• Une âme qui vibre?

    Comme d'habitude, il va se coucher de bonne heure.
    Elle le rejoint un moment plus tard ou tard dans la nuit....

    Souvent,il ne dort pas ou il a déjà dormi...il écoute la radio.
    Elle se blottit contre lui,elle veut dormir dans sa chaleur.
    Il bougonne: tu es trop froide,lui dit-il.
    Elle le caline, elle le plaisante,elle joue la carte de la confiance.
    Tu es là pour me réchauffer,dit-elle, tu n'es là que pour ça.
    Il se détend,il la prend dans ses bras,la serre contre lui.
    Ils s'endorment.

    D'autres soirs,il n'en est pas ainsi,
    dans le même lit, chacun reste seul,
    ce n'est qu'au petit matin que leurs corps se rapprocheront
    mais leurs coeurs vont-ils se retrouver?
    Vont-ils sentir ce qui anime l'autre,ce qui le fait vivre,
    ce qui dans ses yeux fait danser une petite flamme?
    Vont-ils découvrir leur âme vibrante et dansante?
    Vont-ils s'en réjouir ?
    Sauront-ils s'en émerveiller?

  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Octobre 2009 à 14:48
    Ce pourrait être l'inverse aussi... elle va se coucher tôt, il vient la rejoindre plus tard, ou plus tard dans la nuit...

    Mais les sentiments que tu exprimes sont très vrais.

    On peut s'endormir ensuite dans les bras l'un de l'autre ou rester comme séparés par la frontière invisible des non-dits de la journée, des soucis, des inquiétudes que l'on ne peut pas partager.

    La vie de couple n'est pas toujours idyllique. Le principal c'est d'arriver à créer l'occasion du partage.

    Bonne journée, Gazou.
    2
    Mercredi 14 Octobre 2009 à 19:01

    Belle évocation de la vie à deux, des soutiens, des compléments, des humeurs quand le temps a cimenté la relation, elle, devenue plus douce et paisible. Amitiés. Loic

    3
    Mercredi 14 Octobre 2009 à 22:57
    Ils sont pas faciles ces messieurs quand même... lol
    bisous
    clem 
    4
    Jeudi 15 Octobre 2009 à 03:48
    Avec un peu de bonne volonté, ça fini toujours par s'arranger.
    5
    ABC
    Jeudi 15 Octobre 2009 à 09:49
    C'est leur jardin secret, parfois câlin, parfois boudeur, parfois coquin, pafois sans chaleur ....
    6
    Jeudi 15 Octobre 2009 à 10:32
    Très beau : "Leur âme vibrante et dansante". S'oublier un peu pour doucement approcher celle de l'autre ...
    Merci pour cette tranche de vie.
    Amitiés. Alain
    7
    Jeudi 15 Octobre 2009 à 14:19
    Les non-dits qui cimentent l'incompréhension...On ne sait pas ce que l'on perd...
    8
    Jeudi 15 Octobre 2009 à 15:12
    Bonjour
    je me présente , je m'appelle Krystele
    et j'ai fait un blog de cuisine
    allez-y jetez un oeil et dites moi
    ce que vous en pensez
    merci d'avance
    9
    Vendredi 16 Octobre 2009 à 00:42
    pas facil de trouver l'autre mêe quand il est là...
    besos
    tilk
    10
    Vendredi 16 Octobre 2009 à 21:41
    La vie conjugale n'est pas toujours aisée, on vibre moins qu'aux premiers jours, mais tout de même une tendresse chaleureuse s'est installée et cela on y tient.
    11
    Samedi 17 Octobre 2009 à 20:17
    " Vont-ils découvrir leur âme vibrante et dansante?
      Vont-ils s'en réjouir ?
      Sauront-ils s'en émerveiller ? "

    Belles questions sur le couple... Ton texte si sensible et pudique (beaucoup apprécié et relu deux fois) dit tout le piège du silence et (parfois) de l'incommunicabilité... et la belle tendresse qui réunit... Bises et belle soirée à toi, chère Gazou...
    12
    Dimanche 18 Octobre 2009 à 13:18
    Espérons que oui.
    13
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:53

    Après des années de vie commune, l’habitude prend le pas et avec elle,   les choses que l’on garde pour soi , que l’on ne partage plus , le pilotage automatique est en route

    J’ai copié ton texte et l’ai envoyé à mon homme, je ne sais pas quel sera son commentaire, sans doute quelques mots ...

    14
    Maryse
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:53
    Ils étaient là tous les deux isolés l'un à l'autre
    Terrés dans des silences lourds
    Retenus trop longtemps leurs gestes n'osaient plus et pourtant
    Si près leurs mains sous le drap,si près de se toucher
    Ils étaient là tous les deux isolés l'un à l'autre.

    La solitude du couple quand les regards se perdent à force d'habitude et pourtant si près le mot tendre sur leurs lèvres célées.............. 
    Il faudrait revoir tout ça.... Peut-être que c'est très facile  de redevenir la petite jeune fille , sans angoisse, sereine, sans pensées du passé, vivre son moment , tous ces moments qui sont encore à nous. Bisous   Maryse
    15
    Vivi l
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:53

    Peut être...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :