• Sans nom

      C'est dans les grands espaces qu'elle respire l'âme qui nous habite.

      Etroites sont les limites du corps où elle est enfermée et qu'elle doit animer depuis qu'il est né.
     
      Et cette demeure ne lui semble pas à sa taille.

      Des noeuds rigides s'y forment partout où elle s'est blessée.

      Seules des mains attentives et quelques mots venus du coeur peuvent les détendre et les dissoudre pour qu'à nouveau circule le flux de la Vie.

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:04
    Des pensées qui nous traversent souvent !

    Que la journée soit belle.
    2
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:13

    Un geste, un mot peuvent parfois suffire

    3
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:49
    Un très beau texte. Je trouve très juste l'expression "noeuds rigides". Sans le vouloir, nous maltraitons souvent notre "véhicule". Pas étonnant qu'il se rebelle parfois.
    Amitiés. Alain
    4
    ABC
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 10:42
    La vie a besoin d'espace, dans tous les domaines....
    5
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 11:33

    L’attention des uns envers les autres, quand elle est gratuite, est, sûrement, la boisson favorite de l’âme. Celle qui la fait vivre ! Amitiés. Loic

    6
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 12:26
    Ah les noeuds du corps qui empechent l'énergie de circuler ! oui heureusement que quelques mains bienfaisantes et efficaces savent nous aider à rétablir l'équilibre pour rendre à l'âme et au corps une réelle et efficace douceur.
    7
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 14:18
    Si vaste cette âme, et si restreint ce corps...
    8
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 14:19
    Comme elle sait s'ouvrir cette âme devant les mots attendus...
    9
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 14:34
    Bonjour
    Et il y a un jour où elle s'envolera loin de cette prison....
    Bonne fin de journée
    Jena
    10
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 15:09
    le partage du coeur et de la vie  juste une main attentive un regard une sensation d'amour et l'âme respire à nouveau pour progressée vers l'essentiel !!!! bisous phil
    11
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 18:07
    pas que les marins qui ont du vague à l'âme ou vague à lame  !
    12
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 18:56
    bonsoir ma douce amie un jolie poème écrit à l'encre de ton cœur
    amitié bisessssssssssssss
    13
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 19:07
    la main tendue est le meilleur remède anti stress.
    bonne soirée
    arielle
    14
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 19:30
    je vois bien ces noeuds se formant sous la carapace...heureusement qu'il y encore des mains tendues pour aider à les défaire
    15
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 20:29
    l'âme ne saurait vivre uniquement dans notre petit corps étriqué ... elle s'étend au dessus à côté en dessous ... et tu ne la vois pas donner la main à celle qui de passage, est près d'elle
    bisous - merci pour ce texte
    16
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 20:35
    Il est triste, ou elle est triste. 
    bisous
    clem 
    17
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 22:51

    "L'âme humaine naît vieille, mais rajeunit sans cesse. C'est la comédie de l'existence. Le corps humain naît jeune, mais ensuite il vieillit. C'est la tragédie de l'existence."

    Oscar WILDE / (Les ailes du paradoxe)
    18
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 11:19
    J'aime beaucoup...

    C'est à nous de lui donner l'espace qu'elle attend.
    19
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 18:19
    Je ne suis pas dans la plainte , je ne me pose pas en victime..Je crois que tu n'as pas saisi ce dont je parlais, il est vrai que le mot "âme" t'indispose fortement  mais que veux-tu, je n'en avais pas d'autre qui me convienne..Je parle simplement de la condition de tout être humain...Bon, ce n'est pas grave..Bisous à toi !
    20
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 05:44
    L'âme est-elle ce lieu secret où l'être existe en vérité, rejointe par l'Esprit Divin qui lui révèle sa grandeur ?
    21
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 11:56
    J'aime beaucoup, 'des mains attentives' quelques mots du coeur'. L'âme a un grand besoin de sollicitude. Son nom est bien la Vie.
    22
    Dimanche 15 Novembre 2009 à 19:48
    je susi venue me ressourcer dans tes mots...bon dimanche à toi, bizzzz
    23
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:52
    et jamais elle n'est bien loin, tapie au plus profond, amoureuse et sereine ...
    24
    Zilberman
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:52
    Solange, je pense que nous nous plaignos trop souvent par habitude. Lisons Spinoza, le philosophe de la joie. Gérard
    25
    Mardi 3 Décembre 2019 à 04:09
    Try a different person, or give yourself a break for a few nights.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :