• Aujourd'hui,c'est la redac du mois,voici la liste de ceux qui y participent et qui,comme moi,ont traité ce  sujet :
    Réussir,ça représente quoi pour toi?


    1/ckankonvaou;2/Avec nous en Floride...;3/froulamouse;4/Le blog de Laetitia Beranger;5/Le blog d'Orchidee;6/D'Athènes à Montréal;7/En direct des iles;8/Zürichardie;9/Il était une fois dans le sud...;10/le Denis Blog;11/Le blog de hibiscus;12/tranche de vie;13/Chocobox;14/good.mood;15/mouton.bergerie;16/une parisienne à Athènes;17/Lodi;18/Gazou;19/Sur les traces du chevalier ours;

    Réussir,ce n'est pas gagner beaucoup d'argent.

    Réussir,ce n'est pas être célèbre.

    Réussir,ce n'est pas être notable.

    Réussir sa vie,c'est en découvrir le sens et suivre son chemin quelque soient les obstacles.

    C'est créer des liens et pourtant savoir rester libre.

    C'est se respecter pour pouvoir respecter les autres.

    C'est vivre d'amour,d'un amour gratuit qui seul peut apporter joie et plénitude.

    C'est se sentir solidaire et agir en ce sens;

    C'est savoir porter chaque matin sur le monde qui nous entoure un regard neuf et créateur.

    Réussir sa vie,c'est progresser chaque jour un peu dans notre compréhension des autres et du monde qui nous entoure,c'est devenir de plus en plus capable d'empathie.
    C'est  apprendre à se connaître soi-même et retrouver la sensation d'appartenance à l'univers et donc trouver le sens de sa vie. Je crois que là est la clé de la réussite.

    Réussir sa vie,c'est lâcher l'ancre et oublier nos peurs.




    34 commentaires
  • Un texte de Jean Sulivan

    "Qui cherche à sortir de l'impasse?L'assujetti. Le dominant,quant à lui,ne reculera devant aucun chantage pour maintenir l'ordre qui le privilégie . L'un a tout à perdre,l'autre tout à gagner d'une révélation des moeurs. Tout changement dépend donc en dernière analyse, de l'action du dominé . La race des maîtres ne peut s'éteindre que moyennant la disparition de celle des esclaves . Non l'inverse; L'avenir de la relation humaine est entre les mains du dominé. C'est en s'affranchissant de tous les ghettos institutionnels qu'il peut transformer l'imaginaire individuel et collectif. La liberté ne sera jamais donnée,elle se conquerra toujours de haute lutte .

      Tant que le dominé s'obstine à vouloir sauver quelque chose de sa condition, à jouir des avantages,des alibis que lui procure sa situation d'objet, il est certain qu'il cultive sa dépendance. Il faut littéralement vouloir perdre  cette existence mineure, faire son deuil de la vie d'assujetti pour se donner la chance d'accéder à un nouvel ordre relationnel où la réciprocité,, la convivialité fasse loi.

      Pratiquement,cela signifie pour le dominé qu'il va devoir progressivement surmonter sa peur d'être rejeté,que pour pouvoir traverser le désert de l'amour et gagner la terre promise, il va devoir se faire chameau, ne plus compter que sur ses propres ressources, sur l'auto subvention affective.

      Pour sortir de notre Moyen-Age,il faut véritablement mourir à la condition de dominé, en finir avec les structures imaginaires de l'assujetti, avec nos fantasmes d'esclaves ."  JEAN SULIVAN


    22 commentaires
  • ""Encore  faut-il avoir  les yeux ouverts" me disait Dana dans son commentaire à la pensée de Henri Thoreau.
    Et voilà que hier soir,après une journée intense (nous fêtions trois anniversaires et tous les enfants et petits enfants étaient là) lorsque tout le monde a été parti, je prends un livre de MAETERLINCK ,auteur que je connais très peu ,je n'ai lu qu'une pièce de théâtre de lui...Le livre s'appelle " LE TRESOR DES HUMBLES et commence par un chapitre sur le silence..A un moment ,il cite une phrase de PLOTIN ,vous savez,ce grand philosophe grec et je fais aussitôt le lien avec la réflexion de Dana.
    Plotin s'exprime peut-être en termes un peu surannés mais il me semble qu'on peut quand même entendre ce qu'il nous dit
    "Il faut d'abord rendre l'organe de la vision analogue et semblable à l'objet qu'il doit contempler. Jamais l'oeil n'eut aperçu le soleil,s'il n'avait d'abord pris la forme du soleil,de même l'âme ne saurait voir la beauté,si d'abord elle ne devenait belle elle-même,et tout homme doit commencer par se rendre beau et divin pour obtenir la vue du beau et de la divinité"

    Ainsi donc,s'il y a des choses que nous ne voyons pas,c'est que nous ne nous sommes pas préparés à les voir,c'est que nous ne les portons pas en nous!
    Cette année,j'ai l'impression de découvrir l'automne pour la première fois...Certes,j'avais déjà admiré ses couleurs mais pas avec autant d'acuité (Et dire que mon appareil à photo est en panne!) Et je mattriste que cette féerie de couleurs soit si éphémère.Mais si elle durait toute l'année,sans doute ne saurions -nous plus la voir?

    15 commentaires
  • Je lis ce texte et m'en enchante.
    Alors je le partage avec vous.
    Il est de SYLVIE GERMAIN

    "Toute vision prend corps dans la rumeur et la mouvance du monde,et son essor dans le silence ; Elle se condense puis se déploie dans la patience , elle réenfante la lumière au fil des songes,de la méditation,à contre-nuit.
    Vivre,c'est faire oeuvre d'écoute et d'attention,c'est brûler pour le monde,épouser le visible.
    Ala fin de nos vies subsistent quelques scories, qui chantent encore,parfois,tout bas,à fleur d'oubli.
    Qui chantent en noir et blanc,l'amour du monde et du visible, et l'amour plus fou encore du mystère et de l'invisible.
    Qui chantent et chantent  et puis se taisent,et leur si doux silence s'entretisse à nos souffles,étame nos regards.
    Mourir, c'est s'effacer pour laisser d'autres parfaire l'ouvrage indéfini.
    Le grand oeuvre d'amour,sans garde ni mesure;d'amour pour la lumière, et sa doublure d'ombre , d'amour pour l'ici-bas,et son revers d'absence.D'amour aventureux pour l'ici et l'ailleurs, d'un seul tenant.
    Il en sera ainsi jusqu'à la fin des temps.
    Tous défunts et vivants  solidaires."


    22 commentaires
  • Hier,j'ai découvert cette citation de LA ROCHEFOUCAULD qui me laisse perplexe,je n'avais jamais envisagé la paresse sous cet angle-là
     " De toutes les passions,celle qui est la plus inconnue à nous-même c'est la paresse,elle est la plus ardente et la plus maligne de toutes,quoique sa violence soit insensible et que les dommages qu'elle cause soient très cachées"

    Trouvez-vous vous aussi que la paresse puisse être une passion ardente et maligne?

    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique