• Rire de soi-même

     

    Chez Bonheur du jour, (voir blogs amis dans la colonne de droite) la question du lundi est : rire de soi-même...

    Un bel exemple m'en est donné aujourd'hui...

    Je suis  dans la salle d'attente du docteur, je n'ai même pas de quoi m'asseoir tant  il y a du monde...Le matin, on peut s'y rendre sans rendez-vous...Heureusement, une dame me voyant très essoufflée, me propose sa place... J'hésite...elle ne me semble pas en grande forme, elle aussi...Et puis comme elle insiste, j'accepte...

    Un peu plus loin, une dame, les yeux plongés sur son smartphone, me semble un peu grincheuse...

    Je comprends, un moment après, qu'elle souffre ...que le moindre mouvement est douloureux...Un tout petit qui circule auprès de nous, lui a heurté le pied et elle a grimacé de douleur... Se lever de sa chaise   n'est pas aisé pour elle...Une autre dame lui demande gentiment ce qu'elle a...A ce moment-là, elle a rangé son smartphone et peut donc entrer en relation avec son entourage si elle le désire....Elle répond qu'elle a des crises de fibromyalgie et qu'alors se lever de son lit le matin est tout un problème...Je me dis en moi-même que mes difficultés ne sont rien à côté des siennes...

    Mais elle ne paraît pas trop déprimée pour autant...Elle raconte et rit d'un bon rire...Il faut bien s'y faire, alors autant en rire...Rire un peu forcé sans doute...On rit pour ne pas pleurer...Mais ça marche et elle rit  de bon coeur...Elle est belle quand elle rit  et encore pleine de jeunesse...Et c'est en riant qu'elle entre dans le cabinet du docteur quand c'est son tour de passer...Cela fait plus de deux heures qu'elle attend, presque trois...( moi aussi )...mais elle ne rouscaille pas, elle s'apitoie plutôt  sur ce pauvre docteur qui n'aura même pas le temps de manger avant ces rendez-vous de l'après-midi...

    Et dire que je lui avais trouvé l'air grincheux...Comme quoi, les premières impressions sont parfois très trompeuses...Et nous pouvons avoir plusieurs visages et en changer en peu de temps...

    Allons, rions un peu de nous-mêmes et de nos impressions fausses...


  • Commentaires

    1
    Marcel
    Mardi 21 Février à 19:42

    Il me semble que l'on reste jeune, sinon dans son corps au moins dans sa tête, aussi longtemps qu'on est capable de rire de soi-même.

    2
    Mardi 21 Février à 19:45
    C.est un bel exemple de rire. Rire aussi permet d'oublier ses galères physiques ou morales.bises
    3
    Mardi 21 Février à 19:53

    Oui savoir se moquer de nos a priori aide à avancer ... Ton médecin devrait quand même avoir une ou deux demi-journées avec rendez-vous parce que dans certains cas comme tu le décris ici, ce ne serait pas du luxe de n'attendre que quelques minutes... Mais je suppose que c'est difficile pour lui aussi et qu'il a des domiciles à faire en suivant. Dure situation que celle de certains médecins en France.

    Belle soirée à toi. Bisous

    4
    Mardi 21 Février à 20:45

    Les circonstances ont parfois de quoi nous surprendre par leur à-propos : ainsi cette difficulté de l'attente chez le médecin aura permis de pousser des êtres souffrants à sortir d'eux-mêmes, à communiquer avec d'autres, et finalement à rire, à libérer d'eux ce rire qui est à terme la plus puissante des thérapies...

    5
    Mardi 21 Février à 20:51
    Le rire est le propre de l'homme, dit le dicton ... c'est pourtant vrai que tout peut se dépasser par le rire, y compris rire de soi !
    Soignes toi bien
    Amitié
    6
    Mardi 21 Février à 21:37

    Bonsoir Gazou

    J'espère que ton docteur t'a,malgré tout, trouvée en forme.

    Je ne sais plus qui disait:"le rire est un désinfectant"

    C'est vrai qu'il arrange ou permet derelativiser bien des choses.

    Quant à l'erreur l'on sait qu'elle est humaine.

    L'on peut se tromper sur autrui comme autrui peut se tromper sur nous.

    Ton texte est une leçon de philosophie et de vie.

    Porte toi bien

    Renaud

    7
    Mardi 21 Février à 23:30

    Bonsoir Gazou,

    Ah, les premières impressions qui peuvent être trompeuses... Il y a des années, je me suis fait tellement avoir, que depuis, je ne me fie plus jamais à ma première impression quand je me retrouve face à quelqu'un que mon regard voit pour la première fois, car la "victime" de ma première impression totalement erronée est devenue un ami dont je me suis souvent répété que si j'étais resté sur ma première impression, je serais passé à côté d'un être... magnifique (désolé, je n'ai pas d'autres mots).

    C'est vrai, comme tu le soulignes à la fin de ton billet, les humeurs, les douleurs, les joies, les misères, tout cela nous donne des raisons d'afficher telle ou telle expression. Et ce n'est pas parce que quelqu'un ne semble pas souriant qu'il est affreux. Par exemple, j'entends souvent dire que les gens "font la gueule" dans le métro, sauf que dans le métro, nous y entrons avec toutes nos personnes, nos soucis, nos humeurs... Et les mêmes qui critiquent, qui se plaignent de ces "faces pas avenantes" feraient pareil, car, n'en déplaise, on a beau être nombreux dans la rame, on est quand même seul, et très peu de gens rient seuls, très peu de gens ont un sourire béat greffé en permanence sur le visage, pour le seul plaisir de la foule, ou parce qu'il fait beau, d'ailleurs, quand on rencontre des personnes qui sont dans ce cas, on le souligne précisément car c'est exceptionnel wink2

    Très bon mercredi à toi. Et c'est bien de rire aussi, des autres, de la vie, de soi avant tout.

    FP 

    8
    Mercredi 22 Février à 08:43

    Dans la maison de retraite où est ma mère il y a beaucoup de corps souffrants bien sûr mais qui vous saluent presque toujours avec ou sans sourire. Il y a cependant une dame d'aspect très revêche que j'ai fini par ne plus saluer car elle me fusillait toujours du regard comme si elle me rendait responsable de ses malheurs et puis l'autre jour, miracle, elle est passée près de moi en s'accrochant à mon fauteuil pour se déplacer avec sa canne et  quand elle a croisé mon regard, elle m'a fait un immense sourire qui m'a émue aux larmes, un peu comme un cadeau de confiance

    9
    Mercredi 22 Février à 11:02
    Edmée De Xhavée

    Je suppose qu'en lui donnant l'occasion de s'exprimer, ça lui a aussi donné l'occasion de ne plus trop sentir ses douleurs et de se sentir moins grincheuse. Rire pour ne pas pleurer est souvent très bon, ça inverse le ressenti (de misérable et à plaindre on passe à lucide et préparée) et ça libère aussi l'agitation...

    10
    Mercredi 22 Février à 12:00

    Savoir regarder tout un chacun avec bonté est un art qui est bien difficile, et le rire est le meilleur des traits d'union...

    11
    Mercredi 22 Février à 13:14
    LADY MARIANNE

    nos maladies et affections, nos voisins n'en sont pas responsables -
    inutile de leur en vouloir -
    mais quand on souffre on n'a pas trop le cœur à sourire---
    on va faire de notre mieux pour cacher nos douleurs-
    big bisous-

    12
    Mercredi 22 Février à 17:39

    Le rire est le meilleur remède à bien des maux.

    13
    Mercredi 22 Février à 18:04

    Ah, en voilà une belle application ! Merci de m'avoir citée en référence : je sus honorée.

    Bonne soirée.

    14
    Jeudi 23 Février à 10:00
    Daniel

    Ne pas se fier toujours aux apparences. Cela m'est arrivé aussi dernièrement.....Le rire est un excellent médicament !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :