• Souvenir d'un paysage source

    PA250015   J'avais 16 ans.Cette année-là, pour la première fois,je n'allais pas passer tout l'été à la maison...Non,j'étais employée dans une maison au Vercors.C'était un grand chalet situé sur une hauteur et tous les matins,dès que j'étais réveillée,je me précipitais dans le pré voisin  D'où je contemplais le paysage...Je n'en ai pas un souvenir précis.La seule chose qui  me reste en mémoire,c'est la sensation de bonheur extrême que j'éprouvais,c'était comme si deux bras m'enlaçaient: deux bras très doux,très tendres comme une mère enfin retrouvée...Ce lieu ruisselait d'invisible et m'ouvrait à la vraie vie et ce moment passé seule dans le silence et la luminosité du matin embellissait toute ma journée...il me semblait que le temps était suspendu.
       Qu'en ce lieu idyllique,un drame puisse avoir lieu...celà n'était pas possible...Même la mort y perdait l'effroi qu'elle suscitait d'ordinaire,elle devenait simplement un moment de vie qu'il s'agissait de vivre tout comme un autre,dans la même plénitude,la même sérénité que tout autre,avec même une chanson au bord des lèvres pour célébrer la vie qui va et vient.
       J'allais donc; chaque matin,contempler ce paysage,m'y ressourcer,m'émerveiller de cette beauté,à perte de vue,m'enchanter de ce silence qui bruissait à mes oreilles...toujours un peu étonnée quand les bruits de la maison me rappelaient que les autres s'éveillaient et que je devais les rejoindre...étonnée que le temps ait passé si vite...étonnée mais sans aucune tristesse;même enfermée entre quatre murs,ce paysage ,je le gardais,au fond de  moi et il me protégeait de toute agresion...C'était le bonheur;


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Février 2011 à 08:37

    je ne sais pas si c'est le bonheur mais je sais que sans un paysage ou une odeur au coeur je ne pourrai pas...

    merci pour ces mots si personnels mais où je me retrouve

    2
    Mercredi 2 Février 2011 à 09:13

    Bonjour

    Un moment de paix et de méditation est toujours très utile.... très favorable...

    Amitiés

    Jean

    3
    Mercredi 2 Février 2011 à 09:28

    bonjour Gazou

    douce journée du mercredi

    4
    Mercredi 2 Février 2011 à 14:12

    Tiens, j'ai l'impression d'avoir déjà lu ce récit? Bonne journée Gazou. Bisous

    5
    Mercredi 2 Février 2011 à 14:59

    Il y a des endroits comme ça où l'on pourrait rester des heures sans plus bouger, en parfaite communion avec l'environnement... Merci pour ce moment et cette image.

     

    Passe une belle journée, Gazou.

    6
    Mercredi 2 Février 2011 à 15:35

    J'aime beaucoup ce récit qui dit de façon émerveillée l'importance de la nature, du silence et de la mémoire. Ces paysages source nous sont nécessaires, par la suite, pour avancer lorsque la vie se montre moins bucolique, plus difficile. Nous avons un endroit, en nous, où puiser l'énergie, l'amour ... Juste au milieu de ton récit, tu évoques un drame potentiel. Peut-être que le bonheur nous fait prendre conscience de la brièveté de la vie, de sa fragilité ... En tout cas, c'est très beau !

    7
    Mercredi 2 Février 2011 à 15:41

    Merveilleux moments que ces souvenirs ! bises Gazou

    8
    Mercredi 2 Février 2011 à 17:49

    La communion avec un paysage, un endroit qui vivre à l'unisson avec notre être....je crois que chacun peut en avoir un. Un endroit où l'on se sent bien, où l'on a la sensation d'être à sa place, où rien ne peut arriver et si ça arrive, on l'accepte...moi aussi j'ai la chance d'en avoir un, rien que d'y penser, ça suffit  .

    Bisous Gazou.

    9
    Mercredi 2 Février 2011 à 18:22

    J'ai connu ce sentiment à peine plus agé en Allemagne.

    10
    Mercredi 2 Février 2011 à 20:01

    il y a des moments particuliers

    qui s'adaptent à un lieu

    ou c'est l'inverse

    mais il procure à un moment une accorche où l'on peut revenir

    11
    Mercredi 2 Février 2011 à 20:12

    Il y a des endroits qui ont une forte impression sur nous et nous marque pour la vie.

    12
    Mercredi 2 Février 2011 à 20:56

    Je te comprends , certains paysages à certains moments apportent une paix profonde et ressourçante , et l'on se sent tellement bien !.Bonne soirée, bisous Gazou

    13
    Mercredi 2 Février 2011 à 21:18

    Je comprends ce que tu décris si bien J'ai éprouvé cela sur l'Aubrac, et le ressens chaque fois que j'y reviens.

    Belle soirée Gazou

    14
    Mercredi 2 Février 2011 à 22:15

    un beau souvenir.. j'imagine la liberté.. la jeune fille qui travaille.. la découverte d'un merveilleux paysage..

    bonne soirée

    clem

    15
    Jeudi 3 Février 2011 à 08:09

    Quelle mémoire ! J'avais publié un texte un peu semblable que j'ai transformé et allongé un peu..Amicalement !

    16
    Jeudi 3 Février 2011 à 08:14

    Oui, la vie est fragile, c'est ce qui la rend si précieuse...amicalement !

    17
    Jeudi 3 Février 2011 à 18:25

    se ressourcer et s'emerveiller, quelle chance et belle attitude ! bonne soirée

    18
    Samedi 5 Février 2011 à 12:37

    Tu as eu ce jour là (ces jours là) une illumination, qui t'a mise en contact avec la beauté du monde, et cette illumination est toujours en toi.

    Tu voudrais la réactualiser, et nous voyons bien que c'est ce que tu recherches en permanence.

    mais nous voyons bien également qu'elle est toujours bien vivante au fond de ton coeur.

    19
    andrée wizem
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:37

    effet magique d'un paysage qui se renouvelle et du texte qui se lit comme un écho...la confirmation d'une exaltation...

    20
    zilberman
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:37

    Chère Solange, voilà encore un texte si bien vécu que tu dois retenir si un jour tu veux te lancer dans la publicatio de tes blogs. Bisous. Gérard

    21
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:37

    j'ai envie de m'assoir au milieu de cette prairie là ...

    22
    lenez o vent
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:37

    la magie d' un endroit

    bisous gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :