• Mardi poésie : François Cheng

     

     

     

     

     

    "Avoir tout dit
    et ne plus rien dire
    Accéder enfin au chant
    par le pur silence
    T'ouvrant là 
    sans retenue

    S6001190.JPG


    A l'appel d'un geai
    Aux cris des cigales
    au pin jailli de toi
    te brisant les entrailles

    Sous le ciel uni 
    Qu'effleure seul 
    un nuage"








    "Bâtir le royaume à mains nues

    Sur les cailloux entrechoqués 

    De l'habitable étincelle"














    a


  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Novembre à 11:21
    eMmA MessanA

    Je crois que l'on pourrait citer tout François Cheng, tout y est d'une si grande poésie, de toute beauté...

    2
    Mardi 12 Novembre à 12:07
    J'aime beaucoup François Cheng , sa poésie est profonde et juste.
    Merci pour ce poème.
    3
    Mardi 12 Novembre à 12:36

    Relire Cheng et c'est le transport vers des terres inconnues et magiques. 

    4
    Mardi 12 Novembre à 14:53

    Merveilleux François Cheng!

    5
    Mardi 12 Novembre à 15:11
    Covix

    Bonjour, 

    Très bon choix, j'ai failli mettre un extrait de sa poésie.

    Il est entré dans mon univers  avec deux de ses recueils.

    C'est bien pour Lady de continuer son défi.

    Bonne soirée

    Bises

    6
    liedich
    Mardi 12 Novembre à 16:23

    Bonsoir Gazou. J'avoue ne pas accrocher entièrement à la poésie de F. CHENG. Par contre, je viens de lire une demi douzaine de ses livres et j'adore son écriture. Au point que je me suis demandé si je n'allais pas lui écrire pour le remercier de cette écriture mais aussi de ses idées de livres. J'avoue aussi n'avoir peut-être pas la profondeur nécessaire pour percevoir ses messages poétiques. En tout cas, merci. Douceur à Toi.

    7
    Mardi 12 Novembre à 16:43
    Renée

    Une découverte cette artiste que c'est beau. Merci

    8
    Mardi 12 Novembre à 17:18

    Très beau ! 

    9
    Mardi 12 Novembre à 18:47

    J'aime beaucoup.

    Bises et bon mardi

    10
    Mercredi 13 Novembre à 07:16

    c'est selon "mon état" en nature, il m'arrive plus souvent de refaire le monde que d'entendre "du silence"  ... il y a toujours bien un bruit de feuille qui tombe pour me chanter les nuances de la vie ...

    amitié .

    11
    Mercredi 13 Novembre à 09:28
    daniel

    C'est drôle, je n'ai jamais accroché à sa poésie !!

    12
    Jeudi 14 Novembre à 20:43

    sa poésie est d'une grande beauté. Bises et je t'envoie un peu de douceur pour les jours à venir.

    13
    Jeudi 14 Novembre à 21:25

    Magnifique ! Merci Gazou.

    14
    Mercredi 20 Novembre à 01:07
    colettedc

    Très joli ! J'♥ !

    Bonne journée,

    Amitiés♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :