• Tolérance

    Pourquoi sommes-nous si prompts à la critique,si enclins à juger les autres et  à devenir intolérants alors même que nous désirons être accueillants?

    Il me semble que c'est pour nous rassurer, c'est parce que nous avons peur..

    Rien de tel pour se sentir plus fort que d'égratigner son voisin...

    et pour affirmer son moi vacillant, de refuser  d'accepter celui qui est différent...on peut même décider de lui faire porter tout le mal de la terre et le supprimer devient une oeuvre de purification!!! 

    Mais même sans être aussi extrémiste,c'est une sécurité illusoire,ce n'est pas en étiquetant les gens,en les cataloguant que l'on vivra une solidarité,une communion de coeur seule capable de nous donner une réelle sécurité intérieure...

    Christiane Singer, sur son lit d'hôpital , quelques mois avant sa mort, ne déclarait-elle pas:

    "quand il n'y a plus rien,il n'y a que l'amour...nous sommes à l'intérieur les uns des autres" 

    Et ce qui fait mal aux autres, même si nous ne nous en rendons pas compte ,celà nous fait mal à nous aussi..

    .Etre intolérant envers l'autre, c'est ne pas se supporter soi-même,peut-être...Réflexion à suivre...

    Ce n'est pas encore clair...


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Juin à 16:34

    tu vois je trouves justement que l'on ne critique pas assez parce que  il ne faut pas confondre se plaindre

    et critiquer ...je trouve qu'aujourd'hui la parole est muette les gens accepte ce qui se passe sans rien dire

    parcontre on dénonce son voisin parce qu'il ne rentre pas les poubelles assez tôt

    respecter l'autre oui vivre ensemble oui partager oui mais se taire au nom de la paix sociale non

    muchos besos mon amie

    tilk

     

    2
    Mardi 27 Juin à 17:01
    Edmée De Xhavée

    Je suis un peu de l'avis de Tilk. 

    J'ai de la compassion, mais des inquiétudes aussi. Le type qui fait tous ses besoins sur le trottoir et part comme si de rien n'était... il m'écoeure et je me demande si vraiment je dois l'accueillir. La femme qui mendie avec un enfant, je ne sais pas si l'enfant est le sien, si elle n'a pas une caravane très confortable, si elle a vraiment besoin. Le jeune homme qui suit son parcours du réfugié, apprend le français, gère les petits sous qu'on lui alloue, fait de son mieux pour se tenir à l'écart des ennuis... je me dis "pourvu que sa vie soit bonne ici"... 

    3
    Mardi 27 Juin à 17:38

    J'avoue que quand je commente ce que je lis sur les blogs je ne peux pas m'empêcher de "réagir" (comme je le fais aussi en écoutant la télévision !) en exprimant exactement ce qui me vient à l'esprit. Souvent ensuite je m'en veux car cela ressemble à une critique ; mais cela n'a pas été écrit dans ce but : c'est juste une réaction personnelle. Christiane Singer fait partie des "éveillés", que nous admirons tous beaucoup et à qui nous rêvons de ressembler... Pour les "imiter" nous nous berçons de grands mots tels que "aimons-nous les uns les autres" (oui, j'en fais partie...), mais tant que nous ne sommes pas "éveillés" nous-mêmes, ce ne sont que des mots, que des voeux pieux ; nous faisons des efforts certes mais ne pouvons ressentir ce qu'éprouve une personne dont l'ego est totalement dissous.

    4
    Mardi 27 Juin à 22:14
    erato:

    Je suis de l'avis de Tilk.

    Bonne soirée Gazou

    5
    Mercredi 28 Juin à 04:53

    La tolérance a ses limites, on se doit quand même de se protéger. 

    6
    Mercredi 28 Juin à 09:21
    Daniel

    J'apprécie tout billet. On n'est jamais assez tolérant !! Critiquer c'est aussi refuser de se remettre en cause !Belle journée !

    7
    Vendredi 30 Juin à 08:59

    Comme je partage ta réflexion... et comme j'aime aussi ces mots de Christiane Singer cueillis dans son dernier ouvrage, quelle belle âme ! Bises.  brigitte

    8
    lenez o vent
    Samedi 1er Juillet à 21:35

    respect et tolérance, sans être des moutons

    Merci pour les mots de Christiane Singer

    Bises

    9
    Lundi 3 Juillet à 13:58

    J'aime beaucoup ta réflexion... la mienne est aussi en cours.

    Merci pour ces mots.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :