•  

     

     

     " La grenouille aux souliers percés
    A demandé la charité.
    Les arbres lui ont donné
    Des feuilles mortes et tombées.

    Les champignons lui ont donné
    Le duvet de leur grand chapeau.

    L'écureuil lui a donné
    Quatre poils de son manteau

    L'herbe lui a donné
    Trois petites graines.

    Le ciel lui a donné
    Sa plus douce haleine.

    Mais la grenouille demande toujours, demande encore

    la charité
    Car ses souliers sont toujours, sont encore percés".

    Robert Desnos


    16 commentaires
  • Au château La Coste, un concentré d’art entre les vignes

    Près d’Aix-en-Provence, c'est un domaine viticole (vin bio) et un centre d'art

      .

    Vue du domaine de La Coste, avec, à gauche, « Crouching Spider » de Louise Bourgeois et, à droite, de « The Easton Foundation » de Sean Scully.Vue du domaine de La Coste, avec, à gauche, « Crouching Spider » de Louise Bourgeois et, à droite, de « The Easton Foundation » de Sean Scully. THE EASTON FOUNDATION NEW YORK, ADAGP PARIS. PHOTOGRAPHE DRONIMAGES 2017

    Au Château La Coste, à 15 km d’Aix-en-Provence, l’offre culturelle est si riche que l’on peut venir uniquement pour elle. Cela ne veut pas dire que le vin est quelconque. Du reste, après  une promenade dans le domaine,, le visiteur fait un petit tour à la boutique, où les ventes vont bon train. Des rouges, des blancs, surtout des rosés. Logique, on est en Provence.

     On peut même y dormir, dans des villas sublimes . Ou ­ découvrir le restaurant gastronomique Louison, dont la cuisine est signée par Gérald Passedat.

     Au milieu de la propriété trône un bâtiment épuré, long, sur un seul ­niveau, fait de béton lisse, de verre et de métal, dessiné par l’architecte japonais Tadao Ando, qu’il a cerné d’un plan d’eau sur lequel semblent danser une araignée de 3 mètres d’amplitude sculptée par Louise Bourgeois et un mobile noir, jaune et rouge de Calder.

    La Coste est une propriété de 220 hectares, d’un seul tenant. Aucune maison vilaine ne ­gâche la vue. Au loin, un village en ruine. Une ancienne route de brigands sur le côté. La vigne ne domine pas. 123 hectares plantés, à peine la moitié du domaine, ce qui est atypique et confirme le concept : « Il n’y a pas que le vin à La Coste. » Il y a d’abord cette colline arborée, plantée de chênes truffiers, qui se développe en pente douce sur la gauche en entrant, où se concentre le parcours artistique.

    Je ne suis pas très attirée par l'art moderne mais j'ai quand même eu du plaisir, la semaine dernière , de  découvrir ce lieu.


    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     Très jeune, elle excelle dans la peinture et la musique et hésite entre les deux...

    Et c'est pourquoi elle fait son autoportrait entre ces deux muses:  à gauche la musique et à droite la peinture et

    les gestes qu'elle fait nous laisse deviner son choix.

     

    Angelica Kauffmann, Autoportrait hésitant entre la Musique et la Peinture, 1791, huile sur toile, 147 x 216 cm, Nostell Priory, Nostell

     

    Au fil des ans, Angelica Kauffmann devient l’une des artistes les plus en vogue de la seconde moitié du XVIIIe siècle et une portraitiste renommée dans toute l’Europe.

    Kauffmann était une femme très originale qui a influencé les vies et le travail des autres. Pendant les 15 années où elle a habité en Angleterre (1766-1781), elle a charmé la société de Londres et est devenue un des principaux peintres dont les portraits et les toiles historiques étaient commandés pour de grandes sommes d'argent.

    En 1781, elle épouse en secondes noces, un artiste vénitien installé à Londres, Antonio Zucchi. En 1782, Angelica Kauffmann et son mari s'installent définitivement à Rome où elle fascine le peuple, la haute société et les poètes qui l’immortalisent dans leurs vers. Elle accueille de nombreux visiteurs étrangers comme Goethe qui devient son ami et dont elle fait le portrait. 

      Pendant toute sa carrière, elle travailla pour toutes les cours d'Europe. On peut voir ses meilleures œuvres à Munich, aux Offices de Florence et à la National Portrait Gallery de Londres


    16 commentaires
  •  

    Ecrire pour raconter une histoire

    Ecrire pour mettre de l'ordre dans ses pensées

    Ecrire pour devenir plus lucide

    Ecrire pour combattre les illusions qui masquent la réalité

    Ecrire pour créer un monde idéal

    où la lumière paraît sans pactiser avec l'ombre,

    sans se laisser envahir par elle.

     

    Ecrire pour mieux voir,

    pour vivre plus intensément.

    Ecrire pour inventer un espace.

     

    Ecrire pour s'alléger

    Ecrire pour trouver ses racines

    Ecrire pour respirer

    Ecrire pour s'unir

    à tout ce qui est vivant.

    "C'est en écrivant que j'entends tout" nous dit Christian Bobin,

    même des cris vieux de dix siècles.


    19 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Le printemps est arrivé, sors de ta maison

    Le printemps est arrivé, la belle saison !

    L'amour et la joie sont revenus chez toi

    Vive la vie et vive le vent, vive les filles en tablier blanc !

    Vive la vie et vive le vent et vive le printemps !

    Dépêche-toi, dépêche-toi, ne perds pas de temps

    Taille ton arbre et sème ton champ, gagne ton pain blanc

     

    L'hirondelle et la fauvette, c'est la forêt qui me l'a dit

    L'hirondelle et la fauvette, ont déjà fait leur nid

    Y a le printemps qui te réveille, t'as le bonjour du printemps

    Y a le printemps qui t'ensoleille, oh, le coquin de printemps

    Le printemps nous a donné le joli lilas

    Le printemps nous a donné du rire en éclats

    Et plein de bonheur pour nous chauffer le cœur

    Vive la vie et vive le vent, vive les filles en tablier blanc !

    Vive la vie et vive le vent et vive le printemps

    Dépêche-toi, dépêche-toi, ne perds pas de temps

    Donne ta sève et donne ton sang pour faire un enfant

    L'hirondelle et la fauvette, c'est la forêt qui me l'a dit

    L'hirondelle et la fauvette, ont déjà des petits.

    Y a le printemps qui te réveille, t'as le bonjour du printemps

    Y a le printemps qui t'ensoleille, oh, le coquin de printemps

    Y a le printemps qui te réveille, t'as le bonjour du printemps


    11 commentaires