• S'évanouir

    S'évanouir !

    cela ne lui était arrivé qu'une seule fois dans sa vie...elle avait dix ans...soudain, la peur l'avait envahie et elle s'était vanouie...

    Excellente façon de ne plus rien ressentir !

    Depuis, elle avait souvent eu la sensation qu'elle pouvait s'évanouir...mais cela n'était  plus jamais arrivé...

    Ce qui l'étonnait , c'est que cette sensation était bien sûr accompagnée de peur...On peut se faire très mal en tombant...Et ce n'est pas agréable de se trouver en cet état de faiblesse, que l'on soit seule ou pas...

    Et pourtant, à cette peur se liait un sentiment de jouissance, un désir secret de s'abandonner, de perdre conscience...

    Comment peut-on jouir de ce que l'on redoute? se demandait-elle


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 10:43
    eMmA MessanA

    Peut-être parce que ce que tu redoutes, tu l'as enfoui en toi et que tu l'appelles un peu de tes voeux quand même ?

     

    2
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 12:23

    Ce cas, c'est un peu quand est assis entre deux chaises!

    Content d'être assis, mais peur de tomber!

    3
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 13:39

    Je ne sais pas te répondre... Mais je crois que c'est important d'avoir pu le ressentir.

    Passe une douce journée Gazou.

    Bisous.

    4
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 16:07

    Certains évanouissements ont une fonction d'évitement émotionnel. Alors ils peuvent être liés à une certaine satisfaction. Nous préférons parfois l'abandon au face à face.

    5
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 18:27
    LADY MARIANNE

    étrange plaisir de se sentir mal -
    besoin d'être rassuré par quelqu'un ?
    ou pour ensuite se sentir bien ! drôle de jeu-
    je n'y connais rien ! oups-

    6
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 20:33
    cathycat33

    L'évanouissement est une forme de fuite (de la peur, du mal...) mais au réveil on se sent régénéré (sauf si on dévale un escalier et qu'on se retrouve un peu cassée en bas comme cela m'est arrivé il y a trois ans)...

    Et je crois que même si se sentir partir dans un malaise n'est pas agréable du tout, l'évanouissement est quand même une petite trève pour le corps... non ?

    Bisous et belle soirée à toi.

    7
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 22:51

    Coucou Gazou

    Tu as du faire un malaise vagal à la suite d'une baisse brutale de la tension artérielle... Le sang n'arrive plus en quantité suffisante au cerveau et c'est la perte de connaissance... et souvent cette perte s'accompagne de drôles de rêves, comme celui d'être dans un "magnifique jardin fleuri" ou "paysage magnifique",  de "lumières bizarres qui dansent",  de "sortir de son corps et de flotter" ... sensation très réelle avec grand plaisir, soulagement.... avec qqs fois des hallucinations gustatives ou olfactives....
    Bref, des sensations particulièrement agréables !

    C'est le manque d'oxygène dans le cerveau qui provoque ces "rêves réels"...

    si un stress survient, une peur, une crise d'angoisse, une forte chaleur dans un environnement confiné, ou à la suite d'un repas insuffisant ou au contraire trop riche, bcp de bruits, la foule... la perte d'un proche ou une rupture...
    Bref, le nerf vague donne l'ordre au cœur de ralentir : donc moins de sang dans les artères, moins d'oxygène et la tension chute, le cerveau n'est plus assez irrigué...
    Des crises d'angoisses peuvent provoquer également un malaise avec un besoin urgent de fuir !

    Il faut allonger la personne et lui remonter les jambes pour faire aller le sang dans le cerveau...

    Ma mère tombait souvent à cause d'un prob cardiaque ! Là, il faut réagir vite !

    J'ai souvent ces sensations pénibles de malaise prête à m'évanouir dans les hypermarchés avec la lumière des néons et le bruit... mais refuse de tomber, donc pas d'évanouissement !

    Plein de très gros bisous chère Gazou et passe une bonne nuit

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Samedi 12 Décembre 2015 à 08:00

    Bonjour,

    Un réflexe de protection. Un peu comme le coma sans doute.

    Bisous bien éveillées ;-)

    9
    Samedi 12 Décembre 2015 à 09:42

    Oui, je peux comprendre.... mais cela ne m'est  jamais arrivé....

    10
    Samedi 12 Décembre 2015 à 17:23
    Daniel

    Une façon de lâcher prise ?

    11
    Samedi 12 Décembre 2015 à 20:40

    je pense que tu dois voir ton médecin

    pourtant je comprends que cet arrêt puisse apporter du calme ! bises

    12
    Lundi 14 Décembre 2015 à 18:06

    cela fait drôle de s'évanouir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :