• Ouvrir une porte

    " Si j'écris, c'est disons pour ouvrir une porte

    Le plus curieux j'ignore

    A quel moment se fait cette ouverture.

    D'ailleurs ce qui se lève

    C'est peut-être un rideau."                Guillevic

     

     

    Voilà une semaine que je suis au centre de Dieulefit Santé pour vivifier coeur et poumon.

    Hier, j'ai eu de la visite : mari, fils, petit fils, frère, belle soeur...

    Le samedi et dimanche, il n'y a pas d'activités, j'avais toute la journée libre....

    Mais nous n'avons pas pu nous promener dans le parc tant le vent était violent.

    Tellement fou ce vent que le soleil a pris peur et s'est caché royalement.

     

    Ce matin, peu à peu le  vent s'est  calmé un peu....Il est toujours là mais bien plus raisonnable...

    Et le soleil est là lui aussi...Merveille! Une petite sortie , dès le matin.

    Sait-on jamais !

    il peut lui prendre l'idée de disparaître...

    Mais non ! Nous avons mangé et il est toujours là....

    Un peu de repos, les repas sont souvent fatigants pour moi...(trop à manger)

    Et me revoilà dehors...Je me hasarde un peu plus loin....

    Je pense à marcher lentement, je n'ai pas pris l'appareil à oxygène que je trouve trop embarrassant...

    Mais je ne vais pas loin . et il y a des bancs un peu partout...

    Et voilà une chaise,à l'abri et au soleil, avec une belle vue ....

    Je me laisse caresser par le soleil, je savoure ce moment de grâce....

    Je suis là pour reprendre des forces, pour mieux respirer....

    Je ne veux pas penser à plus tard, à tous les tracas qui peuvent advenir...

    A chaque jour suffit sa peine ....et sa joie !

    Et, tout à l'heure, des amis vont venir.

     

     

     

    J'étais déjà venue à Dieulefit Santé en 2011 après l'opération du poumon.

    J'ai relu ce que j'avais écrit à ce moment là, cela a ravivé bien des souvenirs.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Janvier à 16:53
    Comme cela adû te faire. Du bien, recevoir ta famille en guise de soleil et des le lendemain pouvoir apprécier les rayons de celui qui est accroché tout là-haut ... une porte qui s'ouvre devant toi pour alléger ta souffrance ... et voilà tes amis qui arrivent !
    Amitié
    2
    lenez o vent
    Dimanche 5 Janvier à 16:55

    Savoures cette pause et profites de l'instant présent

    bises

    3
    liedich
    Dimanche 5 Janvier à 17:34

    Bonsoir mon Amie, souris-moi s'il te plait. Merci Gazou. Je te sais capable de tenir bon est j'ai aussi cela. Douce soirée. l.

    4
    Dimanche 5 Janvier à 17:45
    eMmA MessanA

    Je me souviens très bien de ton séjour il y a quelques années à Dieulefit...
    Je me rends tous les après-mids à l'hôpital au chevet de ma mère et j'ai une pensée pour toi. Je me dis que je te fais une petite viste en pensée.
    Prends soin de toi et toutes les petites promenades que tu pourras faire consolideront ta santé, je te le souhaite.

    Je t'embrasse.

    5
    Dimanche 5 Janvier à 17:49

    Je viens de faire un petit tour à Dieulefit grâce à internet et je m'y suis promenée un peu, chambres avec fauteuil rouge et grande armoire, couloirs salons, salle à manger, piscine, bâtiments blancs sur cette immense pelouse ... ainsi j'imagine mieux. On doit s'y sentir perdu mais tu as la chance de pouvoir rêver beaucoup, lire, méditer et aussi écrire sur les petites choses . Je pense très fort à toi et te souhaite beaucoup de courage

    6
    Dimanche 5 Janvier à 18:11

    J'aime bien la description que tu fais de ce moment de grâce

    alors que tu trouves une chaise qui est un peu à l'abri du grand vent, pourtant au soleil,

    et avec une belle vue ....

    bref, tout ce qu'il faut pour apprécier jusqu'au fond de l'âme et du corps ce cadeau incomparable de l'instant !

    Avec ton passé en toile de fond, tout ton présent est là, dans sa densité, dans la grâce de l'instant.

    Notre merveilleux présent ! Nous n'avons pas d'autres richesses.

     

    7
    Dimanche 5 Janvier à 18:21

    Je vois que finalement c'est un peu partout pareil dans les Centres de rééducation : on mange trop ! Et après on nous dira qu'il faut surveiller son poids !

     

    J'espère que ce séjour te fera pleinement du bien. J'ignorais que tu avais été opéré précédemment. Je ne lisais pas ton blog en 2011.

    J'aime bien la fin de ton billet. À chaque jour suffit sa peine. Ne pas penser à plus tard. Plus tard nous apportera bien en son temps tout ce dont nous avons besoin.

    Probablement que les épreuves de santé nous apprennent comment voir la vie de nouvelles manières.

    J'ai des souvenirs de jeunesse des potiers de Dieulefit, de bien beaux souvenirs.

    Prends soin de toi.

     

    Bien amicalement.

     

    8
    Dimanche 5 Janvier à 18:26
    Edmée De Xhavée

    Je reviens dans "le monde de l'infernet" après une semaine, et découvre ceci... Que te dire? Que j'espère que ton année 2020 te donnera du souffle, et que peu à peu tu pourras à nouveau oublier ce séjour à Dieulefit. Bonne année!!!

    9
    Dimanche 5 Janvier à 18:45
    erato:

    Après une pause bien involontaire me revoilà. Je suis attristée de ton état de santé .Prends bien soin de toi , je vois que tu es courageuse , comme toujours. Profite de ces moments de calme . Je te souhaite un prompt rétablissement.

    Bonne soirée, bises Gazou

    10
    Dimanche 5 Janvier à 19:05

    C'est rudement bien, d'avoir pu t'asseoir au soleil dans le parc, j'espère pour toi que tout continuera pour le mieux et que tu pourras rentrer chez toi et retrouver ta famille.

    Je pense très fort à toi

    11
    Dimanche 5 Janvier à 19:19

    je souhaite que le gentil soleil vienne te réchauffer. Avec le temps, tu arriveras à respirer. Je sais, cela a besoin de pratique. 

    Je t'envoie plein de bises. Aujourd'hui c'est l'épiphanie, peut être mangeras tu une part de galette et seras-tu reine ! 

    12
    Dimanche 5 Janvier à 20:05

    C'est bien de se reposer et d'avoir une certaine autonomie. Tu as internet, ton ordi, quelle ouverture sur le monde! Gros bisous, Gazou! 

    13
    Lundi 6 Janvier à 09:30

    Si l'on aborde l'adversité l’œil et le cœur ouverts aux moindres détails positifs et merveilleux,

    on chemine vers un enrichissement spirituel énorme, c'est en quelque sorte un cadeau, on s'en rend compte plus tard....

    Mille pensées ensoleillées vers toi.     brigitte

    14
    Lundi 6 Janvier à 11:04

    Gazou je vous souhaite de retrouver très vite votre liberté d'aller et venir et de profiter des beautés du monde !

    15
    Lundi 6 Janvier à 15:33
    daniel

    Même dans la difficulté on trouve des bonheurs simples. Goûtes les du plus profond de ton être et respires profondément et doucement. Entraînes toi à respirer tous les jours. Tu peux ainsi améliorer ta déficience respiratoire. Dis toi que tout est possible. Le souffle c'est la vi qui coule en toi. Courage et confiance !!

    16
    Mardi 7 Janvier à 10:17

    Je pense à toi bien souvent et j'espère toujours que tu iras de mieux en mieux...

    J'admire ta volonté et ces partages que tu nous offres, toujours pleins d'espoir et d'humanité.

    Prends bien soin de toi, Gazou.

    Je t'embrasse très fort.

    17
    Mardi 7 Janvier à 21:50

    C'est un magnifique partage, ma chère Gazou... Comme je n'y vois plus bien, j'évitais d'aller sur les blogs afin de reposer mes yeux ....et j'apprends que tu as de gros probs respiratoires... Pour cette année nouvelle, je te souhaite de retrouver toute ta liberté de te promener où que tu veuilles avec le meilleur souffle possible... Mais que j'aime ta façon d'aborder ce handicap : tu es courageuse et forte, Gazou et un bon exemple pour tous.

    Je vais aller voir sur Internet ce lieu où tu es... 

    Tout proche de toi par la pensée, je t'embrasse bien fort

    18
    geles
    Mercredi 8 Janvier à 13:57

    Bonjour

     Je suis un fidèle lecteur de votre site qui m’inspire bien souvent….

    Il est vrai que la vie de tout être est parfois jalonnée d'épreuves …. La route est parfois sinueuse … nous avons à nous adapter à divers changements :   la maladie, la déception, les ennuis,  la mort d’un être cher … etc.…

    Nous sommes tous sujets à de légers moments d'égarement ou de nostalgie. Mais tout le monde peut en venir à bout et à nouveau trouver un sens à ses actions.

    Il suffit de s'accrocher à tout ce que la vie peut nous apporter de meilleur et tenter de laisser le reste s'envoler.

    Ce qui importe c’est que nous gardions toujours la flamme de l’amour et rester un avec la vie …

    C'est aller avec elle, être totalement présent avec ce qu'elle nous offre à l'instant …

     

    Bon courage à vous 

      • Jeudi 9 Janvier à 22:06

        Merci de votre gentil commentaire....J'aime bien votre conclusion

        "Ce qui importe c'est que nous gardions toujours la flamme de l'amour et rester un avec la vie.

        c'est aller avec elle, être totalement présent avec ce qu'elle nous offre à l'instant..."

        Merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :