• Hier, avec une amie, le hasard a bien guidé nos pas...
    Nous arrivons dans le charmant petit village de Chabrillan de la Drôme et nous nous arrêtons au café-bibliothèque où le groupe " Hawa  donne un concert.  Ce groupe est né en 2004 au sein de la compagnie angevine Eoliharpe
    et il effectue un travail de recherche et d'expression sur la poésie et la musique arabe
    La petite salle est vite remplie, l'ambiance est chaleureuse...On nous offre du thé à la menthe et des petits gâteaux savoureux...
    Claire, la chanteuse, a choisi des textes de Mahmoud Darwich, Abdellatif Laabi,Muhammad AL-Maghout, Sami Al Qassim qu'elle dit ou chante avec beaucoup d'intériorité , de passion et de bonheur...La musique est de
    Gilles Constant que l'on voit derrière son piano mais qui joue aussi de l'accordéon,  de l'oud...Et il y a aussi un percussioniste et un autre joueur de oud : Tazi et Bachir..Le mot "Hawa " veut dire "souffle" en arabe;..Et du souffle, elle en a la chanteuse
    Que dire encore? Nous avons passé un délicieux moment..J'en ai oublié ma fatigue et le ciel gris.  A les écouter, l'espace s'est agrandi et j'ai retrouvé le souffle de vie.

    17 commentaires
  • Ce dimanche après-midi, je suis allée écouter du gospel : deux filles et deux gars..Ils chantaient  de tout leur coeur...J'aime ces chants..Il me semble qu'ils nous lavent de toutes nos souillures si on les écoute vraiment et  si on les chante..
    J'observais les gens qui étaient là et j'ai été très touchée par une  dame venue avec son petit fils..Manifestement, elle était ravie d'être là..Cela se voyait à son visage..Mais ce n'était pas pour elle surtout qu'elle était si heureuse..C'est parce qu'elle était avec l'enfant..C'est pour lui qu'elle écoutait, pour que lui aussi  puisse apprécier et se réjouir..Elle écoutait et regardait l'enfant..Lui demeurait impassible, rien ne se lisait sur son visage : ni plaisir ni déplaisir...Elle, elle continuait à sourire, joyeuse, attendrie, certaine qu'ils communiaient ensemble dans un même bonheur...Et je crois qu'elle avait raison...Mais l'enfant intériorisait ce que sa grand-mère exprimait si joyeusement par ses mimiques et ses regards.

    16 commentaires
  • -Inadmissible, incroyable, insupportable,inconcevable, inacceptable,disait la dame, je ne comprends pas cette façon d'agir...Et le monsieur renchérissait, totalement indigné par ce qu'on leur faisait subir.
    Quelle injustice les touche à ce point , pensez-vous ? Tant de faits nous  sont rapportés qui nous laissent sans voix et le coeur en émoi.
    Mais non,  rassurez-vous, ce n'est pas grave...Simplement, il est 21 heures et les chanteurs de gospels n'ont pas encore commencé leur concert...Pourtant, il est l'heure !
    Et pendant tout le temps où les derniers arrivants prennent place et, par leur manque de ponctualité, retardent ainsi  le concert, mes deux charmants voisins ne cessent de s'énerver et de criailler contre les retardataires, contre ceux qui organisent la soirée et qui devraient leur refuser l'entrée..L'heure, c'est l'heure !
    Moi aussi, j'apprécie quand l'heure est respectée, mais tant de récriminations, et cela pendant bien dix minutes, cela me paraît beaucoup d'énergie dépensée  en pure perte,  et cela me semble une drôle de façon de se préparer au message d'espérance et de paix que nous allons entendre...Il faut songer à s'habiller l'âme pour voir ou entendre de belles choses et pouvoir s'en émerveiller...Sinon, nous restons à la surface et rien ne nous touche profondément...
    Bon, le spectacle commence : ils sont cinq ; une femme et quatre hommes dont un percussioniste....Il y a une très belle voix de basse...Ils chantent avec tout leur coeur..Ils osent des harmonies inhabituelles.....A deux reprises, ils nous invitent à  chanter  avec eux..Le public est enthousiaste ..Mes voisins, je ne les entends presque plus..J'espère qu'ils se sont  apaisés, je ne sais pas...J'ai bien esayé de leur envoyer quelques ondes positives mais je ne suis pas sûre qu'elles soient arrivées jusqu'à eux...
    Moi, j'ai passé une très bonne soirée avec les "Gospellement vôtre"

    14 commentaires


  • Le lendemain, comme chaque année,depuis cinq ou six ans, nous faisons une petite fête de la musique à la maison...Nous nous retrouvons une bonne trentaine..avec des pianistes, des chanteurs, et d'autres qui viennent seulement écouter..Certains chantent des airs lyriques, d'autres des chansons..seul ou à plusieurs...Chacun essaie de faire au mieux et a bien préparé ce qu'il voulait partager...mais l'atmosphère reste décontractée..Et ensuite, bien sûr, dans la cour, la soirée se prolonge par le partage de nourritures plus terrestres.Cest un joyeux moment de rencontres.

    11 commentaires
  •  

      Je ne peux pas vous parler de tout ce que j'ai vu et entendu pendant cette semaine mais il m'est impossible de passer sosu silence les deux derniers concerts

      Celui qui a clos le festival et dont je n'ai malheureusement pas de photos (l'appareil ne fonctionnant plus) : il s'agit de Toumani Diabaté,le prince de la kora..Il fallait voir la foule en liesse..A la fin du concert, d'autres confréries se joindront à son groupe..Et c'est de toute beauté..pour les yeux et pour les oreilles...

      Et, auparavant, dans l'après midi, l'ensemble Razbar qui nous présente les chants et les musiques rituelles de la confrérie des Ahl-al-Haqq...La musique joue chez eux un rôle essentiel ainsi que la danse...On peut entendre les tanbur mais aussi la  vièle kamantché, la clarinette dozalé, la flûte ney  ou encore  le tambour daf qui rythme les cérémonies. Ils sont une des rares confréries à ne pas séparer les hommes et les femmes dans les rituels...
      Pendant le temps du concert, le temps et l'espace ont été oubliés...On a été littéralement transportés...Et cette allégresse qui soudain vous habille le coeur ...;Je crois que, pour moi , cela a été un des plus beaux moments de la semaine!                                                                                                   
    Ce moment où les quatre joueurs de tanbur jouent seuls fut très captivant..mais j'ai beaucoup aimé aussi quand une des artistes  s'est mis à danser spontanément sur la scène comme emportée par la musique...Mais je ne trouve pas les mots pour exprimer avec justesse ce que j'ai ressenti....


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique