•  

     

    Le roi vint pour ouvrir la porte

    Avec son sceptre et sa clé d'or.

    Le roi vint pour ouvrir la porte.

    Il lui fallut rester dehors.

     

    La reine vint avec l'anneau,

    La clé d'argent et son camée

    La reine...

    Mais la porte resta fermée.

     

    Puis vint un mage avec sa pie,

    Ses talismans et sa clé rouge.

    Puis...

    Mais aucun des verrous ne bouge.

     

    Lors on manda un serrurier

    Avec les mille clés du monde.

    Lors...

    La porte ne frémit d'une ombre.

     

    Alors un pauvre homme arriva

    Par hasard devant cette porte.

    Alors...

    Et il l'ouvrit sans embarras.

     

    Maurice Carême


    12 commentaires
  • " Ecrire, c'est dessiner une porte

    sur un mur infranchissable,

    Et puis l'ouvrir."

                        Christian Bobin (L'homme-joie)

     

    C'est exactement ça : que je désire

    Ouvrir une porte

    Mais où est-elle cette porte?

    Où est-il ce mur?


    17 commentaires
  • " Si j'écris, c'est disons pour ouvrir une porte

    Le plus curieux j'ignore

    A quel moment se fait cette ouverture.

    D'ailleurs ce qui se lève

    C'est peut-être un rideau."                Guillevic

     

     

    Voilà une semaine que je suis au centre de Dieulefit Santé pour vivifier coeur et poumon.

    Hier, j'ai eu de la visite : mari, fils, petit fils, frère, belle soeur...

    Le samedi et dimanche, il n'y a pas d'activités, j'avais toute la journée libre....

    Mais nous n'avons pas pu nous promener dans le parc tant le vent était violent.

    Tellement fou ce vent que le soleil a pris peur et s'est caché royalement.

     

    Ce matin, peu à peu le  vent s'est  calmé un peu....Il est toujours là mais bien plus raisonnable...

    Et le soleil est là lui aussi...Merveille! Une petite sortie , dès le matin.

    Sait-on jamais !

    il peut lui prendre l'idée de disparaître...

    Mais non ! Nous avons mangé et il est toujours là....

    Un peu de repos, les repas sont souvent fatigants pour moi...(trop à manger)

    Et me revoilà dehors...Je me hasarde un peu plus loin....

    Je pense à marcher lentement, je n'ai pas pris l'appareil à oxygène que je trouve trop embarrassant...

    Mais je ne vais pas loin . et il y a des bancs un peu partout...

    Et voilà une chaise,à l'abri et au soleil, avec une belle vue ....

    Je me laisse caresser par le soleil, je savoure ce moment de grâce....

    Je suis là pour reprendre des forces, pour mieux respirer....

    Je ne veux pas penser à plus tard, à tous les tracas qui peuvent advenir...

    A chaque jour suffit sa peine ....et sa joie !

    Et, tout à l'heure, des amis vont venir.

     

     

     

    J'étais déjà venue à Dieulefit Santé en 2011 après l'opération du poumon.

    J'ai relu ce que j'avais écrit à ce moment là, cela a ravivé bien des souvenirs.


    19 commentaires
  •  

     

    " Amis bien aimés,

    Ma loulou est partie pour le pays de l'envers du décor. Un homme lui a donné neuf coups de poignards dans sa peau douce. C'est la société qui est malade. Il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre, par l'amour, et l'amitié, et la persuasion.

    C'est l'histoire de mon petit amour à moi, arrêté sur le seuil de ses 33 ans. Ne perdons pas courage, ni vous ni moi, je vais continuer ma vie et mes voyages avec ce poids à porter en plus et mes 2 chéris qui lui ressemblent.

    Sans vous commander, je vous demande d'aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches. Le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l'embellir, il faut reboiser l'âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage. A travers mes dires, vous retrouverez ma bien-aimée ; il n'est de vrai que l'amitié et l'amour. Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses. On doit manger chacun, dit-on, un sac de charbon pour aller en paradis. Ah ! Comme j'aimerais qu'il y ait un paradis, comme ce serait doux les retrouvailles.

    En attendant, à vous autres, mes amis de l'ici-bas, face à ce qui m'arrive, je prends la liberté, moi qui ne suis qu'un histrion, qu'un batteur de planches, qu'un comédien qui fait du rêve avec du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd'hui : Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers. "

    Julos - nuit du 2 au 3 février 1975 - Ecrit après l’assassinat de sa femme par leur jardinier. (Texte dit par Claude Nougaro dans son album "Femmes et famines")


    13 commentaires
  • Que vous souhaiter pour cette nouvelle année?

    Que vous soyez vivifiés, émerveillés, apaisés et plein d'entrain, plein de projets et de désirs

    Que vous soyez délivrés de la peur de l'échec (parfois l'échec nous en apprend davantage que la réussite)

    Que vous soyez avides de découvrir !

     

    C'est ce que je me dis pour moi aussi...

    Je viens de passer  une dizaine de jours à l'hôpital (infection pulmonaire , détresse respiratoire)

    J'ai pu passer la fête de Noêl chez moi... enfants et petits enfants s'étaient occupés de tout (mon mari étant malade lui aussi

    Depuis lundi, je suis au centre Dieulefit Santé où je vais rester 3 ou 4 semaines, je crois

    J'essaie d'accepter ce qui vient à moi et d'en savourer les bons moments mais ce n'est pas toujours facile.

    Je vous remercie pour votre présence et vous souhaite une très bonne année !


    17 commentaires