• mardi poésie : Les vacances

     

     

                                         A la cime des arbres  de Philippe Forcioli

     

     

    A la cime des arbres

    je m'y plais

    juste à la pointe extrême

    d'un  cyprès.

     

     

    tout là-haut sans cordage

    ni piton

    le nez dans les nuages

    je tiens bon

    une hune comme à l'âge

    des bâteaux

    j'étudie le langage

    des oiseaux.

     

    Beaux oiseaux  petits frères

    de la  paix

    je prie dans vos prières

    de forêts

    des  marais des rivages

    des jardins

    oiseaux aux longs voyages

    hauts voisins

     

    les chemins de bitume

    m'ont usé

    eus-je un don de vos plumes

    pour oser

    rameuter des oreilles

    en chantant

    au ciel monts et merveilles

    coeur battant

     

    je suis né dans les pages

    d'un cahier

    écolier plutôt sage

    je songeais

    suis mort dans le feuillage

    mille fois

    à chercher mon visage

    croix de bois

     

     

    à la cime des arbres

    je vivrai

    enfant dans mes poèmes

    égaré

    juste à la pointe extrême

    d'un cyprès

     

    Philippe Forcioli (Routes de feuilles)

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Juin à 08:50
    Edmée De Xhavée

    Lire ce poème en prononçant les mots est un plaisir supplémentaire... le ressac en est charmant, tout comme le texte bien sûr!

    2
    Mardi 26 Juin à 08:53
    daniel

    Que c'est beau. J'aime beaucoup !

    3
    Mardi 26 Juin à 09:02

    ce poème nous emmène

    Voler comme l'oiseau

    Chanter comme l'oiseau

    Tout là-haut près des nuages

    Dans nos rêves d'enfants.

     

    Merci Gazou  pour cette échappée !

    Bonne journée

     

    4
    Mardi 26 Juin à 09:05
    LADY MARIANNE

    j'aime beaucoup -
    la fluidité-des mots, les sensations--
    un excellent choix ! merci-
    bisous-

    5
    Mardi 26 Juin à 09:10

    Je découvre ce poème grâce à toi. Merci, Gazou.

    J'aime beaucoup.

    Bisous et douce journée.

    6
    Mardi 26 Juin à 11:09

    C'est très joli, je découvre aussi le poète, merci gazou

    7
    Mardi 26 Juin à 12:35

    Très joli poème, une belle découverte j'aime, bisous du jour !

    8
    Mardi 26 Juin à 13:48

    Un très joli poème Gazou, merci !

    Bises et bon mardi

    9
    lenez o vent
    Mardi 26 Juin à 18:01

    très agréable

    Merci, bisous Gazou

     

    10
    Mardi 26 Juin à 19:28

    j'ai lu ce nom aujourd'hui, mais dans quel livre ? 

    merci pour ce beau poème. Bonne soirée. 

    11
    Mardi 26 Juin à 19:36
    colettedc

    Magnifique poésie, Gazou ! J'♥ beaucoup !!! Bonne et belle soirée ! 

    12
    Mardi 26 Juin à 22:06

    je ne connais pas ce poète. J'aime ton choix

    Bonne semaine

    13
    Mardi 26 Juin à 22:08

    Un joli poème que je ne connaissais pas, merci.

    14
    Mardi 26 Juin à 22:30

    et moi qui suis signe d'air, je me prends à voler là haut pour rejoindre cet oiseau !

    merci pour l'essor !

    amitié .

    15
    Mercredi 27 Juin à 15:26

    Magnifique ! les mots de ce poème coulent comme source... j'en aime la chanson... 

    Merci Gazou

    Bises

    16
    Dimanche 1er Juillet à 14:28

    Quel plaisir de lecture !

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :