• Mardi poésie : L'horizon chimérique

     

     


    "Vaisseaux, nous vous aurons aimés en pure perte ;
    Le dernier de vous tous est parti sur la mer.
    Le couchant emporta tant de voiles ouvertes
    Que ce port et mon cœur sont à jamais déserts.

    La mer vous a rendus à votre destinée,
    Au-delà du rivage où s'arrêtent nos pas.
    Nous ne pouvions garder vos âmes enchaînées ;
    Il vous faut des lointains que je ne connais pas

    Je suis de ceux dont les désirs sont sur la terre.
    Le souffle qui vous grise emplit mon cœur d'effroi,
    Mais votre appel, au fond des soirs, me désespère,
    Car j'ai de grands départs inassouvis en moi.
    "

               Jean de La Ville de Mirmont


  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Septembre à 07:31

    de toute beauté évidente !

    amitié .

    2
    Mardi 18 Septembre à 08:35

    Superbe poème Gazou, un excellent choix, merci !

    Bises et bon mardi

    3
    Mardi 18 Septembre à 08:47
    eMmA MessanA

    Partir, partir, prendre la mer et surtout… revenir !

    Merveilleux poème.

    4
    Mardi 18 Septembre à 09:08

    Très beau poème Gazou, je dernier vers chante en moi comme un appel. Je ne suis pas très présente en ce moment, cet été canicule associé à des évènements difficiles m'a un peu éloignée. Maintenant j'ai mon jardin qui me réclame, nettoyer, planter semer alors que le terre est dure comme un caillou mais j'ai besoin de cette activité physique pour me ressourcer.Bonne journée

    5
    Mardi 18 Septembre à 09:46

    Très bon choix, Gazou.

    C'est un poème que j'aime beaucoup.

    Bisous et douce journée.

    6
    Mardi 18 Septembre à 12:45
    LADY MARIANNE

    un très beau poème !
    la mer qui parfois prend les marins à jamais-
    merci ! bon mardi- bisous-

    7
    Mardi 18 Septembre à 14:17

    Superbe poème, si belle est la mer et bien cruelle parfois, bisous du jour !

    8
    Mardi 18 Septembre à 15:09

    un beau poème ; je suis aussi de ceux qui aiment la terre et ne prenne pas la voile ... bises 

    9
    Mardi 18 Septembre à 16:32

    C'est un poème magnifique, j'aime beaucoup ce poète, malheureusement mort trop jeune, il aurait eu tant de beaux poèmes encore à nous écrire!

    10
    Mardi 18 Septembre à 16:43
    covix

    Bonsoir, 

    Une belle poésie, nous ne pouvons tous partir, mais l'âme sait voyager.

    Bises

    11
    Mardi 18 Septembre à 19:03
    colettedc

    Très, très bon choix Gazou ! J'♥ ! 

    Bonne soirée !

    12
    Mardi 18 Septembre à 19:44

    bonsoir 

     ce poéme me plait beaucoup 

    je ne l' avait jamais lu 

     bonne soirée 

     kénavo 

    13
    Mercredi 19 Septembre à 12:19

    Très beaux alexandrins. 

    14
    Mercredi 19 Septembre à 13:56
    Renée

    Si c'est inassouvi c'est qu'il faut malgré la peur réaliser….Très beau poème. Bises

    15
    Vendredi 21 Septembre à 11:22

    Merci de nous faire partager cette très belle inspiration.

    Amitiés

    16
    Vendredi 21 Septembre à 17:43

    Je ne connais pas ce poète. J'aime bien son poème, en tout cas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :