• Elle  a une heure à attendre.

    Elle s'installe à une terrasse de café.

    Elle commande un café.

    C'est un tout jeune homme qui vient la servir.

    Elle engage la conversation.

    Il lui explique qu'il est là pour apprendre le métier de serveur.

    Sa vie à lui, c'est la mer, c'est la pêche.

    Mais sa petite amie habite Milan et il veut la rejoindre.

    Ses parents veulent bien l'accueillir.

    Mais il faut qu'il trouve un travail là-bas.

    Alors serveur, pourquoi pas ?

     

    Alors elle lui conseille d'avoir une tenue un peu plus stylée, il a en effet la chemise qui sort du pantalon, ce n'est pas très class.

    Et puis elle se permet de lui dire qu'il pourrait aller la voir quelques jours.

    Et puis , elle, elle viendrait le voir pendant les vacances, elle est étudiante...

    Peut-être qu'elle se plairait  dans ce charmant village de Cefalù...

     

    Elle nous rejoint ensuite toute contente de cette rencontre inattendue...

    Elle pense lui avoir donné de bons conseils...Les suivra-t-il?

    Non, sans doute...

    Mais elle lui a dit ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait.

    Ils ont vécu ce moment de partage.

     

    Et moi, je m'étonne et m'émerveille de cette facilité de contact que certaines personnes ont

    et qui leur permet d'aborder des choses essentielles avec le premier venu.


    10 commentaires
  •  

    Nous rentrons de promenade.

    Lorsque nous arrivons près de chez nous, nous rencontrons une dame qui habite le village depuis toujours puisqu'elle y est née, elle se promène avec son chien.

    Nous lui proposons un rafraîchissement et nous  nous installons dans le jardin. Le chien se couche sous la table, il est très calme , et nous l'avons oublié.

    D'abord nous parlons du temps, nous nous réjouissons que le soleil soit revenu...De plus le vent est très calme lui aussi , juste une brise légère...et la chaleur est idéale...Finie la canicule....C'est vraiment un temps idéal.

    Puis la dame nous parle des petite ballades qu'elle a faits récemment et elle dit:  hier, on est allés sur ce sentier...aujourd'hui on a pris le chemin plus à droite...et je me demande  avec qui elle  se promenait puisqu'elle emploie un pluriel...  Mais enfin, suis-je sotte elle se promenait seule avec son chien et, pour elle, c'est un excellent compagnon...

    Puis elle nous a parlés de tous les anciens qui habitaient le village autrefois et qu'elle a connus dans son enfance et sa jeunesse.Ils étaient peu nombreux et beaucoup de maisons étaient plus ou moins abandonnés.

    " Maintenant,nous dit-elle, je n'ai plus l'occasion de m'arrêter au village, je  connais peu les nouveaux habitants, il n'y a plus de commerces...Autrefois, il y avait deux épiceries et deux cafés..."

    J'aime bien  ces rencontres inattendues et qui permettent d'en savoir un plus sur les lieux où nous habitons;


    8 commentaires
  • Je suis assise dans le jardin et je lis un journal...

    Un bruit de camionnette arrivant sur la petite route qui traverse le village me distrait de ma lecture et me fait lever les yeux...

    Je lis  A D E P E I sur la carrosserie...Je m'étonne un peu et je suis encore plus étonnée quand je vois que le conducteur me gratifie d'un grand sourire...

    Tiens, me dis-je, il ressemble à Vincent....

    Et non seulement, il me sourit mais il me lance un grand bonjour joyeux...

     et non seulement il ressemble  à Vincent mais c'est lui en personne.

    Il me fait signe qu'on l'attend et qu'il ne peut s'arrêter...

    Et moi, je  n'ai pas bougé de mon siège et  je réalise, un peu tard, que j'aurai pu me lever ou lui faire un grand signe de la main pour manifester mon plaisir de le voir....Mais j'ai été tellement surprise de le voir dans le village, pendant son temps de travail que je n'ai pas réagi... Et je me retrouve tout ahurie d'avoir mis tant de temps à le reconnaître


    8 commentaires
  • Nous nous promenons sur une petite route tranquille.

    Nous longeons un grand parc, deux petits enfants courent dans l'allée, une jeune dame  les accompagne...

    Les deux enfants ont à peu près 18 mois et 4 ans. La plus grande nous regarde et nous dit bonjour.Nous répondons joyeusement à son bonjour....Et voilà qu'elle engage la conversation.. Elle commence par parler du temps comme le font souvent les grandes personnes...Il y a du soleil aujourd'hui, me dit elle, et il y a du vent...Et puis elle me demande:"Et.. comment tu t'appelles? Et le monsieur?...J'apprends que son papa s'appelle Louis et sa maman Sophie....Elle, elle s'appelle Aliénor et sa petite soeur Bérénice

    Elle bavarde encore un peu avec moi puis décide d'attendre sa petite soeur qui traîne un peu à l'arrière.

    Et nous nous quittons sur un sourire.

    Tant d'aisance et de sociabilité chez un être aussi jeune...j'en suis étonnée et ravie...J'espère qu'elle gardera cette fraîcheur, cette simplicité et cette curiosité  tout au long de sa vie


    7 commentaires
  • Hier elle est venue me voir.

    Il y avait bien au moins six ans que nous ne nous étions plus rencontrées.

    C'est au cours d'un stage d'écriture que nous avions fait connaissance .

    Le stage s'achevait le soir et elle devait attendre le lendemain pour prendre le train qui la conduirait chez elle.

    Elle pouvait demander à la maison d'accueil si elle pouvait  séjourner une nuit de plus ou elle pouvait  se

    trouver un hôtel, je lui ai proposé de venir dormir à la maison et ainsi je l'ai conduite le lendemain à la gare

    pour qu'elle prenne son train...Elle a accepté ma proposition et je m'en suis réjouie...Les années suivantes,

    lorsqu'elle revenait dans la région, elle faisait une halte chez moi...Et puis, chacun vaquant à ses occupations,

    nous nous sommes perdues un peu de vue...Si, quand même, il y avait la traditionnelle carte de bonne année

    qui nous aidait à garder le lien... quand même, je me demandais si nous nous reverrions un jour..Puis,

    j'apprends par une autre amie qu'elle  devait revenir par ici, je l'ai vite invitée mais je n'étais pas sûre que

    son emploi du temps lui permette une rencontre..Mais si, la veille elle m'annonce sa venue

    J'étais très contente de la revoir mais je ne savais pas que ce serait un tel bonheur...

    Je la retrouve avec son sourire, son ouverture, ses attentions délicates.

    Elle me donne des nouvelles des siens...Je fais de même...nous avons beaucoup à nous dire...

    Malgré la pluie, nous allons faire une petite promenade tout en continuant à échanger...

    Elle me redonne goût à la vie...Ensemble nous pouvons être, être nous-même tout simplement sans que le moindre maque ne soit nécessaire.  Comme c'est reposant et vitalisant!

    C'est certain, nous n'attendrons pas aussi longtemps pour nous revoir.


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique