• Philippe Jaccottet

    Le poète suisse Philippe Jaccottet est décédé à Grignan, dans la Drôme

     

     

     

     

    " Philippe Jaccottet est décédé à l'âge de 95 ans à son domicile de Grignan dans la Drôme. Il est l'un des trois seuls poètes, avec René Char et Saint-John Perse, à avoir été publié de son vivant dans la prestigieuse collection de la Pléiade.

     

    Le poète et écrivain d'origine suisse Philippe Jaccottet est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 95 ans.Le poète et écrivain d'origine suisse Philippe Jaccottet est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 95 ans. © Maxppp -Fabrice Anterion

     

    Le poète, critique littéraire et traducteur, Philippe Jaccottet est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à son domicile de Grignan dans la Drôme, où il sera inhumé "dans la plus stricte intimité" a annoncé son fils, Antoine Jaccottet.

     

    Un des trois seuls poètes à avoir été publié de son vivant dans la Pléiade

     

    Suisse de langue française, Philippe Jaccottet est l'un des trois seuls poètes, avec René Char et Saint-John Perse, à avoir été publié de son vivant dans la prestigieuse collection de la Pléiade.  

     

    Récompensé par de nombreux prix français et allemands, dont le Goncourt de la poésie (2003) et le Grand prix national de Traduction (1987), Philippe Jaccottet était installé depuis plus d'un demi-siècle à Grignan dans la Drôme. Philippe Jaccottet est né le 30 juin 1925 à Modon, dans le canton suisse de Vaud, et a passé l'essentiel de sa vie à Grignan.  

     

    Plus d'un demi-siècle passé à Grignan

     

    Son premier ouvrage, intitulé "Trois poèmes aux démons", parait en 1945. Il se met alors à publier beaucoup de textes, notamment pour la Nouvelle Revue de Lausanne. Son premier recueil de poèmes "L'Effraie" (1953) sort aux éditions Gallimard, dans la collection Métamorphoses, dirigée par Jean Paulhan.  

     

    Il a aussi participé à La Nouvelle Revue Française et fait en sorte d'ouvrir celle-ci à la littérature allemande. Couronnés de succès, ses poèmes entrent dans la collection Gallimard/Poésie, avec notamment "A la lumière d'hiver" (1977) et "La Semaison" (1984)." 

     

     

     

    J'aime beaucoup  ce poète, j'en reparlerai sans doute

    Il y a eu une émission sur lui à la radio...Je n'ai pu l'écouter en direct, n'étant pas disponible à ce moment-là ...mais je la retrouverai et je prendrai le temps de l'écouter

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Février à 15:47

    C'est ce que j'ai appris avec peine, car quand les hommes que nous admirons s'en vont ils laissent toujours un grand vide, comme toi j'aimais beaucoup Philippe Jacottet

    Et c'est bien de lui rendre un hommage

    2
    Vendredi 26 Février à 18:38

    Un être d'exception qui nous quitte...

    3
    Vendredi 26 Février à 19:32
    L'émission est sur France culture.
    C'est grâce à toi que j'ai découvert ce poète. Finalement il habitait dans la même région que toi. J'espère que tu vas bien. Bises
    4
    Vendredi 26 Février à 19:34

    Un bel hommage que tu viens de rendre à ce grand Monsieur. merci !

    Bises et bon vendredi

    5
    Vendredi 26 Février à 21:36
    Andrée Galera

    Un bel hommage à cet auteur de grand talent.

    Belle soirée Gazou

    6
    Vendredi 26 Février à 23:20

    à découvrir, j'ignorais tout de lui ... 

    amitié .

    7
    Samedi 27 Février à 14:51
    Renée

    Merci pour ce bel hommage a notre compatriote, né à Moudon qui est à environ 30 minute de chez nous. Bisous doux weekend

    8
    Dimanche 28 Février à 07:19

    Beaucoup d'émotion pour moi aussi à l'annonce de sa mort. 

    Sur France Culture, un bel hommage.

     

    9
    Dimanche 28 Février à 09:58

    Oui c'est un grand poète qui a célébré la nature, voici quelques merveilleux vers sur les arbres :

    "Du monde confus, opaque des ossements et des graines ils s'arrachent avec patience

     

    afin d'être chaque année plus criblés d'air"

    Bon dimanche

     

    10
    Lundi 1er Mars à 09:50
    daniel

    Je l'ai connu grâce à toi et j'aime beaucoup ses poèmes. Il est parti dans le paradis bleu !

    11
    Mercredi 17 Mars à 11:55

    Il nous reste son oeuvre et nous sommes riches de tout ça. 

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="optionmailtoclipboardEmailCopy">Copy</button><textarea id="optionmailtoselectTextClipboard"></textarea>

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :