• Est-ce humain?

    Hier je lis cet article et je suis honteuse que, dans le pays des droits de l'homme, on puisse légalement agir ainsi

     

     

     

    " Le Réseau Education Sans Frontières organisait ce dimanche 2 février à Moulins, dans l'Allier, une manifestation

    pour faire revenir de Turquie une jeune femme kurde, habitante de la commune depuis 2012, séparée de son mari

    et ses trois enfants par une procédure d'expulsion.

    Par Emma Derome et Stéphanie Vinot

     

    Aysé est une jeune femme kurde, arrivée en France il y a 8 ans, sans ses papiers, pour rejoindre Halit,
    un jeune turque avec qui elle s'est mariée à Moulins, dans l'Allier, en 2015, contre l'avis de sa famille en Turquie.

    Halit est installé en France depuis 16 ans, en situation régulière. Il est chef d'entreprise à Moulins
    . Le couple y construit sa vie, et Aysé donne naissance à trois enfants, aujourd'hui de 2, 4 et 6 ans,
    scolarisés à Moulins. Plusieurs fois, elle tentera de régulariser sa situation, en vain.

    Le 25 novembre dernier, la jeune femme a été interpellée à Moulins, devant ses enfants, avant de passer
    deux semaines en centre de rétention, à Lyon. Elle a été finalement été expulsée dans son pays d'origine,
    en Turquie, le 11 décembre.

    Depuis deux mois, la famille est séparée. Son mari, Halit, accuse la préfecture, qui a enclenché la procédure
    d'expulsion, d'avoir brisé sa famille. 
     

    Quand elle est partie, je me suis inquiété pour mes enfants, ils ont coupé une famille carrément en

    deux… Aujourd’hui ma femme, ça ne va pas, ses enfants lui manquent. Je suis allé la voir pendant une

    semaine, elle n’allait pas bien, elle pleurait tout le temps. Ça faisait 8 ans qu’elle n’était pas retourné

    en Turquie et là, du jour au lendemain, ils l’ont renvoyé.
     

    Manifestation pour son retour tous les dimanches au marché de Moulins

    C'est pourquoi une manifestation a été organisée ce dimanche 2 février, en parralèle du marché de Moulins,
    par le Réseau Education Sans Frontières (RESF), afin de soutenir la famille et d'exiger le retour de la jeune femme. 
       Les manifestants ont fait un "cercle du silence" pour rendre hommage à cette famille kurde séparée / © S. Vinot / FTV
    Pour Mireille Pasquel, porte-parole de RESF, l’intérêt supérieur de l’enfant doit primer sur les questions administratives de papiers.


    Peut-être qu'elle n'a pas bien fait d'entrer illégalement en France, mais la préfète aurait d’abord dû tenir compte de l’intérêt des enfants. C’est la Convention internationale des droits de l’enfant qui le dit. On manifeste pour dire que cette jeune femme doit revenir. Elle s’est mariée à Moulins, ses enfants sont nés et scolarisés à Moulins, son mari est chef d’entreprise à Moulins. On ne comprend pas comment c’est possible de séparer des familles. Son enfant de 4 ans qui était présent pendant son arrestation fait des cauchemars parce que les policiers ont enlevé sa maman...
     

    Halit a confié ses enfants à ses parents, à Marseille. Un réseau de soutien s'est mis en place pour faire revenir
    la maman. Un dossier de regroupement familial a été déposé, et vient enfin d'obtenir l'avis favorable
    de la préfecture. C'est l’Office français de l’immigration et de l’intégration de Clermont-Ferrand qui devra
    ensuite se prononcer.

    Les membres du réseau de soutien signalent qu'il continueront de manifester, chaque dimanche à Moulins, tant
    qu'Aysé n'est pas revenue. "Parce qu'on es tenace", sourit Mireille Pasquel."

  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Février à 21:19

    Quelle tristesse,

    Vises et bonne soirée

    2
    Mercredi 5 Février à 07:42

    "n'ai-je donc tant vécu que pour cette infâmie ?" je désespère de ce monde rempli de murs, de frontières, de lois absurdes, d'officiers intransigeants, de cons et de méchants ... Pourtant comme l'écrit l'article, les peuples se soulèvent, marchent et se réunissent dans les rues, sur les places afin de crier leur désaccord  ... les entendront-ils ? je l'espère ...

    amitié solidaire .

    3
    Mercredi 5 Février à 07:50

    Monde inhumain...

    4
    Mercredi 5 Février à 07:50

    Contente de te retrouver Gazou?

    Pas d'article, je m'inquiètais.

    Comment vas-tu ?

    Impressionnant cette histoire.Il faut bien analyser les dossiers avant d'expulser.

    Mais ou va-t-on ? Pauvre France !!!

    Bisous ma belle

    Aimée

    5
    Mercredi 5 Février à 16:45
    Edmée De Xhavée

    Quel triste constat, et pourtant cette histoire est loin d'être unique. Il y a des lois, et le cas par cas est une toute autre chose, plus humaine certes, mais qui demande beaucoup de soutien et de dévouement. J'ai connu plusieurs cas de ce genre... Hélas!

    6
    Mercredi 5 Février à 16:56

    La bureaucratie administrative est une froide machine depuis toujours.

    Ça ne va pas s'améliorer dans les années qui viennent

    puisqu'elle deviendra de plus en plus robotisée sans intervention humaine.

     

    Encore une génération et il n'y aura plus de fonctionnaires pour la faire tourner.

     

    7
    Jeudi 6 Février à 10:43
    daniel

    Que c'est triste...Tout cela est le signe que le monde va mal !! Où est donc l'humanité dans tout cela ?

    8
    Jeudi 6 Février à 13:48
    Renée

    ça c'est vraiment du n'importe quoi, et complètement inhumains on ne sépare pas une famille comme ça!!! Révoltant. Il me semble qu'on a aussi eu un ou deux cas comme cela en Suisse c'est ignoble. Bisous

    9
    Jeudi 6 Février à 15:09

    C'est bien triste cette situation.

    Biz

    10
    Dimanche 9 Février à 15:33

    Séparer une famille... inhumain certes! Mais la famille, cela arrive, se sépare et disparaît quand l'un de ses membres prend le large! J'en parle car cela m'en arrivé et arrive parfois... Bonne journée ensoleillée, Gisèle

    11
    Dimanche 9 Février à 16:23

    Cela dépasse l'entendement tellement c'est inhumain, je ne comprends pas que l'on puisse encore agir ainsi...

    Bonne journée Gazou !

    12
    Lundi 10 Février à 06:14

    C'est lamentable. 

    13
    Lundi 10 Février à 14:11
    Durgalola
    Bises et bon lundi
    14
    Lundi 10 Février à 14:13
    Durgalola
    Mon premier message a disparu.
    La vie est difficile. Je pense à la petite roumaine vivant dans sa caravane dans la zone depuis bientôt deux ans. Difficultés à trouver du travail. Pour vivre elle mendie. Bises
    15
    Lundi 10 Février à 15:58

    L'empathie est un sentiment rare dans l'administration française ! Dommage ton article s'affiche mal sur mon ordi certaines lignes sont tronquées !

    16
    Lundi 10 Février à 16:45

    Coucou Gazou

    J'ai le même prob que Ulysse ! mais j'ai fini par comprendre... et c'est bien moche ! Le Chacun pour soi devient religion d'état ! L'autre devient encombrant.... on l'expédie sans égards, même au prix de briser une famille et des coeurs d'enfants... Où se trouve l'Humanité ? 

    Merci Gazou Surtout, prends bien soin de toi !

    Bisous

    17
    Mardi 11 Février à 16:37

    On ne comprend pas, cette déshumanisation du monde est effroyable et elle touche différents domaines !!! Il nous faut être vigilants. À bientôt Gazou.   brigitte

      • Dimanche 16 Février à 19:33

        Toujours impossible de mettre un commentaire chez toi

    18
    Mardi 11 Février à 17:21
    yvette/

    Comment vas-tu ma chère Gazou,, ça y est tu es revenue chez toi? J'espère que tout va pour le mieux, c'est bon signe de te voir reprendre le clavier.

    Bisous et passe une bonne soirée!

    Yvette

    19
    Mardi 11 Février à 21:26

    Bonsoir Gazou ! Oui tout ce qui concerne les immigrés est triste car ils arrivent chez nous un peu à l'aveugle sans trop savoir ce qui les attend. Mais ne t'attriste pas trop sur les autres quand c'est d'abord de toi et de ta santé que tu dois te préoccuper. Gros bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :