• Mady de la Giraudière: la papesse de l'art naïf

     

     

     

     
    Par Sophie Granel @Culturebox
     
    Mady de La Giraudière chez elle à Lavelanet en Août 2017.

    Mady de La Giraudière chez elle à Lavelanet en Août 2017.

     
     

    Ses toiles colorées et pleines de vie l’ont rendue célèbre dans le monde entier. Mady de la Giraudière que l’on surnommait la "papesse de l’art naïf" s’est éteinte ce week-end à son domicile ariégeois. Elle avait 95 ans. Une vie bien remplie, faite de passion et d’un amour immodéré pour la beauté du quotidien.

    Reportage : C. Lebrave / C. Kechiche
     

     

     

    “Ce que je veux, c’est qu’on honore tout ce qui est agréable à regarder". Lors d’une interview accordée l’année dernière à nos confrères de France 3 Midi-Pyrénées, Mady de La Giraudière résumait ce qui l’a guidée toute sa vie. L’amour de la nature et de ses charmes, sans artifice. Passionnée de dessin depuis l’enfance, l’artiste a pourtant dû lutter pour exercer son art. Son père, un industriel ariégeois voyait d’un assez mauvais œil son désir de se consacrer à la peinture. Il refuse qu’elle s’inscrive aux Beaux-Arts. C’est donc uniquement grâce à sa passion et à son talent naturel qu’elle parvient à se faire un nom dans le monde artistique.

    Une oeuvre colorée et expressive.

    Une oeuvre colorée et expressive.

    Sa rencontre au milieu des années 50 avec le critique spécialiste de l’art naïf, Anatole Jakovsky est un tournant dans sa carrière. Séduit par le talent brut de la jeune artiste, il organise sa première exposition à la Galerie Benezit à Paris. Dès 1959, Mady de La Giraudière enchaîne les expositions et fréquente les plus grands, d’Herbert Von Karajan à Jacques Chancel (qu’elle considère comme un frère) en passant par Georges Brassens dont elle partage l’amour des chats. Une célébrité qui ne modifie pas ce qui fait sa force : un regard lumineux et simple sur le monde qui l’entoure. Un monde coloré dans lequel le quotidien est merveilleux. Les obsèques de cette grande dame de la peinture auront lieu jeudi 1er mars à Lavelanet, la commune ariégeoise où elle a vécu une grande partie de sa vie et où elle s’est éteinte samedi.


  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Mars à 07:49
    LADY MARIANNE

    uns découverte grâce à toi-
    c’est mignon, art naïf mais charmant-
    tout ce petit monde s'active- de la couleur - de la vie-
    merci-
    bisous du samedi-

    2
    Samedi 10 Mars à 07:49
    eMmA MessanA

    Un jour viendra où les pères n'interdiront plus à leurs filles de vivre leurs passions...

    3
    Samedi 10 Mars à 08:25

    un univers féérique et une vie bien remplie. Bises et bonne journée

    4
    Samedi 10 Mars à 09:02
    Edmée De Xhavée

    Ce que j'aime souvent dans l'art naïf en particulier, c'est qu'il s'y trouve mille histoires. On peut regarder un couple de personnages et y trouver toute une dynamique, des réparties... des aventures. C'est enchanteur...

    5
    Samedi 10 Mars à 10:08

    je découvre et j'aime beaucoup. merci

    6
    Samedi 10 Mars à 11:47

    Beaucoup de charme et de chaleur humaine dans les peintures naïves, paix à cette belle âme. Sais-tu qu'il y a un très beau musée à Nice, la fondation Jakovsky, il vaut le déplacement. Mon nom de famille est Jackowski... origine polonaise alors que le collectionneur d'art naïf était d'origine russe. Doux week end Dasola.  brigitte

    7
    Samedi 10 Mars à 15:54

    j'ai vu le chat noir, derrière elle .... ah que d'amoureux des chats.

    Bises et merci pour la présentation de cette artiste au beau sourire. 

    8
    Evy
    Samedi 10 Mars à 16:14

    C'est très beau je connais pas que de détail bonne fin de journée bisous

    9
    Samedi 10 Mars à 16:43
    covix

    Bonjour

    Une artiste que je découvre, un tableau lumineux, vivant, j'aime bien l'histoire qui se déroule dans notre regard. 

    Il faut laisser faire ce que nos enfants ont envie de faire, juste les encadrés pour éviter des déboires.

    Merci de ce partage et hommage à cette grande artiste.

    Bonne journée

    Bises

    10
    Samedi 10 Mars à 16:51

    peinture d'une "histoire de vie" comme on en vit plus ... candide mais lumineuse !

    amitié . 

    11
    Samedi 10 Mars à 17:22

    Quelle jolie oeuvre ! Je la trouve poétique.

    Un bel hommage rendu.

    Lavelanet ce n'est pas loin de chez moi. J'habite en Haute-Garonne.

    Bises

    12
    Samedi 10 Mars à 17:41
    daniel

    Je ne la connaissais pas mais ce qu'elle peint me plaît bien . Et puis elle a l'air tellement joyeuse !!

    13
    Samedi 10 Mars à 20:43

    C'est très sympa ! L'art naïf est accessible à tous, pas besoin d'explications pour comprendre le sujet du tableau. J'aime bien.

    14
    Samedi 10 Mars à 21:52
    erato:

    J'aime beaucoup sa citation " ce que je veux c'est qu'on honore tout ce qui est agréable à regarder" .

    Une peinture colorée et vivante qui transmet du bonheur.

    Belle soirée Gazou

    15
    Dimanche 11 Mars à 11:41

    Quel joli tableau! J'adore!

    Bon dimanche

    Bisous

    16
    Dimanche 11 Mars à 16:07

    J'espère que son père a ensuite reconnu sont talent Merci Gazou pour la découverte

    17
    Dimanche 11 Mars à 23:48

    Dis donc, elle est forte cette dame ! Merci pour la découverte :)

    18
    Lundi 12 Mars à 19:46

    C'est très jolie cette toile, j'aurais bien aimé voir tout ce qu'elle a fait.

    19
    Mardi 13 Mars à 09:01

    Une vie bien remplie... des tableaux et un sourire enchanteur, j'aime beaucoup.

    J'ignorais son décès.

    20
    Jeudi 15 Mars à 17:03

    Une découverte pour moi. C'est beau ce qu'elle peignait. Elle semblait tellement heureuse.

    21
    Samedi 24 Mars à 14:07

    Il y a de la bonne humeur dans l'art naïf, j'aime beaucoup. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :