• Nicolas Froment : le tableau du samedi

    Le buisson ardent (1476) exposé à la cathédrale d' Aix en Provence

    Il s'agit d'un buisson d'églantiers dont les épines sont visibles aux extrémités.

    Tout tient dans le triangle de trois personnages: Marie, Moïse et l'ange

    .dans le fond, deux villes

    un rocher occupe le centre

    et sur le rocher un buisson vert entouré de flammes rouges tendant vers le blanc.

    Autour du cadre les douze rois d'Israël...

    Le buisson repose sur une douzaine de troncs d'arbres comme l'Eglise repose sur le groupe  des Apôtres.

    Froment. Triptyque du buisson ardent, ouvert (1476)

     

    Voici le tryptique tout entier. C'est une huile sur bois de 410 sur 305

    Il a été restauré de 2003 à 2010

    A gauche le roi René et à droite sa seconde épouse Jeanne de Laval.

    Moïse reçoit la révélation d'un Dieu unique par ce buisson qui brûle et ne se consume pas.

    C'est une des œuvres majeures de cette époque.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Mai 2015 à 15:29

    ah mais tu n'es plus en pause ordi?

    Une oeuvre à la fois réaliste et fantastique, j'aime bien la dualité entre le calme de la Vierge et l'enfant et la stupeur de Moïse

    2
    Samedi 2 Mai 2015 à 16:36

    un beau tableau

    3
    Samedi 2 Mai 2015 à 17:07

    Merci Gazou, une belle découverte

    4
    Samedi 2 Mai 2015 à 17:56
    LADY MARIANNE

    je ne savais pas pour la restauration , elle a duré longtemps !!
    je prends ton lien- merci pour ta participation !!
    bisous !!

    5
    Samedi 2 Mai 2015 à 20:17

    c'est une belle oeuvre que j'admire 

    Ces toiles anciennes nous apprennent beaucoup de choses sur la religion et l'histoire. Bises et bon dimanche 

    6
    Samedi 2 Mai 2015 à 20:52

    C'est amusant de voir Moïse se déchausser devant Marie et Jésus ! Complètement anachronique

    7
    Dimanche 3 Mai 2015 à 08:58

    Bonjour,

    Il n'a pas oublié de peindre son mécène...

    bisous bisous

    8
    Dimanche 3 Mai 2015 à 09:03
    erato:

    Une oeuvre " documentaire " superbe.

    J'admire les restaurateurs de peintures , de véritables artistes.

    Bon dimanche Gazou

    9
    Dimanche 3 Mai 2015 à 15:46
    Un article programmé sans doute... j'aime bien ce tableau.

    Merci, Gazou.
    10
    Dimanche 3 Mai 2015 à 17:58

    Foisonnant de détails symboliques, mais c'était l'habitude des peintres religieux de l'époque. J'aurais aimé plus de simplicité, mais je vois le tableau avec mes yeux d'aujourd'hui. Bonne fin de dimanche. Le soleil est revenu. Mais pour combien de temps ? A plus. Florentin

    11
    Lundi 4 Mai 2015 à 09:00
    Un tableau qui a un certain charme...
    Bon lundi
    Jean
    12
    Lundi 4 Mai 2015 à 12:59

    Une magnifique découverte ! Grand merci Gazou...

    13
    Lundi 4 Mai 2015 à 13:56
    eMmA

    Tu sais Gazou, j'ai eu la chance de le voir "en vrai" ce buisson ardent ! J'ai trouvé cela fort surprenant, comme si j'étais allée à la rencontre de l'Histoire de mon catéchisme d'enfant...

    Ce buisson, tout vert au milieu d'une grande sécheresse, se trouve au Monastère Sainte-Catherine dans le Sinaï dont tu peux voir une photo ici : http://www.emmacollages.com/article-la-damnation-du-templier-116715282.html

    Bonne semaine à toi.

    eMmA

     

    14
    Lundi 4 Mai 2015 à 17:32

    Hélas... hélas... je suis trop... (chut!) pour visiter les musées maintenant. Alors merci de nous présenter ce que je ne peux plus voir "en vrai".
    Bonne soirée,

    Gigri

    15
    Lundi 4 Mai 2015 à 20:22

    De tels artistes existent-ils encore aujourd'hui? Je me demande ...

    16
    Mercredi 6 Mai 2015 à 15:22

    Magnifique ce tableau.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :