• Hier après-midi,je suis allée voir une amie:Joe...Nous avons bavardé autour d'une tasse de thé et nous avons décidé d'aller à la dernière conférence des apprentis philosophes...Lacan était le sujet des 2 dernières auxquelles j'ai assisté et j'avais été assez déçue par le manque de clarté des orateurs et je n'ai toujours pas pénétré les méandres de la pensée de Lacan...Mais j'espère toujours que la prochaine fois,ce sera mieux...L'orateur arrive;un petit homme menu mais au regard vif et décidé;il a écrit les grandes lignes de son exposé au tableau,c'est un professeur de la faculté de Lyon et quand il parle,il aime être compris...quel plaisir de l'écouter...Et nous découvrons en saint Augustin un homme très moderne.:Sartre et Camus s'en sont inspirés...Pour lui,la conditionde l'homme c'est d'être en chemin. Le temps est cet espace ouvert à la marche et c'est cette vie ici-bas qui est importante puisqu'elle est le lieu de notre liberté...voilà une belle rencontre...Mon amie et moi,nous repartons toutes réjouies...

    3 commentaires
  • Mon ami Gérard va faire une conférence sur la tolérance.Alors,je m'interroge...Pourquoi sommes-nous si prompts à la critique,si enclins à juger les autres et  à devenir intolérants alors même que nous désirons être accueillants? Il me semble que c'est pour nous rassurer,c'est parce que nous avons peur...rien de tel pour se sentir plus fort que d'égratigner son voisin...et pour affirmer son moi vacillant,de refuser  d'accepter celui qui est différent...on peut même décider de lui faire porter tout le mal de la terre et le supprimer devient une oeuvre de purification!!!  Mais même sans être aussi extrémiste,c'est une sécurité illusoire,ce n'est pas en étiquetant les gens,en les cataloguant que l'on vivra une solidarité,une communion de coeur seule capable de nous donner une réelle sécurité intérieure...Christiane Singer,sur son lit d'hôpital ,quelques mois avant sa mort,ne déclarait-elle pas:"quand il n'y a plus rien,il n'y a que l'amour...nous sommes à l'intérieur les uns des autres"  Et ce qui fait mal aux autres,même si nous ne nous en rendons pas compte,celà nous fait mal à nous aussi...Etre intolérant envers l'autre, c'est ne pas se supporter soi-même,peut-être...Réflexion à suivre...Ce n'est pas encore clair...

    2 commentaires
  •                                                                  Ecrire, cest vivre
    Enfant,j'ai aimé écrire...A la première expression écrite demandée en classe,la maîtresse m'avait complimentée...J'étais étonnée,n'importe qui,me disais-je,pouvait aligner des mots...néanmoins cela m'avait réconfortée  et encouragée ...Ecrire était un bonheur.
    Plus tard,l'amour a fait voler ma plume,je ne sais pas s'il m'aimait,mais il aimait les lettres que je lui écrivais et il m'encourageait,il voulait que j'écrive des livres...J'ai connu des heures de joie profonde à lui écrire...ça écrivait dans ma tête presque en continu...Je voudrais retrouver la source,la source d'où jaillissent les mots,les mots vrais...Pourquoi est-ce si malaisé?Ne suis-je pas assez à l'écoute?Que manque-t-il?Que dois-je retrouver pour entendre cette petite voix qui parle au-dedans de moi,qui parle à travers moi,cette petite voix dont je dois témoigner?


    1 commentaire
  • Hier,journée bien remplie.Ballade de 4 heures de marche sur des sentiers qui serpentinent à travers bois:occasion de contempler la naturemais aussi de bavarder avec les amis qui m'accompagnent.L'échange est fructueux...Retour à la maison,douche,unpeu de repos ,de lecture et je repars au village voisin où lassociation ATU a organisé une journée portes ouvertes...Leur but est d'accueillir les personnes handicapées et de faire reconnaître leur droit à la différence...Des pièces de théâtre ont été jouées..Des peintures sont exposées....Et maintenant nous allons assister à une table rondeoù une quinzaine de personnes vont parler tour à tour...il y ades membres de ATU:éducateurs ou bénèvoles;des handicapés...Il y a aussi plusieurs italiens ou italiennes travaillant dans des associations similaires et venus spécialement pour apporter leur témoignage...Ensuite un petit groupe de musiciens travaillant au sein de l'association vient donner un petit concert...Je repars riche de tout ce que j'ai entendu et admirative devant tous ces gens  qui savent nous inciter à porter sur ceux qui sont différents un regard plus humain et plus respectueux.

    votre commentaire
  • Six heures et demie...Je me réveille et me surprends dans un rêve...J'essaie de le saisir;au moins un fil,un mot ,une image,une couleur et tout le reste viendra...mais c'est un film sans parole et je demeure interdite face à son mystère...j'ai beau fouiller ,me concentrer...rien ne m'est donné...encore un pan de vie qui s'est enfoui dans l'inconscient et que je ne connaîtrai jamais...Dommage..La vie est là qui nous attend,mystérieuse et fragile,en rebondis fréquents...Qui saura me donner une antenne pour capter mes rêves?


    1 commentaire