• Une bonne soirée

    Hier soir, j'écoute "La Grande Librairie"...

    Parmi les personnes présentes il y a François Cheng dont je viens justement d'acheter son nouveau livre ...

    Il nous parle de l'âme...sujet dont on parle peu de nos jours

    Un neurobiologiste , présent sur le plateau, semble dire  que âme et cerveau sont une seule et même chose...

    Evidemment, François Cheng ne peut être d'accord...Même le mot "esprit" n'a pas le même sens...On peut  avoir perdu l'esprit, à la suite d'un accident ou être malade d' Azheimer, et l'on demeure quand même une personne digne de respect...

    Je suis aussi très touchée par les propos d'Abd Al Malik qui vient d'écrire un livre sur Albert Camus qu'il considère comme son grand frère spirituel, celui qui l'a tiré par le  haut, qui lui a permis de donner le meilleur de lui-même.

    Je reparlerai certainement, un jour, de  ces deux écrivains


  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 18:34
    Edmée De Xhavée

    Ce thème de l'âme, du cerveau et de l'esprit m'intéresse! Naturellement je ne suis pas du tout scientifique, mais je ne peux pas penser non plus qu'âme et cerveau soient la même chose...

    2
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 18:49
    cathycat

    Comme toi je ne crois pas que l'âme et le cerveau soient la même chose. Tous les hommes ont un cerveau mais certains sont dépourvus d'âme hélas et comme tu le dis, on peut avoir un problème qui entraîne la dénénérescence du cerveau et même la mort mais l'âme subsiste. C'est drôle qu'un scientifique fasse la confusion... Bisous

    3
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 19:59
    eMmA MessanA

    L'émission d'hier soir fut l'une des meilleures, même si Franois Busnel nous offre toujours une émission de très bon niveau.

    J'ai apprécié toutes les interventions avec une grande préférence pour celle, mesurée et fine, de François Cheng (son livre sera au pied du sapin de Noël, ainsi que "L'homme-dé").

    C'est une bonne chose que la durée de LGL ait été allongée.

    Bonne soirée Gazou,

    eMmA

    4
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 21:26

    Il me semblait au contraire qu'on en parlait beaucoup, de l'âme ! Mais bien sûr on peut le faire sans la nommer directement. La confondre avec le cerveau est une aberration : le mot "âme" vient du latin "anima" et correspond à la famille de mot "animer", "animation" ; elle est donc tout simplement ce qui nous anime. Rien à voir avec le cerveau qui sert à raisonner, à vouloir, à diriger son corps !! Si l'on comparait notre organisme à un ordinateur, le cerveau serait le processeur et l'âme le circuit d'alimentation électrique.

    5
    Samedi 19 Novembre 2016 à 19:17

     

    J'ai regardé avec joie, François Cheng, si délicat, si précis et attentif (j'ai été émue quand il a sorti un papier de sa poche et lisait des extraits du livre d'A. Malik). Son échange avec L. Ferry aussi intéressant. 

    JP Changeux est un homme scientifique qui a beaucoup apporté sur l'étude du cerveau  et j'ai apprécié quand il parlait de sympathie ; nous ne pouvons pas vivre sans l'autre. 

    Je te remercie pour ces mots sur cette émission d'hier. 

    Quand à l'homme-dé, l'écrivain avait beaucoup d'humour. Ce fut son arme d'homme timide qui lui permit de rencontrer son épouse (la même depuis 60 ans). 

    Cela me donne envie de relire Camus.

    Bref, cela m'a rappelé mon professeur de français en 1ère, qui m'a fait aimer les écrivains d'hier et d'aujourd'hui et mon professeur de philosophie. J'étais en classe technique (secrétariat) et nous avions les mêmes professeurs qu'en classe littéraire ; 

    Bises 

     

    6
    Lundi 21 Novembre 2016 à 08:19

    Je n'ai pas écouter et regarder la grande librairie, et je le regrette, car je suis une inconditionnelle de François Cheng, j'ai quelques livres de poésie qui sont de toute beauté. Cependant il a raison : on peut perdre l'esprit mais sûrement pas l'âme, qui n'est pas l'esprit humain mais l'esprit de Dieu, c'est elle qui différencie l'homme de l'animal...

    Belle journée

    7
    Lundi 21 Novembre 2016 à 08:30

    Je me faisais du souci pour toi car je n'avais plus de nouvelles, en fait je ne reçois plus ta newsletter. Moi aussi, j'ai été scotchée par Abd el Malik qui s'est montré particulièrement brillant et qui à l'heure où notre bibliothécaire veut faire entrer les jeux vidéo à la médiathèque pour en faire un "troisième lieu de convivialité" (tu parles!!!) nous rappelle l'importance de la culture et de la connaissance pour agrandir notre regard sur le monde!

    J'ai aussi adoré le discours de Luc Ferry qui fait écho à ce que je disais dans mon cri de désespoir contre tous ces gourous du bonheur que je trouve comme lui terriblement dangereux car ils nous font croire que le bonheur ne dépend que de nous et que les atrocités de la vie dans laquelle nous nous débattons ne sont que pacotilles! J'ai beaucoup pensé à toi en l'écoutant et je vois sans surprise qu'il ne t'a pas beaucoup marquée! Je souris en recevant à nouveau la lettre de matin magique qui veut nous faire croire qu'il faut en rajouter une couche pour trouver la lumière

    Ma mère entre en maison de retraite cette semaine, encore une nouvelle épreuve que je traverserai seule comme d'habitude, je ne sais même pas si mon frère sera là pour au moins accompagner sa mère alors que c'est lui qui m'a poussée à faire les démarches car il ne supportait plus l'idée de m'être redevable. SOn départ mais aussi le fait de retrouver cette grande maison vide vont me déchirer pendant  longtemps car il faut bien sûr que je me dépatouille seule encore pour la vider et pour la vendre. Je ne sais où je vais pouvoir trouver l'énergie de le faire, surtout pas dans un de ces gourous montrés du doigt par Luc Ferry car ce ne sont pas eux qui vont me prêter main forte. Il va même falloir m'occuper de caser son chien, une petite chienne adorable dont je ne sais que faire alors qu'il m'avait promis qu'il s'en occuperait! Il y a des gens qui sont vraiment des enfoirés de première (excuse moi cette expression mais je suis dans untel état de révolte, je suis tellement malheureuse et oppressée que je ne sais plus quoi faire)

    Je t'embrasse

    8
    Mardi 22 Novembre 2016 à 20:35

    Je pense beaucoup à toi, tu vis des moments très difficiles et tu t'y épuises...S'occuper d'un proche très dépendant, on peut le faire pendant un certain temps...mais peut-être pas pendant des années...

    Nous avons, parmi nos connaissances, une dame dont le mari a la maladie d'Azhzeimer, elle l'a soigné chez elle pendant des années jusqu'à ce que ses filles insistent pour qu'elle le fasse entrer dans une maison de soins, elle l'a fait   à regret, tout d'abord...puis elle s'est rendue compte que cela avait été  une bonne solution....

    Je n'ai pas été très marquée par ce qu'a dit Luc Ferry, c'est vrai...Abd Al Malik et François Cheng ont trop  retenu mon attention... Certes le bonheur ne dépend pas  que de nous...mais il dépend aussi de nous.... de notre regard...

    J'espère que tu peux continuer à faire des balades dans la nature comme tu les aimes...

    Je t'embrasse !

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :