• Plaidoyer pour la fraternité de Abdennour Bidar

     Je viens de lire ce petit livre plein de sagesse et vous en donne quelques extraits

     

     

    " La fraternité est restée pendant trop longtemps la grande oubliée de notre devise  républicaine. Or , elle en est le coeur secret : sans elle, la liberté et l'égalité sont un idéal vide, parce que si je ne perçois pas l'autre comme mon frère, que m'importe en réalité son droit à la liberté, et en quel sens abstrait serait-il mon égal?...

    Elle seule peut empêcher la liberté de basculer dans l'individualisme. elle seule peut empêcher efficacement l'égalité de de basculer dans l'affrontement entre ceux qui estiment avoir les mêmes droits....

    Comment se battre pour la liberté de l'autre, comment prendre à coeur la liberté de tous, si l'on n'a pas appris à aimer au-delà du cercle de famille et de ses amis? Il n'y a pas d'engagement social et politique sans amour ni tendresse pour l'humanité

    "Rends le mal par  le bien et celui qui était ton pire ennemi deviendra ton meilleur allié" (Coran, sourate 41, verset 34)

    "Nous avons prescrit..que  quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes ( sourate 5, verset32)

    Ces commandements coraniques rejoignent le commandement chrétien de l'amour...

    Le rôle de l'école est de transmettre aux enfants la conscience la plus claire possible que toutes les civilisations, toutes les religions et toutes les morales du monde se rencontrent sur le commandement de fraternité...

    Seule la fraternité, cultivée par les religions mais pas  seulement, peut nous rassembler maintenant tous ensemble dans la chaleur humaine d'une société sans barrières. Cette fraternité universelle est commandée pales religions mais il y a en elle quelque chose qui les dépasse  : tandis qu'avec les religions l'être humain continue d'être toujours exposé au risque de l'intolérance ou de la violence - chez ceux qui ne manqueront jamais de croire que la  leur est supérieure à celle du voisin ou à l'athéisme - la fraternité cultive en nous-même un anticorps contre ces deux mots."      

                                     Abdennour Bidar

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Juillet à 00:36

    C'est bien dit,  à mettre en pratique.

    2
    Mardi 4 Juillet à 10:41

    C'est bien de rappeler que le Coran et la Bible ne sont pas si éloignés. Toutefois, à titre personnel, je me tiens éloignée des religions autant que des partis politiques traditionnels. Tout ce qui sous-entend une croyance unique, une obéissance à un dogme, je m'en méfie, justement parce que c'est la porte ouverte à tous les excès. Fraternité, je prends, que j'accole à humanisme. :-)

    3
    Mardi 4 Juillet à 13:06

    Bel article, je vais le partager, merci pour ton passage chez moi.

    Je te joins un lien d'un autre de mes blogs

    http://roselyne-83.spiritualite.over-blog.com/2017/07/6-patrick-bernhardt-paix-amour-et-lumiere.html

     

    Bisous d'amitié

    Roselyne cool

    4
    Mardi 4 Juillet à 16:52
    Daniel

    Oui à la fraternité...Mais méfiance vis à vis des religions qui ont tendance à cultiver l'intolérance !

    5
    Mardi 4 Juillet à 21:15
    erato:

    Les vraies religions ont pratiquement les mêmes fondements de sagesse mais ce sont les fanatiques qui détruisent leurs préceptes .C'est regrettable et dangereux .

    Bonne soirée Gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :