• Mardi poésie : Bataille de Marie Noël

     

        J'ai découvert ce poème de Marie Noël lors d'un concert . 

    Philippe Forcioli  le chantait merveilleusement bien...Et cela m'avait fortement émue

     

     

    " La douleur a fondu sur ma chair. La douleur
    A passé renversant mon cerveau d’un coup d’aile.
    Et je me suis battu seul à seule avec elle
    Toute la nuit, sans voir, comme avec un voleur

    Et me voilà gisant mais je ne suis pas mort

    Prends garde à toi, douleur, à peine est-ce une trêve

    Prends garde à toi, douleur, déjà je me relève

    Prends garde à toi, demain, je serai le plus fort.

    La douleur m’a jeté garrotté dans sa forge
    Elle m’a retourné les deux yeux à l’envers
    Pour m’empêcher d’y voir  elle a tordu mes nerfs
    Pour m’étrangler comme des cordes à ma gorge .

     

    Prends garde à toi ! Je t'empoignerai par les ailes,

    Je te les casserai comme un bout de bois sec

    Et les petits enfants s'amuseront avec

    Je te les briserai ces  deux poignets rebelles

    Et partout où j'irai tu iras me suivant

    Aussi loin qu'à mon gré je voudrai t'y contraindre

    et les maisons la nuit t'écouteront te plaindre

    Comme un aigle blessé qui lutte avec le vent.



    Je brûlerai tes yeux pour éclairer mon livre
    Je marcherai sur toi comme sur un chemin
    Ton sang j’en ferai boire à tout le genre humain.
    Je le lui servirai jusqu’à ce qu’il soit ivre.

    Pour m’élever au ciel j’ouvrirai pas à pas
    Dans ta chair les degrés d’une échelle vivante,
    Je te commanderai, tu seras ma servante
    Et quand je te crierai : « Chante ! » tu chanteras."                Marie Noël


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Février à 06:32

    douleur, voilà un mot qui à lui seul fait mal, faut-il avoir souffert pour en faire un poème ! comme un ennemi qu'on pourrait étriper, naît le combat qui la voudrait terrasser ...

    j'en frémis encore 

    amitié .

    2
    Marcel
    Mardi 5 Février à 08:30

    Nous avons découvert Marie Noël, que nous ne connaissions pas lors d'un séjour en village de vacances dans l'Yonne.

    Dans la vile d'Auxerre, il était difficile de ne pas rencontrer son portrait.

    Le chanteur Gérard André doit prochainement sortir un C.D. avec plusieurs de ses textes qu'il a mis en musique.

    3
    Mardi 5 Février à 08:47

    on en frémit et en même temps on en tire une force extraordinaire, merci pour ce texte, bises et bonne journée

    4
    Mardi 5 Février à 09:02
    erato:

    Un poème superbe , très dur mais très positif , ne pas baisser les bras!

    Bonne journée Gazou

    5
    Mardi 5 Février à 09:04
    eMmA MessanA

    Ce poème est d'une grande force et tellement évocateur...

    6
    Mardi 5 Février à 09:21
    Edmée De Xhavée

    Il n'y que quelques années que j'ai "découvert" Marie Noël, via plusieurs articles parus sur une webTV auxerroise justement. Hugues Aufray y a donné un concert en son honneur. Je possède deux livres écrits par elle... Une révélation. La douleur, elle connaissait, mais n'en fut pas vaincue...

    7
    Mardi 5 Février à 09:34

    C'est un excellent choix Gazou, ce poème est superbe. Merci.

    Bises et bon mardi

    8
    Mardi 5 Février à 10:07
    LADY MARIANNE

    un très beau poème - assez dur-- le combat contre la douleur- la bataille-
    une superbe découverte- merci ! Bisous du mardi-

    9
    Mardi 5 Février à 10:55

    Marie Noël, femme et poétesse profonde... je l'aime beaucoup!

    Et ce poème, que je ne connaissais pas me parle énormément!

    merci Gazou 

    10
    Mardi 5 Février à 11:22

    BONJOUR 

     une belle découverte pour moi , l auteure et le poéme 

     merci Gazou 

     bonne journée 

    11
    Mardi 5 Février à 11:40

    Un ami m'a fait connaître Marie Noël dans les années 1960.

     

    J'ai trouvé (lui aussi sans doute) auprès d'elle la force des faibles.

    12
    Mardi 5 Février à 12:42
    Renée

    Voilà une âme combative nul doute, elle vaincra cette douleur. Bisous c'est très joli

    13
    Mardi 5 Février à 15:12

    Bien trouvé bonne fin de journée à toi bisous

    14
    Mardi 5 Février à 15:25

    Magnifique !

    15
    Mardi 5 Février à 15:37
    colettedc

    Magnifique choix, Gazou ! Bonne poursuite de ce mardi !

    16
    Mercredi 6 Février à 04:13

    C'est un très beau poème, Gazou.

    J'aime beaucoup la façon dont Marie Noël apprivoise et domine la douleur.

    Merci pour le partage.

    Bises et douce journée.

    17
    Mercredi 6 Février à 15:53

    poème très fort. Bises et merci.

    18
    Vendredi 8 Février à 07:09

    Quel beau poème de Marie Noël ! Elle a tant souffert...

    Bonne journée.

    19
    lenez o vent
    Dimanche 10 Février à 10:55

    découverte aux mots forts

    Merci, bises

    20
    Mercredi 13 Février à 18:50

    Un auteur que j'ai découvert voici longtemps par une amie prof de français. Marie Noël n'est pas oubliée et c'est très bien...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :