• Mardi poésie :Marie Noël

     

    Chant de nourrice

     

    " Dors, mon petit , pour qu'aujourd'hui finisse.

    si tu ne dors pas, si c'est un caprice,

    Aujourd'hui, ce vieux long jour,

    Ce soir durera toujours.

     

    Dors mon petit, pour que demain arrive,

    Si  tu ne dors pas, petite âme vive

    Demain, le jour le plus gai,

    Demain ne viendra jamais.

     

    Dors, mon petit, afin que l'herbe pousse,

    Ferme les yeux, les herbes et la mousse

    N'aiment pas  dans le fossé

    Qu'on les regarde pousser.

     

    Dors, mon petit, pour que les fleurs fleurissent

    Les fleurs qui, la nuit, se parent, se lissent

    Si l'enfant reste éveillé,

    N'oseront pas s'habiller.

     

    Mais s'il dort, les fleurs en la nuit profonde,

    N'entendant plus du tout bouger le monde,

    Tout doucement, à tâtons,

    Sortiront de leurs boutons.

     

    Quand il dormira, toutes les racines

    Descendront sous terre au fond de leurs mines

    Chercher pour toutes les fleurs

    Des parfums et des couleurs.

     

    Les roses alors et les églantines,

    Vite, fronceront avec leurs épines

    Leurs beaux  jupons à  volants

    Rouges, roses, jaunes, blancs.

     

    Les nielles feront en secret des pinces

    A leur jupe étroite et les bleuets minces

    Serreront leur vert corset

    Avec un petit lacet.

     

    Les lys du jardin si nul ne les gêne

    Iront laver leur robe à la fontaine,

    Et le lin qui fit un voeu

    Passera la sienne au bleu.

     

    Les gueules de loup et les clématites

    monteront leur coiffe et les marguerites

    Habiles repasseront

    Leurs bonnets et leur col rond.

     

    Et quand à la fin toutes seront prêtes

    En robes de noce, en habits de fête,

    alors, d'un pays lointain

    Arrivera le matin.

     

    Et saluant toute la confrérie,

    Le matin pour voir la terre fleurie,

    du bout de son doigt vermeil

    Rallumera le soleil.

     

    Et pour que l'enfant, mon bel enfant sage,

    Voie aussi la terre et son bel ouvrage

    Il enverra le soleil

    Le chercher dans son sommeil.

     

    Viens, mon petit, viens voir, chère prunelle,

    Pendant ton somme, écoute la nouvelle,

    Notre jardin s'est levé...

    Aujourd'hui est arrivé."

                      Marie Noël (Les chansons et les heures)

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Mai à 08:49
    Edmée De Xhavée

    Extraordinaire et merveilleuse Marie-Noël... On m'a offert "Le cru d'Auxerre" d'elle...

     

    2
    Mardi 8 Mai à 09:04
    LADY MARIANNE

    une très belle berceuse- j' ai cherché sur youtube c'est juste parlé---
    pas de chanson-
    merci pour ta belle participation- bisous-

    3
    Mardi 8 Mai à 09:26
    eMmA MessanA

    De toute beauté et vraiment émouvant... Merci pour cette découverte, Gazou.

    L'enfant qui dort

     

    Tendres douceurs de tes yeux clos

     

    sur des rêves de lait et d’innocence.

     

    Tes petites mains abandonnées

     

    sont plus soyeuses que toutes tes peluches

     

    blotties auprès de toi.

     

     

     

    Ton sommeil m’est précieux,

     

    si lourd et si léger à la fois.

     

    Je t’effleure du regard

     

    et je crains d’éveiller ta perfection

     

    d’enfant endormi.
    Tes boucles brunes emmêlées sont ma fierté

     

    de brune.

     

     

     

    Ton souffle adoré me donne vie

     

    et rythme la berceuse que je te murmure.
    Tes belles joues rondes et roses

     

    se creusent de jolies fossettes

     

    lorsque tu ris aux anges.

     

    Tu m’émeus, tu m’émerveilles...

     

     

     

    Je guette ton appel, je guette ton réveil vers moi

     

    Quand les yeux encore tout gonflés de sommeil

     

    Tu demanderas maman.

                      Petit-Quevilly, octobre 1985

      • Mercredi 9 Mai à 19:09

        Merci pour ce beau poème, Emma !

    4
    Mardi 8 Mai à 10:11

    C'est un magnifique poème, mais Marie Noël est une poétesse merveilleuse de finesse...

    5
    Mardi 8 Mai à 14:03
    daniel

    Quel poème !!  Quelle fraîcheur !! C'est super !

    6
    Evy
    Mardi 8 Mai à 16:03

    Très beau ce poème passe une bonne journée bisous

    7
    Mardi 8 Mai à 16:13
    Renée

    C'est super joli j'aime beaucoup. Bisous

    8
    Mardi 8 Mai à 16:35
    colettedc

    Excellent choix, Gazou ! C'est tout à fait magnifique ! 

    Bonne poursuite de ce mardi !

    9
    Mardi 8 Mai à 18:52

    c'est vraiment très joli. Bises

    10
    Mardi 8 Mai à 21:58

    Un très bon choix.

    Merveilleuse poésie.

    Bises Gazou.

    Aimée

    11
    Mardi 8 Mai à 22:04

    Magnifique découverte, j'aime particulièrement cette idée que si l'enfant dort, les fleurs puissent sortir de leur bouton tout doucement, à tâtons... c'est vraiment beau et si doux... Merci Gazou, belle soirée à toi.  brigitte

     

    12
    Mardi 8 Mai à 22:16
    erato:

    Ce poème est beau et émouvant.

    J'aime beaucoup cette poétesse.

    Belle soirée Gazou

    13
    Mercredi 9 Mai à 09:32

    dors mon petit au accent de cette romance qui de la nuit façonne l'habit du jour et qui te laisse à toi mon petit bout le calme du sommeil pour éveiller tes rêves ...

    j'adore !

    amitié .

    14
    Mercredi 9 Mai à 17:40

    J'adore Bonne soirée

    15
    Jeudi 10 Mai à 07:52

    Un auteur que l'on n'oublie pas. Son écriture est d'une fraîcheur ...

    16
    Jeudi 10 Mai à 07:53

    Une telle fraîcheur dans l'écriture, on devrait la relire plus souvent, Marie Noël. 

    17
    Mardi 15 Mai à 09:29

    J'aime beaucoup Marie Noël.

    Merci pour ce poème en partage.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :