• Semaine de l'Amitié

    L’amitié.

     

    Il s'appelait DÉSIRÉ , c'était un pauvre fermier écossais.

    Un jour, alors qu'il tentait de gagner la vie de sa famille,

     il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche.

    Il laissa tomber ses outils,

    y courut et y trouva un jeune garçon enfoncé jusqu'à la taille

    dans le marécage, apeuré, criant et cherchant à se libérer.

    Le fermier sauva le jeune homme de ce qui aurait pu être une mort lente et cruelle.

    Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme.

    Un noble, élégamment vêtu, en sortit et se présenta

    comme étant le père du garçon que le fermier avait aidé.

      Je veux vous récompenser, dit le noble.

    Vous avez sauvé la vie de mon fils!

     Je ne peux accepter de paiement pour ce que j'ai fait répondit le fermier écossais.

    Au même moment, le fils du fermier vint à la porte de la cabane.

    C'est votre fils? demanda le noble.

     Oui, répondit fièrement le fermier.

     Alors, je vous propose un marché.

    Permettez-moi d'offrir à votre fils la même éducation qu'à mon fils.

    Si le fils ressemble au père, je suis sûr

    qu'il sera un homme duquel tous deux seront fiers.

    Et le fermier accepta.

    Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleures écoles

    et à la grande finale,

     il fut diplômé de l'Ecole de Médecine de l'Hôpital Sainte-Marie de Londres.

    Porteur d'une grande aspiration, il continua jusqu'à être connu du monde entier.

     Le fameux Dr Alexander Fleming avait en effet découvert la pénicilline.

    Des années plus tard, le fils du même noble

     qui avait été sauvé du marécage était atteint d'une pneumonie.

    Qui lui sauva la vie, cette fois ?... La pénicilline.

    Comment s'appelait le noble ?

    Sir Randolph Churchill et son fils, Sir Winston Churchill.

    Quelqu'un a dit un jour :

    " Tout ce qui s'en va, revient... "

     Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.

    Aime comme si tu n'avais jamais été blessé.

    Danse comme si personne ne te regardait.

    Chante comme si personne ne t'écoutait.

    Vis comme si le Ciel était sur la Terre.

     

    C'est la Semaine Internationale de l'Amitié.

    Envoie ce message à tous ceux que tu considères tes amis

    Envoie-le et tu amélioreras la journée de quelqu'un.

    Il ne se passera rien si tu ne le fais pas.

    Mais si tu le fais, quelqu'un sourira grâce à toi.

    Si les bisous étaient de l'eau , je te donnerais la mer.

    Si les câlins étaient des feuilles, je te donnerais un arbre.

    Si la vie était une planète, je te donnerais une galaxie.

    Si l'amitié était la vie , je te donnerais la mienne.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mai à 20:51
    erato:

    Magnifique histoire d'un fabuleux destin. 

    Il ne devrait pas y avoir de semaine de l'amitié , elle devrait exister tous les jours.

    J'aime beaucoup la conclusion de la nouvelle .

    Douce soirée Gazou

    2
    Mercredi 6 Mai à 20:57

    Coucou Gazou,

    Heureuse de te revoir un peu.

    Comment vas-tu ?

    Très dur je pense, mais tu garderas ce merveilleux souvenir au fond de ton coeur.

    J'ai beaucoup aimé cette histoire, elle est véridique.

    Je ne le savais pas mais je viens de la lire à mon mari, qui lui la connaissait.

    Merveilleuse histoire qui en la lisant m'a donné la chaire de poule.

    Pour l'amitié ce que dit cette personne, cela devrait être ça...

    Bisous Gazou

    Aimée

    3
    Mercredi 6 Mai à 21:00

    cette histoire est belle

    est-elle vraie ? peu importe

    j'aime bien aussi ces cinq lignes :

     Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.

    Aime comme si tu n'avais jamais été blessé.

    Danse comme si personne ne te regardait.

    Chante comme si personne ne t'écoutait.

    Vis comme si le Ciel était sur la Terre.

    4
    Mercredi 6 Mai à 22:57

    Merci Gazou, pour ce texte magnifique.

    5
    Mercredi 6 Mai à 23:17

    on aimerait bien croire à cette belle histoire...

    mais le message incite à réfléchir

    merci Gazou

    6
    Jeudi 7 Mai à 08:32

    la valeur d'un homme ne se mesure pas à sa fortune mais bien à son empathie ... 

    sachons la développer surtout en ces moments particuliers ...

    je trouve que le monde est rempli de ces gens aimants et solidaires !

    amitié .

    7
    Jeudi 7 Mai à 14:49

    Une histoire fabuleuse et une excellente morale.

    Bonne journée

    8
    Jeudi 7 Mai à 15:01

    Magnifique histoire, une leçon de vie à partager sans modération... Merci Gazou pour ce cadeau, doux après midi à toi.   brigitte

    9
    Jeudi 7 Mai à 15:41

    C'est exactement ce que Monsieur de La Fontaine a écrit dans sa fable le lion et le rat, " on a toujours besoin d'un plus petit que soi"!

    10
    Jeudi 7 Mai à 16:54

    Vérité ou légende ? Qu'importe !

    Le texte donne à penser, c'est le principal.

     

    11
    Jeudi 7 Mai à 20:59
    Durgalola
    C'est une belle histoire. Alexander Fleming l'a informé, cela n'enlève rien à la beauté de l'histoire.
    Un bien n'est jamais perdu. Je t'embrasse. Bon vendredi 8 mai. Bises
    12
    Vendredi 8 Mai à 11:05
    daniel

    Pour qu'une belle énergie circule, rien ne vaut l'amitié !

    13
    Vendredi 8 Mai à 12:13
    Edmée De Xhavée

    C'est une belle histoire, en effet. Mais l'amitié sincère, comme l'amour sincères, dépendent de ce que chacun a "dans les tripes". Parfois certains ignorent délibérément leur destin parce qu'il ne leur semble pas attrayant, aveuglés qu'ils sont alors par une image stéréotypée de l'amour et l'amitié, le succès, la vie qui donne de la chaleur...

     

    J'espère que tu vis chaque journée avec le courage nécessaire...

    14
    Vendredi 8 Mai à 19:47

    Quelle belle histoire, je la raconterai à mon petit fils! J'espère que tu vas aussi bien que possible, je pense souvent à toi:

    15
    Samedi 9 Mai à 16:15
    Renée

    Merci pour cette belle histoire Gazou et cette pique de rappel dont certains on bien besoin....Bisous pensées. 

    16
    Dimanche 10 Mai à 09:44

    L'histoire est magnifique... j'ignore si elle est vraie, mais même si ce n'est pas le cas, elle mérite d'être racontée...

    Merci pour la découverte et pour cette journée.

    Bises et doux dimanche.

    17
    Dimanche 10 Mai à 14:32

    C'est une bien belle histoire que je découvre grâce à toi !

    Merci Gazou et belle journée.

    18
    Lundi 11 Mai à 04:57

    J'apprécie ce billet pour cette magnifique histoire! Je saurai en faire bon usage.

     

    Merci et bonne journée!

    19
    Lundi 11 Mai à 11:10

    Merci Gazou pour cet article réconfortant Je vous souhaite une belle semaine

    20
    Lundi 11 Mai à 17:31

    Des histoires comme ça, on aimerait en lire chaque jour. Bises, Gazou!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :