• L'espoir et l'optimisme

    L'espoir et l'optimisme, deux mots,deux attitudes que l'on a parfois tendance à confondre.

    Je découvre ce texte.

     

    " L’optimisme, si je caricature, cela consiste à se mettre des lunettes roses. L’espoir, cela consiste à regarder la réalité en face, sans filtre, et à décider que malgré les apparences, il y a du bon dans le cœur des hommes.

    L’optimisme, c’est un sentiment. Un sentiment qui fait du bien, et qui peut nous aider. Mais l’espoir, c’est une décision. Une décision profonde, courageuse, qui demande de la force.

    C’est la décision d’espérer qui nous fait prendre des responsabilités, qui nous entraîne à fonder une famille, à fonder une entreprise, à demander le pardon et à accorder le pardon. Quand nous accueillons un enfant, ou un étranger, ou un inconnu, nous croyons en cette personne, en son avenir. Nous ne savons pas ce qu’il en sera ; nous espérons, nous risquons nos forces et notre cœur même si nous avons, en même temps, peur d’échouer. Les apparences, les statistiques, le bon sens même peuvent aller contre cet espoir. Mais nous espérons quand même. Et nous commençons, et nous recommençons cette aventure.

     

    Quand j’étais petit scout nous chantions le soir, à la veillée, un chant qui avait pour titre L’espérance et qui avait pour refrain : « L’espérance est un trésor / même le plus noir nuage a toujours sa frange d’or. » J’aimais bien ce chant, mais l’adulte que je suis remarque cependant que ce n’est pas vrai. Les nuages noirs n’ont pas toujours une frange d’or. Ils ont rarement une frange d’or. Ils ne l’ont presque jamais. Au mieux, ils ont une frange violette.

    La frange d’or n’est pas sur le nuage. Elle est dans notre cœur. C’est dans notre cœur que la lumière de l’espérance doit briller. C’est dans notre cœur que veille cette flamme mystérieuse.. Je crois que Dieu nous a promis l’amour et le bonheur. Je le crois et j’agis en conséquence, quelle que soit la couleur des nuages, quelle que soit la grisaille du temps présent"

                                                                                      Père Yves Combeau


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Mars à 19:18
    eMmA MessanA

    Plus que l'espoir, j'aime la notion d'espérance...

    2
    Lundi 11 Mars à 22:35

    j'ai l'optimisme de l'espoir et j'espère beaucoup des optimistes !pour moi, les deux sont indissociables l'un entraînant l'autre !

    amitié .

    3
    Mardi 12 Mars à 08:43
    Edmée De Xhavée

    Quelle belle réflexion... le nuage noir frangé, au mieux, de violet... c'est si vrai!

    4
    Mardi 12 Mars à 09:08

    Belle réflexion qui pourrait faire partie d'un devoir philosophique.

    Je suis optimiste, mais également réaliste.

    L'espérance, l'optimisme sont des qualités a ne pas confondre, mais, il faut garder la réalité.

    Sans cette dernière, ce n'est pas avec l'optimisme et l'espérance qu'on arrive a ce que l'on veut.

    Bisous Gazou

    Aimée

    5
    Mardi 12 Mars à 14:03

    Je ne suis pas optimiste... mais j'aime penser que j'ai tort. :)

    Passe une douce journée Gazou.

    Merci pour le partage.

    6
    Mardi 12 Mars à 17:16
    daniel

    Un beau texte et une belle réflexion sur l'espoir. La vie est plus belle si on est optimiste.

    7
    Mercredi 13 Mars à 22:00

    Quel beau texte ! j'aime ++++ 

    Je reviendrai le lire les jours de déprime !!! 

    Merci Gazou

    Bisous

    8
    Jeudi 14 Mars à 21:56

    Oui, bien dit chère Gazou, c'est dans notre coeur que la lumière doit briller. Et certains jours, c'est compliqué.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :