• Pur esprit

    Pur esprit , à quinze ans , comme j'aurais aimé l'être.

    Ne plus être attaché à ce corps si pesant , si encombrant,

    si terne, si limité

    et pouvoir vagabonder au gré de ses désirs,

    dans les terres les plus lointaines,

    dans les lieux les plus secrets,

    entrer et voir et ressentir,

    s'enrichir de toutes les vies que l'on croise ,
    pénètrer incognito partout où cela vibre...

    Ah ! quel rêve merveilleux !
    Jouer au passe-muraille,
    s'envoler là-haut et toucher les étoiles,
    faire la course avec les nuages....
    Approcher au plus intime
    de tous les êtres qui m'attirent,
    sans crainte de les importuner,
    pouvoir être , en plusieurs endroits à la fois ;
    n'est-ce pas magnifique?

    Oui mais
    les purs esprits n'ont pas de racines,
    les purs esprits ne font pas d'enfants.
    Que ressentent ils les purs esprits?
    Vivent-ils d'amour?
    Ce corps si pesant, si lourd
    les années m'ont appris
    qu'il pouvait aussi
    être source de grandes joies
    et que les anges  en étaient jaloux .


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Février 2009 à 10:53
    pourquoi à 15ans seulement?
    2
    Lundi 16 Février 2009 à 15:34
    Je crois que nous vivons dans un monde où le corps est parfois trop lourd, alors, nous nous muons en purs esprits, nous voyageons ici ou là dans le virtuel ou dans les rêves, et, lorsque nous rejoignons notre réalité, elle nous paraît moins lourde. C'est pourquoi les anges sont jaloux... Passe une douce journée, Gazou.
    3
    Lundi 16 Février 2009 à 16:26
    Comme je ne suis pas certaine du tout de leurs existences, j'aime mieux vivre dans mon corp.
    4
    Lundi 16 Février 2009 à 17:03
    Je pense que tu as raison les purs esprits n'éprouve aucune sensation, mais cela t'a donner l'occasion d'un beau poème Gazou Bises amicales Nettoue
    5
    Lundi 16 Février 2009 à 19:20
    si les anges existent il n'y a pas à en douter : ils nous jalousent notre mortalité et nos petits défauts qui font le charme de nos vies humaines j'ai adoré cette lecture, légère et profonde à la fois phil
    6
    Lundi 16 Février 2009 à 19:26
    Pur esprit ? Peut-être après la vie terrestre, est-ce là notre destinée ?... Amitiés. Loic
    7
    Lundi 16 Février 2009 à 19:26
    Pur esprit ? Peut-être après la vie terrestre, est-ce là notre destinée ?... Amitiés. Loic
    8
    Lundi 16 Février 2009 à 19:58
    Il n'y a pas que les anges qui sont jaloux Gazou... :-) Belle soirée à toi
    9
    Mardi 17 Février 2009 à 01:29
    et oui c'est avec son corps que l'on fait l'amour... besos tilk
    10
    Mardi 17 Février 2009 à 21:02
    Magnifique texte Gazou et oui, quelle concordance!
    11
    Jeudi 19 Février 2009 à 12:17
    Un beau texte qui invite à méditer "sereinement" (sourire)
    12
    Vendredi 20 Février 2009 à 19:40
    Hey je partage bien ce texte sauf.... la dernière ligne. j'en sais quelque chose : je suis un Ange. Et oui. Mais je ne t'en veux pas, d'ailleurs, ce soir, je me poserai sur ton ombre et je t'habiterai quelques insants, juste pour que dans ton esprit la sensation d'un corps sans heurt soit tienne. Comment ne pas te souhaiter un belle nuit !
    13
    Samedi 21 Février 2009 à 01:00
    Tu es un ange...quel bonheur de te rencontrer,j'ai toujours souhaité en rencontrer un..Ce n'est donc pas un problème pour toi de venir,en un éclair,jusque dans ma maison..Je t'attends
    14
    S.YO l
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:01
    TRès beau poème reflexion Gazou. Passe une bonne soirée
    15
    Maryse
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:01
    Bravo! Comme c'est bien dit! Que les anges en sont jaloux. j'aime la chute.... Mais c'est vrai il n'y a pas que les anges. Bisous à "tous toutes" et à toi Gazou qui sait si bien faire simple quand d'autres font compliqué. maryse
    16
    polly
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:01
    à 15 ans on ne sait pas qu'on a des limites... mais on apprend vite, et les rêves restent des rêves, le poids du réel est bien là dans la limite de nos corps, il faut seulement l'accepter.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :