• Mardi poésie : Ne te prive pas d'être heureux

     

     

    "Il meurt lentement...
    celui qui devient esclave de l'habitude
    refaisant tous les jours les mêmes chemins,
    celui qui ne change jamais de repère,
    ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements,
    ou qui ne parle jamais à un inconnu.
     
    Il meurt lentement...
    celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions, celles
    qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés.
     
    Il meurt lentement...
    celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux
    au travail ou en amour,
    celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves
    celui qui pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés.
     
    Vis maintenant ; risque-toi aujourd'hui !
    Agis tout de suite !
    Ne te laisse pas mourir lentement !
    Ne te prive pas d'être heureux !"   Martha Medeiros
     

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Avril à 07:50

    c'est très vrai et j'aime beaucoup ce poème. Il faut se risquer, aller de l'avant et ne pas ronronner éternellement autour de ses vieilles chimères!  Merci

    2
    Mardi 24 Avril à 07:50

    à chaque jour il faut savoir donner sa chance, se laisser porter par les courants nouveaux tout en les imprégnant de ce que nous sommes ... 

    amitié .

    3
    Mardi 24 Avril à 07:53
    Edmée De Xhavée

    AAaaaaah enfin quelqu'un qui met le véritable auteur, et non pas Pablo Neruda. Je me suis exténuée sur FB à rectifier et rectifier encore!!!

    Et c'est si vrai. Une fois qu'on n'a plus envie de savourer les joies et les bonheurs, on devient... inutile, et on meurt. Lentement.

     

    Bonne semaine!

    4
    Marcel
    Mardi 24 Avril à 08:16

    Beau poème et belle leçon de vie!

    5
    Mardi 24 Avril à 09:17
    LADY MARIANNE

    une belle leçon de vie- aller de l'avant- ne pas s'installer dans la routine et le laisser aller-
    bisous du mardi-

    6
    Mardi 24 Avril à 09:23

    J'aime beaucoup ce poème.
    Merci pour le partage, Gazou.

    Passe une douce journée.

    7
    Mardi 24 Avril à 09:53
    eMmA MessanA

    Coûte que coûte et quoiqu'il arrive, même les pires difficultés, toujours tenter de ne pas se laisser enliser et oser reprendre goût à la vie, oser se bousculer pour ne pas sombrer dans une routine destructive !

    8
    Mardi 24 Avril à 10:45

    Je crois que tout le monde essai d'aller de l'avant sauf rares exceptions, mais... c'est plus facile à dire qu'à faire !

    9
    Mardi 24 Avril à 11:43
    daniel

    Ah que j'aime ce texte. Il correspond à ma philosophie de vie. Les habitudes sont l'opium de la vie.

    10
    Mardi 24 Avril à 14:04
    covix

    Bonjour, 

    Un texte bien dans la réalité, laissons tomber l'armure et partons de l'avant.

    Bonne journée

    Bises

    11
    Mardi 24 Avril à 14:54

    c'est un très beau poème ; la vie de toute façon ne se laisse pas bâillonner par les habitudes. Bises 

    12
    Mardi 24 Avril à 15:14
    Renée

    C'est magnifique et j'adhère totalement a ces mots. Bisous

    13
    Mardi 24 Avril à 15:52

    Un très beau poème, oui il faut le vivre à plein temps ce bonheur et  sans retenue ! bisous du jour !

    14
    Mardi 24 Avril à 21:40
    colettedc

    Super, oui, ce poème Gazou ! Vive, agir, en effet ! Très bon choix !

    Bonne fin de journée !

    https://colettedc.wordpress.com/2018/04/23/mardi-poesie-chez-lady-marianne-le-bonheur/

    15
    Evy
    Mercredi 25 Avril à 14:09

    Beau poème passe une bonne journée bisous

    16
    Mercredi 25 Avril à 19:50

    Tiens ! C'est amusant, j'ai abordé un peu le même thème chez moi, mais sous un angle… disons… plus dynamique !

    (Enfin je crois…)

    Mon billet est  ici

    17
    Mercredi 25 Avril à 21:46

    Se muere lentamente quien .... très beau poème prêté à tort à Pablo Neruda.

    18
    Jeudi 26 Avril à 16:23

    C'est un sage conseil, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

    19
    Vendredi 27 Avril à 09:58

    Il n'y a que la belle poésie pour exprimer si justement la réalité de la vie ! Merci Gazou, ces mots sont magnifiques. Bises ensoleillées.  brigitte

    20
    Samedi 28 Avril à 16:48

    Je connaissais le texte mais pas du tout le nom de l'auteur. Merci Gazou! 

    21
    Dimanche 29 Avril à 19:35

    Belle leçon de vie !!

    Bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :