• Robert Combas

                                  Robert Combas au Touquet
     

    Robert Combaz se nourrit depuis 40 ans d'une culture non conventionnelle comme les graffitis, la bande dessinée, les feuilletons télé, le rock ou la "punk attitude".

    Il met des couleurs partout où il passe, y compris au Touquet où il est invité jusqu'au 22 mai 2016. La nouvelle exposition du musée de la ville, "La Fougue du pinceau", présente une sélection de quarante oeuvres variées, dans un style immédiatement reconnaissable.

     

     Dès 1978, à l'âge de 21 ans, Robert Combas fonde le groupe "Les démodés", avec Ketty Brindel et Richard Di Rosa (frère de Hervé). Lorsqu'il quitte Montpellier pour tenter sa chance à Paris, il emmène avec lui deux petites valises : l'une remplie de ses dessins, l'autre de 45 tours. La musique demeure le moteur de sa création.
     

    "Les musiciens" de Robert Combas - 1989

    "Les musiciens" de Robert Combas - 1989

     

    Considéré comme le leader du mouvement la Figuration Libre, Robert Combas puise ses inspirations dans le monde actuel, "La peinture c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour communiquer avec tous les gens", affirme le peintre lyonnais. 

    On y trouve pêle-mêle, la rue, l'amour, la musique punk rock, la poésie, les guerres, mais l'humour et la dérision restent les fils rouges de son oeuvre.
    "Adam et Eve", sculpture en résine peinte - 1995 -

    "Adam et Eve", sculpture en résine peinte - 1995 -


    Modeste face à son oeuvre, le plasticien reste un admirateur ébloui par la peinture d'Egon Schiele, "si on ne fait que des chefs-d’œuvre on est bon qu'à mourir parce qu'on a fini son travail, moi toutes mes peintures ne sont pas des chefs d'œuvre", lâche-t-il.  
    Combas oeuvre
     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Décembre 2015 à 12:33

    Les musiciens

    la peinture se fait musique en tache de couleurs

    les musique se fait peinture en notes de couleurs

     

    Merci Gazou pour la découverte

    2
    Samedi 12 Décembre 2015 à 12:53

    Bonjour, je reste encore un peu revêche aux nouveaux courants de la deuxième moitié du 20 siècle mais je reconnais le travail minutieux et une créativité interessante. Merci Gazou et doux week-end. l.

    3
    Samedi 12 Décembre 2015 à 13:25
    LADY MARIANNE

    pas à dire c'est de l'art- même si moi non plus je n'adhère pas totalement à ce modernisme-
    j'admire vraiment-  merci pour cette belle découverte !
    bisous et merci !! je mets ton lien-

    4
    Samedi 12 Décembre 2015 à 14:03

    Désolée, mais je ne vois pas "d'art", dans ces gribouillis, je déteste particulièrement le premier avec ce horrible slip!

    5
    Samedi 12 Décembre 2015 à 15:08

    je n'aime pas beaucoup Combas, pas si modeste que cela car j'ai lu un interview de lui dans lequel il dit qu'il sublime les grands peintres quand il s'inspire d'eux, mazette, il sublime Paolo Ucello ou Michel Ange en truffant ses toiles de sexes dégoulinants, franchement je trouve qu'il pousse un peu ou alors c'est moi qui manque d'humour!

    Il y a quelques années il avait fait scandale au musée Toulouse Lautrec à Albi car on avait mélangé ses toiles à celles de Lautrec, ça faisait un de ces fouillis!!Les gens venus voir Lautrec étaient furieux car ils ne pouvaient pas prendre le recul nécessaire sans avoir dans les mirettes les "champignons" psychédéliques de Combas!!

     

    6
    Samedi 12 Décembre 2015 à 18:39
    covix

    Bonsoir, 

    Un artiste à découvrir, j'ai vu des toiles lors d'une biennale à Lyon, la magie opère.

    Bonne soirée

    Bises

    7
    Samedi 12 Décembre 2015 à 20:01

    Ce n'est pas ce que j'aime en peinture...

    pour ce qui est de tes  coms sur mon blog photos nature, ils ont bién été enregistrés et parus, c'est simplement qu'il' sont modérés et ne paraissent qu'après que je les ai lus

     

    8
    Samedi 12 Décembre 2015 à 20:26

    en tout cas, il est honnête. Ce n'est pas mon style de peinture ; même si il y a une harmonie certaine malgré le côté brouillon apparent. Bises et merci

    9
    Dimanche 13 Décembre 2015 à 10:53
    Edmée De Xhavée

    J'aime assez sa conclusion sur les chefs-d'oeuvre... mais oui! Quand on a tout dit et tout exprimé, on ne fait que répéter et déformer l'inspiration initiatrice... J'aime assez ce qu'il fait, je dois dire...

    10
    Dimanche 13 Décembre 2015 à 11:23

    Bonjour,

    Et oui, il a raison. Toutes ses créations ne sont pas des chefs-d’œuvre...

    Bisous artistiques ;-)

    11
    Dimanche 13 Décembre 2015 à 11:41

    J'avoue que je n'aime pas trop...

    Mais un grand merci pour le partage.

    Bisous et douce journée Gazou.

    12
    Lundi 14 Décembre 2015 à 18:07

    c'est vraiment spécial

    13
    Mardi 15 Décembre 2015 à 21:43

    Un artiste. 

    14
    Dimanche 20 Décembre 2015 à 18:14

    C'est très spécial et pas vraiment à mon goût, mais j'ai été contente de découvrir cet artiste

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :