• Qui a tué mon père ?

    Ce matin, par hasard, j'ouvre les pages de ce livre écrit par Edouard Louis. " Qui a tué mon père". C'est son troisième roman. L'auteur n'a que 25 ans et on a beaucoup parlé de lui quand son premier roman est paru; En finir avec Louis Bellegueule" qui a été traduit dans une trentaine de langues...

    Je commence le livre et ne peux plus m'arrêter tant ce livre me touche profondément;

    On  dit que ce livre est un roman mais en fait, il n'invente rien ou très peu, c'est de lui qu'il nous parle...Il y exprime tout l'amour qu'il a  pour son père et que son père a pour  lui, tout l'amour si longtemps refoulé; inexprimé et il essaie d'en dire les raisons.

    J'ai mal pour eux, je souffre avec eux  et finalement je suis apaisée...Enfin cet amour a pu s'exprimer, enfin il peut se vivre. Tout n'est pas perdu.  Il y a de la beauté.

                                 

     

                                                       

     cQue vaut le troisième roman d'Edouard Louis, "Qui a tué mon père" ?

     

     

     

    Certains critiques trouvent ce livre mal écrit, trouvent que l'auteur prend des pauses;

    Ce n'est pas mon avis.

    Il est très touchant parce que justement il est authentique...Etre au plus près de la vérité , c'est ce que cherche l'auteur, je crois et peu  lui importe de  faire de la littérature , de faire de belles phrases....

    Je l'ai lu d'une traite, il est vrai qu'il n'a que 85 pages.

     

     

    PAUSE ....Cette semaine je fais une pause...A bientôt

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Septembre à 11:15
    Edmée De Xhavée

    Ca doit être très touchant en effet... c'est souvent une relation qui commence en grand amour et devient conflictuelle, alors que l'amour est là mais en souffrance (un peu comme mère et fille...). Merci d'avoir signalé ce livre. Et très bonne pause!

    2
    Marcel
    Dimanche 23 Septembre à 11:25

    Tu donnes envie de lire ce livre.

    Bon repos!

     

    3
    Dimanche 23 Septembre à 13:45
    LADY MARIANNE

    les critiques ne sont pas toujours des valeurs sures-
    merci pour ton avis-
    Bonne pause- bisous-

    4
    Dimanche 23 Septembre à 15:32

    les "histoires" de vie sont toujours prenantes, ou bien elles se rapportent à la nôtre ou elles en sont l'opposé mais à chaque fois on s'imagine le héros de l'intrigue ...

    bonne pause !

    amitié .

    5
    Dimanche 23 Septembre à 18:32

    écrire un livre peut se faire de tellement de façons différentes ... celui ci en tout cas est un livre authentique. Bises et bonne pause. 

    6
    Evy
    Dimanche 23 Septembre à 22:39

    Je vais le partager sur mon défi les écrivains merci pour cette découverte  passe une bonne soirée bisous 

    7
    Lundi 24 Septembre à 14:02

    e note !

    Bisous Gazou

    8
    Lundi 24 Septembre à 19:07

    Gazou je note ce bouquin merci pour l'info et bonne pause

    9
    Mardi 25 Septembre à 10:03

    Bonne pause, Gazou...

    Il faut se méfier de certaines critiques. J'aime bien ce que tu écris de ce livre.

    Bises et douce journée.

    10
    Mardi 25 Septembre à 16:57

    J'ai trouvé son premier livre d'un ennui mortel, tant l'histoire de sa vie est mal racontée.

    Ça devient une habitude chez moi pour les livres « à succès ».

    Que celui-ci soit mal écrit n'est donc pas pour m'étonner.

    Probablement un auteur que l'on ne tardera pas à oublier.

    Maintenant si ce qu'il dit de son père et d'une profondeur palpitante…

    mais je crains qu'il soit encore bien jeune pour avoir une pensée suffisamment charpentée.

     

    Signé : le vieux !

     

    11
    Dimanche 30 Septembre à 09:37

    Bonjour chère Gazou ! Je suis venue te voir, pendant ma petite retraite, pensant signer "Aloysia" et manque de chance c'est l'autre pseudo qui était enregistré... Maintenant je rectifie ; Mayalila, Aloysia sont une seule et même... plume. Je t'embrasse de tout coeur.

    12
    Dimanche 7 Octobre à 06:16

    Merci pour cet avis, Gazou. En effet, c'est un livre qui a reçu pas mal de critiques fort négatives. Qu'importe, au fond. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :