• Mardi poésie / Jean Cocteau

     

    Préambule

     

    "A force de  vouloir être

    Dans cette solitude

    De n'être rien les autres craignent

    A force d'oublier de vivre

    Traqué par la peur d'un esclandre

    Evitant que n'importe quel

    Joyeux drille ne s'aperçoive

    De mon effort d'être je n'ose

    Ni mangerni boire ni

    M'attabler au bord de leurs danses

    A force de vivre sous

    L'uniforme mal connu

    D'une lésion étrangère

    A force de me donner l'air

    De n'avoir pas l'ai à force

    De m'engluer dans mes pièges

    Aforce de me dire s'ils veulent

    Voir mes papiers je suis perdu

    Bref à force de feindre

    D'être des leurs moi  le  voleur

    Aux semelles de silence

    A force de donner le change

    Et pour l'ombre d'un bossu

    Avoir pris celle des anges

    Et d'alourdir mon scaphandre

    D'oeuvres de plus en plus suspectes

    A la barque des beaux rameurs

    A force de suivre les ombres

    De fantômes sans châteaux

    Styx sur tes désertes rives

    Sans avoir vécu je meurs. "     Jean Cocteau


  • Commentaires

    1
    Marcel
    Mardi 28 Août à 08:25

    Bien écrit, mais pas très gai, ton texte du jour!

    Amitiés.

    2
    Mardi 28 Août à 08:52

    Excellent choix Gazou. Merci !

    Bises et bon mardi

    3
    Mardi 28 Août à 09:47
    eMmA MessanA

    Un texte d'une grande force et d'une grande beauté sur l'être et le paraître...

    J'aime énormément Jean Cocteau.

    4
    Mardi 28 Août à 15:36
    LADY MARIANNE

    oui un très beau poème- être ou paraitre ?
    merci gazou pour ta belle participation ! bisous-

    5
    Mardi 28 Août à 16:19
    Renee

    un texte bien triste mais bien beau. Amitiés

    6
    Mardi 28 Août à 18:07
    daniel

    J'ai toujours pensé que le conformisme empêchait la véritable expression ! Se réfugier derrière des mots anodins pour se cacher. Etre pour s'engager !!

    7
    josse2189
    Mardi 28 Août à 22:33

    Beau poème que je découvre.

    Bonne semaine

    8
    Mercredi 29 Août à 03:06
    colettedc

    Un très, très bon choix, Gazou ! J'♥ !

    Amitiés♥

    9
    Mercredi 29 Août à 20:52

    bien sûr toujours chouette de lire Cocteau, pourtant triste ce poème. Bises 

    10
    Mardi 4 Septembre à 12:43

    Un très grand artiste. 

    11
    Vendredi 7 Septembre à 11:41

    Une découverte pour moi.

    Merci pour Cocteau.

    J'aime beaucoup.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :