•  

     Très tôt, elle a dessiné,

    c'est tardivement qu'elle s'est orientée vers la peinture

    et la technique de l'huile au couteau s'est imposée;

    c'est une peinture faite d'empâtements colorés entre abstraction et figuration.

    J'aime cette symphonie de couleurs

     

     

     


    12 commentaires
  •  

    Il vente,

    il neige.

    Le ciel est gris et

    pèse sur mes épaules

    comme s'il attendait que je le soutienne...

     

    Mais laissons le ciel gris à son apathie

    Je regarde les flocons qui tourbillonnent

    et dansent la carmagnole,

    je regarde les mails arrivés ce matin...

    Et que vois-je?

    une série d'arbres qui poussent dans des conditions incroyables...Ils savent comment survivre dans des endroits où peu d'organismes vivants le peuvent.

    Allons, allons, je ne vais quand même pas me laisser écraser par un ciel trop bas et trop gris...Regardez !

     

     Un arbre a mangé le piano

     

     Cet arbre est tombé 

    et 4 arbres poussent de lui-même

    i

     

    Celui-ci pousse à la fenêtre d'un immeuble au troisième étage


    14 commentaires
  • Je viens de faire une délicieuse petite promenade au soleil couchant

    et je me dis que je pourrrai m'accorder cette joie  presque tous les jours et que j'oublie de le faire...

    Je rentre, ouvre un livre par hasard et découvre ce poème.

     

    " Plus beau  que tout, c'est quand le jour décline.

    L'excès d'amour dont le ciel est gonflé

    emplit les airs d'une sombre clarté

    qui versla terres'achemine

    et s'en vient baigner

    les toits des chaumines.

     

    Tout est tendresse, on diraitque des mains

    d'une douceur extrême vous caressent.

    Tout est proche et tout est lointain;

    tout vous prodigue ses richesses

    comme un prêt soudain

    fait à l'être humain.

     

    Tout m'appartient, et tout va cependant

    M'être enlevé dans un très court instant:

    arbre, nuage et jusqu'àce sentier

    où je suis mes songes fugaces.

    Seul, je vais errer sans laisser de traces."

                           Pär Lagerkvist (1891-1970)


    14 commentaires
  •  Ce matin, dans Culturebox, je lis cette information et j'en suis vivement touchée:

     

     "Ce dimanche des parents d'élèves du 3e arrondissement de Lyon ont vendu gâteaux et crêpes sur le marché. L'argent récolté servira à offrir des nuits d'hôtel aux familles d'élèves sans abri. Trois enfants scolarisés dans cette école élémentaire dorment dans la rue.

      Les parents d'élèves de l'école Antoine Charial, située dans le 3e arrondissement de Lyon, se sont mobilisés pour trouver un refuge à des enfants qui dorment dans la rue.

    Cela fait maintenant deux ans qu'ils multiplient les actions, allant parfois jusqu'à héberger eux-mêmes les camarades de leurs enfants et leurs familles.grâce à eux, l'an dernier , 12 enfants ont pu quasiment passer tout l'hiver au chaud

     

     
      .

    12 commentaires
  •  

     

     

     

    Emile BELLET

     

     

     

    Auguste Bellet naît  le 2 avril 1856 1 à Châteaubriant de Théodore Belet perruquier et Angélique Ménard.
    Admis comme élève vers 1875 dans l'atelier d'école d'Alexandre Cabanel (36 rue de Turbigo), il entre aux Beaux-Arts à Paris l en 18777
    Il expose en 1884 au Salon des artistes français ce fichu temps, et obtient en 1885 une mention honorable2.
    En 1890 le 24 juillet  il épouse à Paris Zéphirine Toutain. Le couple reconnait le fils qu'ils ont eu en 1882.

     

    Auguste Bellet meurt en 1911. En 1912 une rétrospective à titre d'hommage posthume lui est consacrée au salon des artistes français.

     


    9 commentaires