• Mardi poésie :René-Guy Cadou : Je t'attendais

     

     

     

    " Je t'attendais ainsi qu'on attend les navires

    dans les années de sécheresse

    quand le blé ne monte pas plus haut

    qu'une oreille dans l'herbe

    qui écoute apeurée la grande voix du temps.

     

    Je t'attendais

    et tous les quais, toutes les routes

    ont retenti du pas brûlant

    qui s'en allait vers toi

    que je portais déjà sur mes épaules

    comme une douce pluie qui ne sèche jamais;

    Tu ne remuais que par quelques paupières

    quelques pattes d'oiseau

    dans les vitres gelées.

    Je ne voyais en toi que cette solitude

    qui posait ses deux mains de feuilles

    sur mon cou.

     

    Et pourtant

    c'était toi dans le clair de ma vie

    ce grand tapage matinal qui m'éveillait

    tous mes oiseaux, tous mes pays, ces astres, ces millions d'astres

    qui se levaient.

     

    Que tu parlais bien

    quand toutes les fenêtres

    pétillaient dans le soir

    ainsi qu'un vin nouveau.

    Tu venais de si loin derrière ton visage

    que je ne savais plus, à chaque battement

    si mon coeur durerait

    jusqu'au temps de toi-même

    où tu serais en moi

    plus forte que mon sang. "         René-Guy Cadou


  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Avril à 09:09
    Edmée De Xhavée

    Je suis sans mots... c'est si beau!!! Merci!

    2
    Mardi 10 Avril à 09:54
    LADY MARIANNE

    quel beau poème ! une belle découverte !
    merci pour ce beau partage-
    bisous-

    3
    Mardi 10 Avril à 09:59
    covix

    bonjour, 

    Magnifique poème, merci de nous le faire connaitre.

    bonne journée

    Bises

    4
    Mardi 10 Avril à 12:27

    Le poème est magnifique !

    Un immense merci pour cette découverte.

    Bises et douce journée Gazou.

    5
    Mardi 10 Avril à 12:55
    mamazerty

    Un poète de par chez moi, avec ses images merveilleuses et délicates,parfois en le lisant je pense à de la dentelle....merci pour le partage

    6
    Mardi 10 Avril à 14:13
    Renée

    quelle magnifique poème, merci pour cette découverte. Bisessss

    7
    Mardi 10 Avril à 14:47

    Magnifique poème et merci car celui-là je ne le connaissais as...

    8
    Mardi 10 Avril à 15:40
    colettedc

    Magnifique choix, Gazou ! J'♥ !

    Bonne poursuite de ce mardi !

    Amicalement,

    Colette

    9
    Mardi 10 Avril à 16:25
    daniel

    Tu as l'art de trouver de beaux poètes. Je n'en connais aucun !!

    10
    Mardi 10 Avril à 16:46

    Totalement inconnu, la découverte n'en est que plus belle, merci Gazou

    Bonne semaine

    11
    Mardi 10 Avril à 18:31

    l'attende ... un espoir à voir naître un amour, une main tendue, un être, une saison, le calme dans la tempête, la pluie quand il fait trop sec ... l'attende encore et encore et la vie prend fin ... je lui préfère l'action ...

    amitié .

    12
    lenez o vent
    Mardi 10 Avril à 18:35

    quelle belle poésie, merci Gazou

    13
    Mardi 10 Avril à 20:22

    Belle découverte Gazou

    Un beau poème, je ne connaissais pas du tout

    Bisous et douce soirée

    Aimée

    14
    Mardi 10 Avril à 21:43
    erato:

    Un poème magnifique , tellement délicat !

    Belle soirée Gazou

    15
    Mercredi 11 Avril à 11:18

    Un superbe poème ! bon mercredi bisous !

    16
    Mercredi 11 Avril à 20:44

    Redécouvrir Cadou. Qu'on n'oublie parfois. 

    17
    Jeudi 12 Avril à 10:43

    Un poème qui rejoint avec allégresse la beauté du monde, merci Gazou.  Bises.  brigitte

    18
    lenez o vent
    Dimanche 15 Avril à 18:04

    très beau poême

    Merci

    bisous Gazou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :