• Marie PouillaudeM

    Marie Pouillaude est une artiste à plusieurs casquettes.

    Elle est conteuse et illustratrice.

    Elle vit dans le Diois depuis sept ans.

    Elle a d'abord été professeur d'histoire puis, peu à peu, elle a rencontré des artistes avec qui elle  a pu travailler et elle a changé d'orientation. 

      "Je regarde, je construis des petits spectacles, dit-elle, je fais des collages, j'illustre des livres, je fais des images avec des papiers découpés...C'est un besoin, une respiration, je ne peux me passer de mes papiers , de mes crayons et de la peinture  pour concrétiser mon bonheur à vivre  ...

    Je l'ai rencontrée lors d'un marché de Noël dans mon village et c'est vrai qu'elle respire la joie de vivre

     

    L'odyssée off de la comtesse de DieMpapipagaille


    11 commentaires
  •  

    Je vous souhaite une année pleine de sourires,

    de doux délires,

    de découvertes et de belles surprises.

     

    Je vous souhaite du réconfort pour les jours difficiles.

    enthousiasme et douceur pour partager vos heures.

     

    Je vous souhaite une année où vous saurez agrandir en vous les espaces de paix

    et que cette paix se propage autour de vous.


    13 commentaires
  • En ce mois de décembre, tous les soirs, nous avons un magnifique spectacle , toujours  nouveau et splendide

    Et hier soir  je l'ai oublié, j'y ai songé alors qu'il avait  déjà disparu et que l'ombre déjà  s'installait  et bientôt la nuit...

    La féerie était terminée, le soleil s'était couché sans que je songe un instant à m'en émerveiller, sans que je lui accorde un seul regard...

    Aussi, ce soir, prévoyante, je me suis assise près de la fenêtre et je l'ai  attendu...

    Comment fait-il pour être chaque soir différent?

    Résultat de recherche d'images pour "coucher de soleil"

    Ce n'est pas celui que j'ai vu ce soir...

    Mais il y avait aussi des nuages gris auréolés de lumière...


    11 commentaires
  •    Une autre justice

    Hier soir, j'ai vu à la télé une émission sur "Une autre justice" et cela m'a beaucoup touchée

    C'est le titre du documentaire réalisé par Chloé Henri-Biabaud et Isabelle Vayron.

    Il nous montre des personnes qui souhaitent rencontrer les assassins de leurs proches pour dépasser le traumatisme.

    En exprimant leur douleur face au criminel, en apprenant de sa bouche  les circonstances du crime, elles trouvent un apaisement et peut-être un sens à leur vie, une façon de garder vivant en eux les disparus.

     

    Ainsi Agnès Furey dont la fille et  son enfant  ont été tués par Léonard, sept ans après le procès, décide de correspondre avec lui, et cela malgré la désapprobation de son entourage....Elle dit :"Ma fille m'avait dit qu'elle voulait aider ce garçon qui avait beaucoup souffert, c'est une façon pour moi de la garder vivante, de continuer ce qu'elle a voulu faire"

    Nous voyons aussi Léonard qui témoigne et dit : "c'est Agnès qui m'a fait comprendre que je n'étais pas un meurtrier mais seulement un homme qui avait tué et que je pouvais être aussi autre chose,  que je pouvais aussi avoir une action dans la prison pour qu'elle devienne plus humaine,elle m'a fait redevenir un être humain". Et des larmes coulaient sur ses joues...

    Il avait 19 ans quand il a commis cet acte et il se droguait...maintenant il est devenu un autre homme et, même condamné à perpétuité, sa vie a un sens.

    D'autres familles viennent expliquer leur parcours et leur détermination

    Il y avait une discussion ensuite, je n'ai pas pu la regarder hier...Trop fatiguée !

    Ce film repasse le 3 janvier à 20heures 30 sur LCP

     


    6 commentaires
  •    Voilà un autre chemin de Noël

    Elle avait envie de donner de son temps pour aider son prochain, alors Kaïma Bouchakel, étudiante, a crée l'association "Pense à ton prochain". A l'approche de Noël, elle s'est lancée avec des proches dans la confection d'un tajine géant. L'objectif : fournir 150 repas aux sans-abris. 

    • Par Cyrielle Cabot
    • Publié le 23/12/2016 à 12:57 ( Hello facteur)
     
    © France 3 RA

    © France 3 RA

     

     


    C'est dans la cuisine de ses parents que Kaïma Bouchakel et ses proches se sont lancés dans la préparation d'un tajine géant.

    La jeune étudiante en langues étrangères appliquées a décidé de prendre un peu de son temps libre pour aider les sans-abris. Elle a donc crée l'association "pense à ton prochain" et, peu à peu, a convaincu ses proches de l'aider. 

    150 repas 


    Installés sur la place Carnot à Lyon avec la tajine préparée, des fondants au chocolat et des clémentines, la jeune fille et ses proches auront permis de fournir pas moins de 150 repas à des personnes dans le besoin.  

    "Je pensais pas être autant entendue, avoir tant de personnes qui nous apportent autant de ressources. Certains ont commencé a donné 5, 10 ou 15 euros. D'autres ont fourni des jouets ou des ingrédients", s'étonne t-elle toujours. 

    Grâce aux réseaux sociaux, la jeune étudiante avait déjà organisée une maraude et distribué 80 pastabox. Aujourd'hui elle ne compte pas s'arrêter là et cherche toujours plus de donateurs.


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires