• Se Perdre

    "'L'inconnu nous offre souvent la possibilité de découvrir de nouvelles richesses en nous, le connu nous rend prisonnier de nos habitudes."

    C'est ce que Daniel écrit aujourd'hui sur son blog

     

    .

    Il y a quelques  jours, je lisais aussi J P Brouillaud et je m'étonnais de le voir rire  alors qu' il est dans un pays inconnu, qu'il il ne retrouve  pas sa tente et qu' il est aveugle ..

    .Et il rit alors qu'il s'est perdu...

     

    Un autre aussi raconte que lorsqu'il était enfant, il a pris un autre chemin que celui qu'il prenait habituellement pour rentrer de l'école et il s'est perdu...et il était presque déçu lorsqu'il a aperçu sa maison...l'aventure était finie...

     

    Moi, j'ai  toujours eu une peur panique de me perdre et cela ne s'arrange pas... et quand la panique vous prend, évidemment cela ne vous aide pas à vous retrouver...

    Le premier souvenir que j'ai :

    J'avais huit  ans et ma mère m'avait envoyé  chercher du lait...La laiterie se trouvait au fond d'une impasse, à cinq cents mètres de chez nous...et bien qu'ayant fait plusieurs fois le trajet avec elle, j'ai trouvé moyen de me perdre et j'ai demandé mon chemin à un passant...quand je suis revenue et que j'ai raconté ma mésaventure à ma mère,  celle-ci m'a crié après en me traitant d'incapable...et depuis lors, je me suis estimée incapable de 'm'orienter aisément comme tant d'autres savent le faire


  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Août 2016 à 15:39

    Pauvre Gazou, je pense que ta mère a eu simplement peur à l'idée que le passant aurait pu profiter de la situation... et qu'elle a préféré ne plus t'exposer à ce risque. Mais la peur des parents ne doit pas déteindre sur toi ! Ce n'est pas seulement un question de confiance en soi, c'est aussi une question de confiance en la VIE. Ce qui arrive à JP Brouillaud, comme à l'autre qui suit, c'est qu'il est heureux où qu'il soit, même sans savoir où il est... Il ne s'agit donc pas de se sentir perdu ou pas, il s'agit juste d'aimer la vie comme elle se présente, et de s'émerveiller, comme le dit Daniel, des surprises qu'elle nous offre...
    Un jour en me promenant en forêt je me suis moi aussi complètement perdue. Parce que moi aussi je n'ai pas le sens de l'orientation et j'étais partie à l'opposé de où je devais aller. Mais j'avais mon chien avec moi et je me suis dit : "je vais le suivre, on verra bien où il m'emmènera". Eh bien, mon chien m'a ramenée droit à ma voiture. Ce jour-là, j'ai eu la chance d'avoir ce chien. Et toi, tu as eu la chance d'avoir ce gentil passant. Oublie donc tes pensées tristes et dis-toi qu'il y aura toujours un guide gentil partout où tu en auras besoin ! Affectueusement.

    2
    Mercredi 17 Août 2016 à 15:51
    eMmA MessanA

    "Ne demande pas ton chemin à quelqu'un qui le connaît, tu risquerais de ne pas te perdre ".  Rabbi Nachman de Breslau

    3
    Mercredi 17 Août 2016 à 18:15

    à l'époque, on nous demandait des choses qui nous dépassaient. Quand tu es haut comme trois pommes, tu n'as pas la vision de l'adulte. Un jour, vers 8 ans je devais aller au cours de danse après la classe. Il m'est arrivé de me perdre, ne reconnaissant pas le chemin et une autre fois d'oublier ... à 8 ans, on a vite penser à autre chose. 

    Je suis certaine que dans ta vie, tu as rencontré l'inconnu et l'a très bien traversé. Bises 

    4
    Mercredi 17 Août 2016 à 19:49

    Ah ! ta maman n'a pas fait dans la demi-mesure ! elle a dû avoir peur rétrospectivement et impatiente elle t'a grondée. Ces fâcheries restent gravées dans nos mémoires, surtout quand elles sont injustes.

    Comme toi je suis très douée pour me perdre et je crois que si je ne conduis pas c'est aussi pour cela. Les bretelles et déviations ne me mettent pas du tout à l'aise. Au sens large, me perdre m'effraie moins car j'ai tout de même pas mal de repères mais qui sait, on a vite fait quand même de s'égarer dans la vie, il faut veiller au grain... ;-) Bisous Gazou

    5
    Jeudi 18 Août 2016 à 11:09

    Je me perds sans arrêt, je n'ai aucun sens de l'orientation... cela me cause des épisodes terribles de stress intense.

    Alors... je te comprends tout à fait.

    Je me demande si je ne vais pas me procurer une montre-GPS, qui me rassurerait lorsque je pars en promenade.

    En tout cas, merci pour ce partage qui me montre que je ne suis pas seule dans ce cas, même si ma maman ne m'a jamais fait ce reproche.

    6
    Jeudi 18 Août 2016 à 11:56

    sur le chemin , je n'ai pas de GPS, juste un guide et une carte et je me perds rarement, je remets même très souvent d'autres personnes sur le chemin alors qu'ils ont un GPS

    Cela m'agace tellement ces catégorisations entre les  hommes et les femmes qui n'auraient pas le sens de l'orientation

    Mon père ne m'a pas légué grand chose à part la peur de la violence mais au moins lorsque nous partions en voyage, il me faisait prendre la place de devant dans la voiture et c'était  moi qui tenais la carte! J'étais malade comme un chien mais au moins j'ai appris à ne pas me perdre!

    Il me suffit de passer une seule fois devant un repère, un arbre, un croisement .... pour que cela reste gravé dans ma mémoire et pour que je sache par où passer

    7
    Vendredi 19 Août 2016 à 09:49

    Bonjour,

    Merci pour ton passage chez moi.

    Moi je n'ai pas vraiment eu l'impression de me perdre, mais j'étais perdue, jusqu'à ce que des grands parents (grand oncle et grand tante) me récupèrent ! .

    Exceptionnellement, je te partage le lien d'un blog qui n'est pas référencé  sur Google (je ne sais si je continuerais à écrire ...) 

    http://uneviepourgrandir.over-blog.com/2016/06/un-petit-oiseau-tombe-du-nid-petite-enfance.html

    Cordialement

    Roselyne

    Afficher l'image d'origine

    8
    Marcel
    Dimanche 21 Août 2016 à 14:19

    Cela me rappelle une anecdote:

    Une de mes belles-soeurs devait avoir environ 7 ans.

    Elle habitait chemin des Sources à Avignon.

    Ses parents l'avait envoyée chercher du pain à la boulangerie.

    Elle est revenue au bout d'un moment disant qu'elle n'avait pas trouvé.

    Alors sa mère est repartie avec elle.

    Quand elles se sont retrouvées devant la boulangerie,

    elle a dit : "Tout à l'heure, elle n'était pas là!"

     

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :