• Mardi poésie : Rupi Kaur

                                                                       C'esr en lisant le blog de coumarine que j'ai découvert Rupi Kaur

                                                               et je l'en remercie.

     C'est la recette de  la vie

    pense à ces fleurs que tu plantes

    dans le jardin chaque année

    elles vont t'apprendre

    que les gens eux aussi

    doivent se faner

    tomber

    pourrir

    se redresser

    pour refleurir.



    Rupi Kaur

     

    Rupi Kaur est une poète, écrivaine et artiste féministe canadienne vit à Toronto, au Canada. Elle a commencé à dessiner et à peindre à l’âge de 5 ans : un passe-temps qu’elle a hérité de sa mère. Immigrée indienne, ne connaissant pas la langue de son pays d’adoption, elle ne pouvait pas parler anglais avec les autres enfants à l’école, elle se met alors à lire pour combler son sentiment de solitude. Mais dès qu’elle a appris la langue, les livres sont devenus ses meilleurs amis et elle a pu communiquer avec les autres.
    Elle a dessiné jusqu’à l’âge de 17 ans, et a étudié la rhétorique ainsi que l’écriture professionnelle à l’Université de Waterloo d’Ontario. Une vie rythmée par sa passion pour l’écriture et la mise en scène de son écriture, notamment à travers des lectures aux quatre coins du Canada. En novembre 2014, elle publiait son premier recueil de poésie, Milk and honey (lait et miel) et en octobre 2017, elle a publié son deuxième recueil de poèmes,


  • Commentaires

    1
    Marcel
    Mardi 4 Juin à 07:54

    Belle leçon de vie!

    2
    Mardi 4 Juin à 07:55

    dans cet univers infini qui ne cesse de s'étendre, notre temps est compté ... plantons ces "éphémères" qui nous ravissent  les sens, et osons en goûter tant qu'il est temps !

    amitié .

    3
    Mardi 4 Juin à 07:58

    Quand elles refleurissent, elles ne sont jamais tout à fait les mêmes.

    Faut-il croire en la réincarnation ?

    Joli poème en tout cas.

    Merci pour la découverte, Gazou. Bises et douce journée.

    4
    Mardi 4 Juin à 08:17

    C’est une belle découverte Gazou, je ne connaissais ni le poète, ni le poème.

    Bises et bon mardi

    5
    Mardi 4 Juin à 08:39
    LADY MARIANNE

    une belle leçon de vie-
    un bon choix ! merci-
    bisous du mardi-

    6
    Mardi 4 Juin à 09:09

    Un très bon choix pour ce poème sur la vie, la mort et pourquoi pas la réincarnation, bon mardi, bisous !

    7
    Mardi 4 Juin à 09:27
    daniel

    Souvent je pense à la nature qui renaît et meurt chaque année. Et je me dis qu'il en est de même pour les humains. Nous partons et nous revenons. J'aime bien cette idée. je crois qu'il existe plusieurs plans d'existence !!

    8
    Mardi 4 Juin à 10:00

    Merci Gazou de nous faire partager ce joli poème et les explications sur cette grande dame que l'on aimerait connaître.

    Bises !

    9
    Mardi 4 Juin à 13:00
    Edmée De Xhavée

    J'aime assez cette pensée. Plus je m'approche de la mort (objectivement je devrais "encore tenir un peu" mais mes parents sont morts, je suis donc suivante sur la liste, et on le ressent très fort!) et plus j'ai la sensation d'une sorte de coninuité que je n'imagine pas mais qui me semble de plus en plus certaine. Ceci dit, ça peut être une envie, surtout :D

    10
    Mardi 4 Juin à 19:37
    colettedc

    J'♥ ! Magnifique choix, Gazou !

    Bonne soirée,

    Amitiés♥

    11
    Mercredi 5 Juin à 16:58

    quelle profondeur ! bises et merci

    12
    lenez o vent
    Mercredi 5 Juin à 18:04

    très beau chemin de vies

    Merci, bisous

    13
    Jeudi 6 Juin à 09:20

    J'aime cette philosophie.

    Amitiés

    14
    Samedi 8 Juin à 11:07

    La vie s'ouvre chaque jour, tout recommence toujours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :