• Voici quelques propos et quelques tableaux de Pierre Boncompain dont nous avons vu la très belle exposition à Montélimar

     

     

     

    "L'art doit surprendre mais surprendre ce n'est pas forcément mettre des tiroirs à la girafe comme le fait Dali.

    Un poème de Sapho me surprend par sa fraîcheur. Le temps n'apaps de prise sur lui. Un dessin de Klimt me surprend par son instantanéité. Il me semble que sa main est allée aussi vite que sa vision quand il a découvert la nudité qui s'offrait à lui. Je suis surpris par par une émotion... J'essaie de la transmettre."

     

    2013juin11-les-fleurs-du-jardin--Boncompain-014.jpg

     

    "La mission de l'art serait-elle d'inquièter?

    On vit dans une époque mortifère . Il me semble qu'il importe de faire aimer la vie, cette chose si fragile qui palpite comme un chant d'oiseau...L'art est éveilleur. il nous met en contact avec le miracle, ce que nous ne savons plus voir..

    .Moi j'ose croire qu'il y aura toujours des amoureux pour s'étonner d'être ensemble, des enfants pour s'inventer un monde avec des boîtes en carton. enchanter le quotidien,


    s'intéresser à ce qui se passe quand il ne se passe rien.

     

    Voilà mon champ d'exploration. 

     

     

    2013juin11-les-fleurs-du-jardin--Boncompain-006.jpg

     

    "J'ai l'impression que tout ce que j'attendais de l'art, à savoir une plénitude, une sérénité, une énergie, l'art d'aujourd'hui ne peut plus me le donner. La définition de l'art a changé; Il génère l'angoisse, l'inquiètude; dans le meilleur des cas, il est ludique, il amuse. a aucun moment, il ne comble. Je me sens largué.  Je ne sens plus l'humain"       Pierre Boncompain

     

     

    2013juin11-les-fleurs-du-jardin--Boncompain-001.jpg


    8 commentaires
  • "La peinture

    c'est une blessure qui devient lumière."  Georges BRAQUE

     

     

    "Avec l'âge, l'art ett la vie ne font qu'un;"  Georges Braque

     

      20100902 02092010 37

                                                                        Guiguet

     

     

    "J'aime me considérer comme une artiste et ma vie est mon plus grand chef d'oeuvre. Chaque instant est créateur, et ainsi chaque instant renferme d'infinies possibilités.  Je peux continuer à faire les choses comme je les ai toujours faites, mais je peux également choisir la différence, essayer quelque chose de nouveau et de virtuellement plus gratifiant; Chaque instant offre de nouvelles possibilités et demande un nouveau choix. C'est vraiment un jeu merveilleux que nous jouons tous, une forme d'art grandiose."

                                               Shakti Gawain

     



    9 commentaires
  • Palais de la Berbie

     

     

    Nous sommes toujours à Albi (voir article du 27 mars) près de la cathédrale Sainte Cécile

    Le palais de la Berbie, ancien palais de l'évêque, est devenu le musée Toulouse-Lautrec.

     

     

     

      Plus de mille oeuvres sont conservées là.

    C'est un des plus importants musées de province.

    La famille de Toulouse-Lautrec a légué ses oeuvres à la ville après la mort de celui-ci  en 1901

     

                                                                            Chez les Lautrec, tout le monde dessine mais le petit Henri dessine si bien que sa famille l'appelle notre petit Michel-Ange.

     

         C'est le portrait de Toulouse-Lautrec par Edouard Vuillard

     

     

     

     

     

             Il a aimé peindre le quotidien des femmes  prostituées

    Jamais le mépris ne sourd de son regard...Il a envie de comprendre ce qui les fait vivre

     

     

                                                   

     

     

     

    son père 

    le comte Alphonse de Toulouse-Lautrec  en fauconnier(1881)

     

      Pour lui, les visages comptaient plus que les paysages...Il ne peint qu'en atelier avec des modèles.

    Ce qu'il cherchait au fond des alcôves,, au bord d'une piste de danse, c'était la vérité d'un visage...

    Il était à l'affût des déguisements de la vie

     

       autoportrait devant une glace (1882)

    C'est le seul qu'il dessinera, il ne fera  plus de lui que des croquis de dérision

     

     

        Jane Avril dansant (1893)

     

     

     

     

    Il était fasciné par les gens du spectacle et particulièrement par la chanteuse Yvette Guilbert,nommée "la diseuse", celle qui a rendu célèbre "Madame Arthur"

     

     

     

     

      Yvette Guilbert

     

     

     

       Y

     

    Yvette Guilbert chantant"Longer, Linger" (1900)

     

     

     

     

     

     

    La modiste (1900)

     

     

    Je ne vous donne là qu'un très mince aperçu  de ce que fut ce peintre qu'une maladie  des os avait rendu infirme et qui mit toute sa sensibilité et son génie au service  de son art.


    13 commentaires
  • Chantal-Roux.jpg                                                                                Chantal Roux

     

     

    "Je m'intéresse exclusivement à l'humain.

    Aux sentiments, aux sensations.

    C'est ce que j'essaie de poser sur le papier ou sur la toile.

    Mes personnages sont des ges gens ordinaires.

    Ils ont une vie comme vous et moi.

    Simple.

    Et ils éprouvent des émotions que j'essaie de capter grâce aux formes, aux couleurs

    et à la composition toujours très serrée autour du ou des personnages.

    Il y a peu de place pour autre chose dans mes tableaux."

                                        Chantal Roux

     

    J'ai déjà parlé de cette artiste lyonnaise dont les tableaux génèralement me touchent beaucoup.

    Une grande tendresse, beaucoup d'humanité, de spontanéité

    J'aime le regard tendre et chaleureux que Chantal Roux pose sur ses personnages et je crois que je voudrai avoir sur les gens que je rencontre un regard un peu semblable.

     

    Autres articles sur Chantal Roux:

     

    Le 21 mai 2008:    http://gazou.over-blog.fr/article-19766053.html

     

    Le 17 février 2009:   http://gazou.over-blog.fr/article-28030660.html


    16 commentaires
  • 2012octobre-190.jpg

     

     

    Pour continuer la visite de l'atelier de Gérard Zilberman, je vous présente ce tableau...Je l'avais déjà vu, il y a plusieurs années, mais je l'ai toujours en tête

    ...Ces lignes et ces couleurs me parlaient et me parlent toujours très fort...Et j'ai essayé de les traduire en mots

                   Mouvement perpétuel
                   Lignes et formes enchevêtrées
                   Matériaux divers emmêlés
                   A la recherche d'une harmonie
                   Toujours à recomposer
                   Mouvement inlassable
                   Pour traquer cet espace perdu
                   Où chaque couleur brillera de toute sa clarté
                   Recherche toujours insatisfaite
                   Mouvement toujours renouvelé
                   Toujours à reprendre
                   Pour creuser plus profond .


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique