• Alliance des contraires

     

    Il dit :

    Je ne suis rien et je veux tout.

    Je veux tout l'or du monde.

    non pas de vulgaires piécettes

    mais la substantifique moelle

    mais la divine étincelle

    mais le coeur même du diamant.

     

    IL dit :

    Je ne suis rien : Quel bonheur intense !

    tous les possibles sont ouverts,

    tous les chemins, toutes les portes,

    toutes les fenêtres, toutes les fleurs.

    Je regarde celui-là en face de moi

    et dans un autre univers il me transporte

    Et je me réjouis de devenir lui.

     

    Il dit :

    Je ne suis rien et je suis tout

    Des fils invisibles me relient à tous.

    Oui, je suis tous les êtres vivants.

    Je suis l'étoile, je suis le vent,

    je suis le soleil, je suis la lune

    Je suis la vague, le caillou, la dune

    Je suis poussière, je suis éphémère.

    Je suis passerelle entre terre et ciel.

     

    D'une insatisfaction à une autre insatisfaction,

    je progresse vers la perfection

    et dans le cercle cousu main

    voisinent le vide et le plein.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Août à 19:31

    Joli texte, bravo.

    Bises et bonne soirée

    2
    Mercredi 22 Août à 20:33
    Quelle liberté, quelle intensité
    Tous les possibles sont ouverts ...
    3
    lenez o vent
    Mercredi 22 Août à 20:40

    encore un texte fort

    Merci Bisous

    4
    Mercredi 22 Août à 21:01

    texte riche et profond ; cela aurait pu être : "elle" ; dommage qu'en langue française, il n'existe pas de neutre comme en Allemagne.

    Merci et bises 

    5
    Mercredi 22 Août à 22:07
    erato:

    Très joli poème très intense et vrai.

    Bonne soirée Gazou

    6
    Mercredi 22 Août à 22:34

    comme j'aime ces fils invisibles qui relie rien à tout, dans ce cercle cousu  main où le vide jouxte le plein 

    amitié .

    7
    Jeudi 23 Août à 09:17

    C'est très beau, Gazou.

    Nous sommes tout à la fois, et tout reste possible tant que l'espoir est là.

    Passe une douce journée.

    8
    Jeudi 23 Août à 15:52

    Cheminer en ayant soif, la perfection ne s'atteint qu'au bout d'un long chemin qui conduit à des sommets inatteignables qui aimantes. 

    9
    Vendredi 24 Août à 16:43
    Edmée De Xhavée

    C'est beau, cette certitude incertitude, cette mouvance dans les affirmations, ce devenir qui passe par mille "situations présentes" instables....

    10
    Vendredi 24 Août à 21:01

    Voisine le vide et le plein.Bien sûr.Le principe de la bouteille.

    11
    Samedi 25 Août à 11:33

    Je le crois, oui, que tout est possible.

    Merci pour ce poème. Bon week end.

    12
    Dimanche 26 Août à 17:22
    daniel

    Quel beau texte ! Je ne suis rien mais je fais parti du grand tout. A moi d'essayer de me connecter !!

    13
    Mardi 4 Septembre à 17:56

    Tout est relié, tout est possible. L'unité. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :