• Le tableau du samedi :Edgar Degas (1834-1917)

     

     

     

     

     

     (Culturebox)

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Edgar Degas, Autoportrait, vers 1855-1856, huile sur papier, 40 x 34 cm, The Metropolitan Museum of Art, New York

    Quand il débute dans la peinture, au milieu du XIXe siècle, le jeune Edgar Degas ne fait pas preuve d’une grande modernité dans le choix de ses sujets. Suivant l'exemple d'artistes plus académiques, il peint de grands tableaux aux sujets historiques.
    Son ami Manet, peintre également, lui en fait sournoisement la remarque. Et on peut dire qu’elle ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd !

    Piqué au vif, Degas s’attache dès lors à peindre son époque. Et pour cela, parfois, en détournant le travail d’artistes pas vraiment réputés pour être à la pointe de la modernité…

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Edgar Degas, Le Défilé, dit aussi Chevaux de courses devant les tribunes, 1866-1868, huile sur papier marouflé sur toile, 46 × 81 cm, Musée d'Orsay, Paris, photo : © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

    Avec Le Défilé, Degas montre un champ de courses avant le départ. Dans les tribunes, on aperçoit toute la bonne société de l’époque.

    De cette façon, le tableau est un reflet parfait du monde moderne, mais… Degas s’inspire en partie de Meissonier, un peintre on ne peut plus classique !

     

     

     

     

     

     

     

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Edgar Degas, Le Défilé. Détail de l'œuvre, photo : © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

    Par la magie de la peinture, les fiers destriers de Napoléon III ou de son oncle Napoléon Ier se transforment en chevaux de course.

    Une vision bien plus pacifique, car sur les hippodromes, les batailles sont parfois rudes, mais jamais sanglantes !

     

     

     

     

     

     

     

     Voici le tableau (le défilé) en plus grand

    https://artips.fr/newsletters/ChantillyCourses_07_Defile/02.jpg


  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Août à 08:30
    LADY MARIANNE

    on peut ainsi découvrir ce sport à l'époque-
    on voit les belles dames-- les chevaux --
    merci pour les explications-
    bon samedi- bisous-

    2
    Samedi 18 Août à 08:51

    J'aime le tableau et le peintre, j'ai d'ailleurs choisi le même...peintre , bon week end bisous !

    3
    Samedi 18 Août à 12:53

    J'aime beaucoup ce peintre, et ces tableaux nous changent des danseuses... J'aime !

    Bisous et douce journée.

    4
    liedich
    Samedi 18 Août à 13:02

    Bonjour Gazou. J'aime. Douce journée.

     

    5
    Evy
    Samedi 18 Août à 15:08

    J'aime beaucoup bonne journée à toi bisous

    6
    Samedi 18 Août à 17:31

    l'homme qui peignait les chevaux !

    amitié .

    7
    Samedi 18 Août à 20:12

    Les grands esprits se rencontrent, dit-on : après les danseuses de Mamykool, les chevaux de Gazou ! D'ailleurs, je trouve que les chevaux de Degas ont l'air de danser, sur leurs longues jambes. Eh oui, on dit "jambes", pour les chevaux, on ne dit pas "pattes" comme pour les toutous he

    Merci pour Degas et pour les anecdotes sur son évolution de peintre, très intéressantes !

    8
    Samedi 18 Août à 21:21

    Toujours un plaisir de revoir les oeuvres de Degas.

    9
    Dimanche 19 Août à 07:38
    Edmée De Xhavée

    Il y a eu une charmante exposition sur Edgar Degas à LIège il y a 4 ans je pense, et j'ai été étonnée de découvrir autre chose que les danseuses...Un enchantement!

    10
    Dimanche 19 Août à 21:43

    belle toile ... et j'aime beaucoup les ombrelles à gauche. Bises 

    11
    Lundi 20 Août à 16:32
    mamazerty

    je rejoins le com d'Amande Douce sur ces chevaux qui dansent...c'était la fête "à" Degas ce samedi^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :