supporter soi-même,peut-être...Réflexion à suivre...

    Ce n'est pas encore clair...


    9 commentaires
  • " Seul celui qui ose découvrir l'enfer qui est en lui y découvrira le ciel enfoui.

    C'est le travail sur l'ombre, la traversée de la nuit qui permettent la montée de l'aube.

    Le ciel c'est de pressentir que tout ce que je ne mettrai pas au monde de gratitude et de célébration n'y sera pas...

    Le ciel, c'est la reddition, la fin de la croisade, les armes baissées."

     
                                                                  Christiane Singer (Le ciel est en toi)


    9 commentaires
  • "En même temps que le réenchantement du monde que nous aurons à accomplir, la beauté étant à l'évidence une nourriture immatérielle absolument indispensable à notre évolution vers un humanisme authentique, nous  devons également et impérativement trouver une façon d'habiter la planète et d'y inscrire notre destin d'une manière satisfaisante pour le coeur, l'esprit et l'intelligence. J'entends par beauté celle qui s'épanouit en générosité, équité et respect.

     

    La beauté est de plus en plus évacuée de notre société au profit de la laideur. Il y a une défaillance de l'esprit dans sa capacité à imaginer et à créer la beauté.

     

    Nous espérons que la beauté essentielle dont les enfants sont l'un des témoignages les plus prodigieux ne soit plus pervertie par la laideur du monde.  

     

    La vie n'est une belle aventure que lorsqu'elle est jalonnée de petits et grands défis à surmonter qui entretiennent la vigilance, suscitent la créativité, stimulent l'imagination et, pour tout dire, déclenchent l'enthousiasme, à savoir le divin en nous." 

                                                      Pierre Rabhi (La puissance de la modération)           


    15 commentaires
  • " La seule fidélité, à soi-même comme à l'autre,

    c'est de se garder vivant.

    Rester vivant...

    C'est ne pas s'installer en se contentant

    de l'acquis et du tout fait.

    C'est ne pas se figer dans les jugements définitifs.

    C'est espérer indéfiniment en l'autre.

    C'est être attentif à ses besoins

    et à l'écoute de ce qui est bon pour lui.

    C'est croire qu'en s'améliorant,

    on permet à l'autre de devenir meilleur.

    C'est se défendre de le posséder,

    mais au contraire favoriser son épanouissement.

    C'est être à l'écoute, à la profondeur

    où il tente de nous parler.

    C'est attendre beaucoup de lui en sachant

    qu'on n'aura jamais fini de le connaître

    et de le découvrir.

    C'est le garder assez vivant

    pour qu'il ait, lui aussi,

    toutes les raisons de rester fidèle."     Louis EVELY


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique