• Une rencontre inattendue

    Je  fais du rangement.

    Dans un tas de revues que je n'ai pas consultées depuis des années, je découvre un texte écrit  après une rencontre.

    J'avais complètement oublié  et puis, au fur et à mesure que je lis, tout me revient en mémoire : la surprise d'abord, puis la joie de rencontrer quelqu'un avec qui l'échange se fait aussi aisément...

    Ce moment là est loin, quinze ou vingt ans,et pourtant si proche.

     

    j'attendais, le nez en l'air, devant les marches du Théâtre de la ville, un soir de juillet.

    un concert gratuit d'un chanteur pour moi inconnu allait commencer et j'avais l'esprit à la découverte.

    Je me demandais pourquoi l'heure n'était pas tout à fait respectée.

    D'autres personnes attendaient, les uns assis sur les marches, les autres debout, les uns bavardant avec leurs voisins, les autres solitaires et muets...J'en remarquais un, pas comme les autres, d'abord parce qu'il était en vélo, avec ses bagages dans les sacoches...Sans doute n'était-il pas là pour le spectacle? me dis-je....Mais alors pourquoi attend-il?

    Mais voilà que ce jeune homme me demande l'heure, puis il me demande si je connais le chanteur qui doit venir ce soir. Et d'une question à une autre, nous voilà en grande conversation, le temps s'est accéléré d'un coup.

    Il m'explique qu'il est parti de chez lui, dans le Nord, depuis un mois mais qu'il va s'arrêter dans la région car ila un travail pour l'été...Il est passé dans la ville, il a vu l'affiche du spectacle, il a eu envie de s'arrêter, il espère seulement qu'on lui laissera rentrer son vélo pour qu'il soit en sécurité avec ses bagages.

    On nous fait signe de rentrer, le spectacle précédent est terminé...Place au suivant.

    On lui montre un endroit où il peut déposer son vélo...Je le vois un peu plus tard, dans la salle, quelques rangées devant moi...toujours affable et souriant...Il échange quelques mots avec la personne qui est derrière lui, puis avec sa voisine de droite, puis avec une autre...Pour quelqu'un qui est de passage et ne connaît personne dans al ville, vraiment, il m'étonne...Et je l'envie pour cette aisance admirable dans la relation, pour cette sagesse en lui qui lui a permis de comprendre que l'essentiel est dans les liens, durables ou éphémères quenous tissons avec les autres;

    Pour moi, il fut comme un rayon de soleil...

    Comme la vie serait plus simple et joyeuse si'ils étaient plus nombreux comme lui...Ce serait contagieux.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Juin à 10:12
    Edmée De Xhavée

    Ces gens qui sont bien partout, et montrent comment faire, sans rien dire de spécial.... J'ai eu moi aussi ma rencontre (si on peut dire) coup de coeur, il y a aussi environ 20 ans: avec mon mari nous avions gravi une colline et étions couchés au soleil, dans l'herbe. Un jeune homme est apparu, (et ne nous a pas vus, c'est pourquoi ce ne fut pas une vraie rencontre), sac au dos, tout seul. Et il s'est mis en haut de la pente et soudain s'est  élancé avec des gestes d'oiseau s'envolant, a tout dévalé en grands bonds  heureux en criant de joie "wouw wouw wouw!". Ca m'a beaucoup marquée, cette capacité de tant retirer de lui et la nature, sans aucun besoin d'en parler ou d'avoir un public.... 

    2
    Marcel
    Mercredi 7 Juin à 10:14

    C'est vrai que l'on fait parfois de ces rencontres fortuites qui mettent un rayon de soleil dans notre vie.

    3
    Mercredi 7 Juin à 10:23

    Comme tu montres bien ce qu'est le bonheur, ce qu'est la Vie ! Un moment arraché au "quotidien", totalement inattendu, et au sein duquel on se "rencontre", où l'on rencontre ce qui est vrai, authentique en soi, ce sourire, cet échange, cette disponibilité !  Merci Gazou pour ce témoignage.

    4
    Mercredi 7 Juin à 10:29
    eMmA MessanA

    Tu as fait cette belle rencontre parce que tu y as été attentive, prête. Pas de hasard...

    5
    Mercredi 7 Juin à 10:54

    Une rencontre que tu avais oubliée mais qui compte encore aujourd'hui.

    Merci pour le partage, Gazou.

    6
    Mercredi 7 Juin à 11:12

    Voilà une réflexion bien juste

    la qualité  et l'aisance de nos relations est le soleil de notre vie.

    7
    Mercredi 7 Juin à 13:09
    LADY MARIANNE

    je ne suis pas étonnée--- si ce jeune homme parcourt les routes avec son vélo , il est très sociable- va vers les autres-
    une belle histoire positive-
    bisous-

    8
    Mercredi 7 Juin à 14:53

    à nous de prendre le relais et de faire tout pareil !

    amitié 

    9
    Mercredi 7 Juin à 15:56

    si chacun nous extériorisons plus facilement, tout simplement pour le joie ; j'essaie de dire bonjour à des inconnus ... et quelquefois, certaines rencontres sont rigolotes comme hier où une jeune femme avec sa fille me regardaient bizarrement, je lui souris et elle me dit, il y a une souris à vos pieds et j'ai peur des souris... et à mes pieds, un adorable bébé musareigne, la jzune femm  est partie en souriant. J'espère que ce bébé a retrouvé son terrier. 

    Bises 

    10
    Mercredi 7 Juin à 22:37

    Coucou Gazou

    moi qui suis une horrible timide... j'ai toujours bcp d'admiration pour tous ceux qui un bagout et une facilité de contact... et c'est vrai que, souvent, ils sont comme un rayon de soleil !

    J'aime bcp ton article ! tu as bien fait de le ressortir de tes archives!

    Bisous

    11
    Vendredi 9 Juin à 10:56
    Daniel

    Certaines rencontres inattendues nous marquent profondément. C'est pour cela qu'il est souhaitable d'être ouvert aux autres. Bon we Gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :