• Jusqu'à quarante ans

    il s'était voulu

    comme les autres

    tout pareil à eux

    et parfois il y avait cru.

     

    Mais puisque vains avaient été ses efforts

    Désormais il renonçait à ce sort.

     

    Il n'était pas comme tous les autres.

    Il n'était pas satisfait

    ni de son travail

    ni de sa famille

    ni de son milieu.

    Pas heureux de se mettre des oeillères,

    pas capable de se mettre des oeillères,

    pas capable d'être solidaire,

    de croire que les siens avaient raison

    contre tous ceux qui n'avançaient pas à leur façon.

     

    Il était différent

    Il l'acceptait,

    C'était ainsi.

     


    10 commentaires
  • Il vivait avec sa mère Il allait au lycée de la ville voisine Il semblait toujours accablé par une tristesse infinie. Les yeux baissés, il ne regardait personne en face et semblait se confondre avec les ombres tant son désir de passer inaperçu semblait violent. Un jour, je le vis circuler dans le village avec un copain et je l'entendis rire. Je ressentis son rire comme une grande joie. Ah donc, il savait rire, tout n'était pas perdu... de beaux jours s'annonçaient peut-être.

    7 commentaires
  •   Elle était en colère et elle ne s'aimait pas dans cette colère qui, lui semblait-il, la défigurait.

     

    Et elle en voulait à l'autre qui, par son inconscience ou  son indifférence, l'avait mis dans cet état.

     

    Et elle s'en voulait à elle-même de n'avoir pas su s'exprimer avec plus d'humour et plus de fermeté sereine...

     

    Mais pourquoi donc ne s'acceptait-elle pas telle qu'elle était?

     

    Pourquoi toujours guerroyer contre soi?

     

    Impulsive et émotive elle était.  Soit!

     

    Cette colère qui jaillisait d'elle, il lui fallait l'accepter, découvrir la force de vie qui pouvait en jaillir...

     

    Mais pour pouvoir la transformer en force de vie, pour que l'alchimie puisse avoir lieu, il lui fallait découvrir toute la richesse qu'elle contenait... et viendrait alors le temps de la sérénité ferme et tranquille qu'elle désirait.

     

    La colère n'est peut-être pas toujours si indésirable.


    17 commentaires
  • Il était parti pour la guerre d'Algérie....

     

    Elle l'avait regardée partir, le coeur brisé...

     

    Elle attendait son retour...

     

    Il n'est jamais revenu...

     

    Le temps s'était arrêté...elle ne savait plus si elle était vive ou morte....

     

     

    Elle ne savait pas si elle l'aimait....elle n'avait jamais pu le lui dire, il était parti trop vite....mais son coeur désormais avair cessé de battre très fort pour un autre être humain...

     

    Tout son désir d'amour, elle le reportait sur son chat...Avec ses connaissances, elle ne savait parler que de lui...Il avait le plus beau poil, les gestes les plus élégants...Lui seul méritait son affection.

     

    Elle n'était pas malheureuse, disait-elle .. elle avait son chat  .


    14 commentaires
  •  

    Indigné, révolté !

     

       Jamais il ne l'était.

     

          Ce qui existait

     

             Il l'acceptait

     

                Comme inévitable.

     

     

                  Et puis un changement

     

                     C'est de l'inconnu qui vient

     

                        Et il préférait le connu

     

                          L'habituel

     

                            Fut-il inconfortable.

     

     

                               Il préférait la répétition,

     

                                  Le monotone.

     

     

                                      Il préférait que ce qui a été

     

                                      Se répète indéfiniment.

     

        

                                Ainsi il vivait

     

                                Ou plutôt il vivotait.

     

                        Les espaces infinis n'étaient pas pour lui.

     

                        Les rêves non plus.


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique