• http://thumbp1-ir2.thumb.mail.yahoo.com/tn?sid=3760148780&mid=AL9UfbwAAGvwUiWc%2BwQCGmSPLN4&midoffset=2_0_0_1_33671&partid=3&f=1331&fid=Inbox&w=614&h=461

    Ils étaient quatre, de noir vêtus

    Allègrement pendant  une heure, ils nous ont enchantésuniquement avec leurs cordes vocales et leurs mimiques...

    Ils ont chanté sans même l'aide d'un texte bien écrit... seulement des onomatopées, des  sons, des vibrations,

    des notes aux influences multiples...

    Kapalam, c'est de la musique intuitive, de la création instantanée, de l'improvisation totale.

    Entre spectacle clownesque et performance vocale, seul importe le moment présent, celui où la musique jaillit...

    Si, à la fin seulement du spectacle, ils nous ont chanté "A la claire fontaine" à quatre voix...

    C'était une interprétation très personnelle mais très agréable à entendre.

    Ils nous auraient bien chanté  une autre chanson mais l'orage s'est mis à gronder, le vent s'est levé violemment

    et nous nous sommes mis à l'abri...

    J'ai été très touchée par ce concert inhabituel et très agréable.

     


    13 commentaires
  •  

    <a href="http://www.hibamusic.com/Maroc/aicha-redouane/aicha-redouane-2029.htm">Aicha Redouane</a>

     http://www.dailymotion.com/video/x9teq3_aicha-redouane_music&start=23

     

     

    Un concert avec Aïcha Redouane....quel bonheur ! Quelle belle soirée!

    C'était dans le jardin du château d'eau de Sète.

    De sa voix forte et magnifique, elle nous donne à goûter la douceur de cette poésie arabe pleine d'amour, d'ouverture et de tolérance...Et c'est un enchantement !

    Elle est accompagnée de son percussioniste Habib Yammine, du flûtiste Nabib Abdmoulah  et deSalah el-Din Mohammad au qânun

    Et elle chante principalement les poèmes de Rabi'â Al'Adawiya (721-801)

    J'ai été vraiment heureuse de découvrir cette immense chanteuse.


    7 commentaires
  •  

    Les petits enfants sont à la maison.

    Et ce samedi, comme tous les samedis, c'est jour de marché.

    Et sur le marché , il y a une irlandais qui vend , entre autres, de délicieux caramels bar dont mes

    garnements sont friands...Alors je leur fais la surprise et vais en acheter...

    Et quel bonheur !

    Un groupe de musiciens s'est installé. Ils sont pleins de verve et d'entrain

    et réjouissent vendeurs et acheteurs....

    Le marché a pris un air de fête.

    Les visages s'éclairent,

    chacun se sent plus léger et plus gai.

    Merci les musiciens!

     


    4 commentaires
  • Je découvre cet écrivain -chanteur

    voici un extrait de son texte:

                       

                                 Je veux me saoûler à l'utopie

     

    "...Dans mes chansons pour les marmots

    Je veux réparer tous les mots

    J'veux les prendre aux pieds de leurs lettres

    Ecrire pour ouvrir des fenêtres

    Et qu'ils me mènent en bateau-livre

    Que je pisse de mes yeux ivres

    Des pleurs d'amour sur mes copies

    J'veux me saoûler à l'utopie.

     

     

    Mettre le pavé sur la table

    Inventer l'imaginable

    Déclarer la paix de tous bords

    Jeter l'injustice à tribord

    Aux voleurs, leur voler nos sous

    Mettre, pour choper ces grigous

    Du gros sel sur leurs queues de pies

    J'veux me saoûler à l'utopie...."

     

                                                        Remo Gary (La lune entre les dents)

     

     

     

    Moi aussi je voudrais bien écrire pour ouvrir des fenêtres


    13 commentaires
  • Elle se réveille...comme dans un tunnel;

    Elle  a bien dormi pourtant

    Et le ciel est même un peu moins gris que la veille.

     

    Pourtant devant elle nul horizon

    Une journée avec de mornes répétitions

    Une journée sans rythme et sans rime

    Une journée sans raison

    Une journée sans passion, sans projet, sans vie.

     

    Pas une lueur

    Un nuage s'étire en longueur

    dans le ciel gribouillé.

     

    Peut-être une lueur luit-elle ailleurs.

     

    C'est une journée en ruine

    avant même d'être commencée.

     

    Et pourtant il faut marcher, comme nous le chante Philippe Forcioli

    et voici les paroles de sa chanson 

     

     

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oeG2I5Q5NwE#t=0s

     

     La vie comme une longue marche 

    Menant là où on ne sait où

    Grimper les six millions de marches

    Pour arriver au bord d'un trou

    II faut marcher il faut marcher

    En dépit de l'inéluctable

    II faut marcher il faut marcher

    Pour espérer trouver la vie aimable

     

    Des ailes des ailes aux pieds

    Quand le sable s'enfonce

    Des ailes des ailes au coeur

    Dans le jardin perdu touffu de ronces

    Des ailes par pitié des ailes par pitié

     

    La vie comme une longue errance

    Comme un berger à son troupeau

    cherchantpâture et transhumance

    Avec des loups avec des crocs

    II faut marcher il faut marcher

    Par ci par là de l'herbe pousse

    II faut marcher il faut marcher

    Pour trouver le ruisseau dessous la mousse

     

    Des ailes des ailes aux pieds

    Quand la terre est trop aride

    Des ailes des ailes au cœur

    Quand le sourire se noie au fond des rides

    Des ailes par pitié des ailes par pitié

     

    Ma vie mon cœur mon bel amour

    Mon tendre secret de merveilles

    Mon espérance au petit jour

    Ma longue nuit profonde veille

    II faut marcher il faut marcher

    Quelqu'un nous suit et nous devance

    II faut marcher il faut marcher

    Faire en un pas cent pas quelle drôle de danse

     

    Ainsi chantait le petit homme

    En son silence épouvanté

    Des Golgotha menant à Rome

    Jusqu'au plus humble des sentiers

    II faut marcher il faut marcher

    Répétait-il à sa sandale

    Encore un pas tu vas sauter

    Tu danseras c'est sûr dans les étoiles

     

    Des ailes n'en ai plus besoin

    Voici les temps où tout s'élève

    Les ailes neigent au jardin

    En grandes grâces et larges trêves

     

    Des ailes par milliers des ailes par milliers

    des ailes par milliers des ailes par milliers

     

    Paroles & Musique: P. Forcioli


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique