• On ne peut pas tout dire , tout écrire, tout dessiner de Stelu

     

     

    https://www.youtube.com/watch?v=F_gV6S5hNvs

     

    Je reçois cette chanson par mail

    Je la trouve intéressante :  la liberté d'expression doit être défendue, c'est certain, mais jusqu'où peut-elle aller?

    Il y a tellement de nuances à apporter

    le respect des autres est aussi une valeur à défendre

    J'aimerais savoir ce que vous en pensez....

     

     


  • Commentaires

    1
    Marcel
    Mercredi 6 Mai 2015 à 17:22

    Cette chanson me convient.


    Bien sûr, les dessinateurs de Charlie ne méritaient pas la mort.


    Mais il n'empêche qu'ils n'avaient, pour moi, pas le droit de choquer


    des personnes qui pratiquent leur religion dans le respect des autres.


    Rien n'autorise un homme à tuer un autre homme pour cette raison.


    Mais je ne peux, tout de même, pas me sentir Charlie.

    2
    Angélique
    Mercredi 6 Mai 2015 à 17:28

    Les athées sont agressés en permanence par les signes religieux et par les affirmations que dieu existe ... cela s'appelle aussi ne pas respecter mais heureusement ceux-ci sont intelligents et ne s'estiment pas choqués par ceux qui croient ....Il faudrait un peu que  les croyants se rendent compte qu'ils ont une liberté inouïe de croire ce qu'ils veulent et qu'ils devraient faire la part des choses 

    3
    Mercredi 6 Mai 2015 à 17:29

    Tu sais, la réponse n'est pas facile ; 

    je suis catho ... donc tu penses bien que certains dessins de Charly me hérissaient un peu ... 

    toutefois je n'oublie pas que leur raison d'être est de remuer l'eau du bocal ... 

    Et ce faisant, ils savent qu'en grattant chacun, ils pouvaient y avoir des retours 

    ... à y réfléchir, je préfère des emmerdeurs ... qu'être complètement privée de liberté.

    (en France, même si rien n'est parfait, en Europe, où rien n'est parfait ... quand même beaucoup veulent venir y vivre car ils subissent tant chez eux ..) 

    bises et bonne soirée 

     

    4
    Mercredi 6 Mai 2015 à 17:41

    Très difficile à débattre ici , il faudrait pouvoir discuter mettre des nuances...

    Belle soirée Gazou

    5
    Mercredi 6 Mai 2015 à 18:42

    Dire n'importe quoi, n'importe quand, n'importe comment ne me semble à moi non plus souhaitable. Notre liberté s'arrête là où commence celle des autres. Ce qui lui fixe donc des limites. On doit donc faire attention à ce qu'on dit. Pour ne pas insulter l'autre. Ceci dit, il me semble absolument nécessaire de dénoncer l'intégrisme, là où il s'est installé, avec tout son cortège de violence.

    6
    nicole 86
    Mercredi 6 Mai 2015 à 19:03

    Bonsoir Gazou,

    je signerais volontiers le commentaire de Marcel alors que celui d'Angélique me heurte profondément;; En tant que catho isolée dans une famille violemment anti-religion j'ai trop souvent été blessée. Par ailleurs la devise de la France comporte trois termes, il me semble que le dernier est souvent oublié voire bafoué. Je m'en tiendrais à : ce n'est pas parce que j'ai le droit de le dire qu'il est bon que je le dise. Peut-être aurais-je mieux fait de laisser ces mots là où ils étaient.

     

    7
    Mercredi 6 Mai 2015 à 20:05
    LADY MARIANNE

    je suis allée lui laisser un com !!
    il joue bien de la guitare !! un bon texte-
    bonne soirée-

    8
    Mercredi 6 Mai 2015 à 22:46
    erato:

    La liberté ne permet pas d'empiéter sur la liberté de l'autre. Et pourquoi faire de la provocation ? 

    Bonne soirée Gazou

    9
    Mercredi 6 Mai 2015 à 23:54

    Bonjour,


    Le problème avec la notion de respect, c'est que c'est qu'elle est totalement subjective. On ne saurait tracer une ligne nette séparant ce qui serait respectueux de ce qui ne le serait pas. Les partisans de la liberté d'expression défendent une certaine idée du respect, ceux qui veulent la limiter en défendent une autre, diamétralement opposée. Leurs points de vue sont donc inconciliables sur cette base. Partir de la notion de respect pour tenter de mettre des limites à la liberté d'expression c'est faire fausse route.


    Il me semble que le respect de l'autre se décide en soi-même, en portant attention à cet autre et à sa sensibilité. Ce n'est pas à autrui de décider du respect qui lui serait dû.


     


     

    10
    Jeudi 7 Mai 2015 à 00:05

    chacun doit respecter de l'autre comme l'autre doit respecter la nôtre

    11
    Jeudi 7 Mai 2015 à 08:28

    La liberté d'expression oui on ne peut la contester, mais le respect de la différence doit primer, et humilier une catégorie de personnes parce que l'on ne comprend pas ou que l'on n'accepte pas leur croyance est un acte idiot, tant que ces personnes ne vous menacent pas pour épouser leurs idées, chacun est libre, mais la liberté implique des devoirs et ça c'est inscrit dans la constitution, la liberté de chacun s'arrête là ou commence la liberté de l'autre, mais malheureusement nos hommes politiques sont les premiers à avoir oublier ce texte, alors les journalistes et les sois disant artistes c'est encore pire, ils critiques les dictatures et agissent plus méchamment qu'elles

    amicalement

    Claude

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Jeudi 7 Mai 2015 à 10:35

    Bonjour,

    Tout à fait d'accord !

    Pour respecter les autres, nul n'est besoin de légiférer. Il faut éduquer et montrer l'exemple.

    Quand on voit toutes les injustices, où sont les moutons qui ont suivi Charlie ?

     

    13
    Jeudi 7 Mai 2015 à 12:58
    Edmée De Xhavée

    Je réponds avant de lire les réponses des autres.

    Personnellement je ne lisais pas Charlie, parce que je les trouvais souvent vulgaires. J'aimais bien leur liberté, leurs personnalités, mais je n'avais aucun intérêt ou sympathie dans ce besoin de tout désacraliser. Que ce soit ma religion (je ne suis que croyante et très rarement pratiquante) ou celle des autres. Je pense qu'on peut raconter toutes les blagues de mauvais goût "sous seing privé" entre amis, pas par hypocrisie mais parce qu'entre amis on sait ne blesser personne et s'amuser bêtement sans plus. Mais effectivement je suis mal à l'aise si on insutlte publiquement une autre religion. Ou autre chose qu'une religion. 

    J'ai lu autrefois Hara-Kiri. J'avais 25 ans je pense, et cette envie de la jeunesse de justement se libérer de tout, sans nuances. Puis sans y penser j'ai abandonné. Je ne les critique pas, mais simplement je ne peux donner raison à l'outrance, même si elle est faite sans doute sans vraie malveillance... Il faut, en effet, du respect.

    14
    Jeudi 7 Mai 2015 à 17:04
    Je ne sais pas... tu vois, je me dis que nul n'est obligé de lire ou d'écouter ce qui le heurte.

    Cabu n'était pas seulement Charlie...
    Aucun n'aurait dû mourir pour ces pages qui, finalement, étaient peu lues.

    Les humoristes ont toujours fait feu de tout bois, et le rire sans cette liberté existerait-il encore ?
    Je ne sais pas...

    On n'est pas obligé de rire de tout, mais rire n'est-ce pas aussi une façon de se protéger ?
    Montrer du doigt ce qui ne va pas chez l'un ou l'autre, n'est-ce pas non plus l'aider à le corriger ?

    Assassiner ses détracteurs, n'est-ce pas montrer qu'ils avaient raison ?

    Ils ne se privent pas de détruire les traces de la nôtre, de nous attaquer dans ce qu'elle avait de bien...

    Je ne sais pas... il y a des moments où je me demande où va notre monde... et je n'ai pas envie d'y vivre.

    Bonne soirée, Gazou.
    15
    Zilberman
    Jeudi 7 Mai 2015 à 18:00

    Je viens de lire les commentaires. La question en fait est bien de savoir ce que les humoristes visent. Ils ne visent pas les croyances des fidèles. Ils respectent les personnes de toutes obédiences. Derrière leur humour est dénoncé des idéologies qui exploitent des crédulités, qui aliènent les esprits, qui favorisent des extrémismes et qui poussent aux violences.

    Je suis "Charlie" et on peut rire de tout à condition d'un humour intelligent qui s'attaque aux impostures et à des pensées criminelles. Mais pour cela il faut avoir la culture de l'humour et curieusement il y a la tradition humoristique gauloise que nous oublions.

    Merci d'avance de vos réaction. Vive la fraternité. Gérard

    16
    Vendredi 8 Mai 2015 à 07:46

    On peut rire de tout, bien sûr, mais d'une façon légère. Et pas toujours en tapant sur le même clou...Mais on ne peut tuer pour ça, c'est évident. 

    17
    Vendredi 8 Mai 2015 à 08:48

    Ma liberté s'arrête quand je commence a faire mal à l'autre et si si je suis pas "Mahometant" et de loin, c'est une religion de mort de mensonges et de ténèbres, je me dois néanmoins respect pour ces gens là... Mais "Charlie" avait l'habitude de salir les chrétiens alors pour eux  rien d'anormal d'en faire autant de ce coté là...

    18
    Vendredi 8 Mai 2015 à 10:34
    Daniel

    Je crois, hélas , que les religions qui devraient prôner la paix sont souvent sources de conflits. Les croyances sont souvent des poisons qui aveuglent la conscience. Le sectarisme n'est plus très loin et la liberté s'en ressent. Tentons de faire des progrès sans juger l'attitude des uns et des autres. Personnellement je ne suis pas Charlie tout en regrettant ce qui a pu arriver. Après cela a déraper un peu....

    19
    Vendredi 8 Mai 2015 à 21:10

    Bonsoir à tous,

    Merci pour vos commentaires ...Je les ai tous lus et relus avec attention.

    Bien sûr, nous sommes pour la liberté d'expression; là où nos points de vue divergent peut-être, c'est  sur la notion de respect de l'autre. Certains vont considérer que des caricatures ne sont pas blasphématoires et d'autres vont se sentir salis, humiliés ...Et comment tenir compte de la susceptibilité de chacun , de sa sensibilité,  de son vécu... c'est bien difficile... et pourtant nécessaire...

    Bien sûr, en se taisant, on est sûr de ne heurter personne...Mais devons-nous nous taire ?

    "Ne pas nommer les choses, disait  Albert Camus, c'est nier notre humanité. Mal les nommer , c'est ajouter au malheur du monde."

    Nous avons le droit de nous exprimer ...mais droit et devoir vont ensemble...et nous devons respecter les opinions de chacun... et ne pas faire d'amalgames : tous les musulmans ne sont pas des terroristes...il en est qui sont très ouverts et très respectueux des opinions d'autrui même si elles ne correspondent pas aux leurs...et on peut en dire autant de tous quelque soit leur religion ou leur pays....Apprenons à nous aimer avec nos différences!

     Erato et Pierre, je suis allée sur votre blog mais, malgré plusieurs essais, je n'ai pas pu laisser de commentaire....

    Angélique, as-tu un blog?

    Et , comme dit Gérard, vive la fraternité !

    Et merci encore pour vos réponses toute intéressantes

     

     

     

    20
    Samedi 9 Mai 2015 à 19:06

    une réflexion qui a le mérite de confronter les avis.En ce qui me concerne je dis tout comme Marcel (çà va, je ne me fatigue pas trop)mais qu'on comprenne bien ce que je dis:personne n'a mérité de se faire tuer pour son expression...ah, c'est ce qu'il a dit aussi, LOL!ensuite je rajoute que c en'est pas parce qu'on a des libertés, durement gagnées et qu'il faut honorer et chérir, qu'on est obligé de les utiliser en s'opposant à d'autres....moi je ne suis pas Charlie , je ne l'ai lu qu'accessoirement...Je suis plutôt canard....

    21
    Angélique
    Lundi 11 Mai 2015 à 11:23

    Désolée, je n'ai pas de blog. Veuillez accepter toutes mes excuses, aussi, si mon intervention a heurté mais je me suis sentie agressée par cette vidéo intolérante (pour moi). Personnellement, je suis athée plus précisément débaptisée,et comme beaucoup d'athées, j'ai tout lu (bible, coran, mahabharata,etc)...Il n'y a pas de plus belle devise que celle de la France parce que c'est la seule qui soit universelle, à mes yeux.

    22
    Lundi 11 Mai 2015 à 16:33

    bonjour Angélique

    Je respecte tout à fait ta croyance (être athée est aussi une croyance)

    même si je ne partage pas tout à fait ton point de vue et tu as bien fait de t'exprimer.

    Pour ma part, il ne me semble pas que les athées soient moqués ou attaqués  mais peut-être je me trompe...

    Et toutes les sensibilités doivent être respectées...Merci Angélique pour ta réponse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :