• Mardi poésie ; Benoît Marchon

     

    Quelqu'un meurt

    et c'est comme des pas qui s'arrêtent

    Mais si c'était un départ pour un nouveau voyage?

     

    Quelqu'un meurt

    et c'est comme un arbre qui tombe

    Mais si c'était une graine germant dans une terre nouvelle?

     

    Quelqu'un meurt

    et c'est comme une porte qui claque.

    Mais si c'était un passage s'ouvrant sur d'autres paysages?

     

    Quelqu'un meurt

    et c'est comme un silence qui hurle

    Mais s'il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie?

                                                  

                                                   Benoît Marchon

                                                          écrivain et poète français

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Septembre 2020 à 19:48

    Une très belle découverte, c'est un très bon choix Gazou. Bises

     

    2
    Mardi 8 Septembre 2020 à 19:54
    eMmA MessanA

    Oui... "Et si la clé était ailleurs ?" (Yves Duteil)

    3
    Mardi 8 Septembre 2020 à 20:21

    c'est parce qu'elle est fragile la musique de la vie qu'il faut l'entendre, l'écouter et se laisser vibrer !

    amitié .

    4
    Mardi 8 Septembre 2020 à 21:23
    Andrée Galera

    J'aime beaucoup ce poème .

    Belle soirée Gazou

    5
    Mardi 8 Septembre 2020 à 22:11

    C'est très beau.... Merci Gazou.

    6
    Mercredi 9 Septembre 2020 à 00:21

    C'est un très beau poème, je l'avais déjà entendu, mais je ne me souvenais pas du nom de son auteur.

    Merci pour le partage, Gazou.

    Passe une douce journée.

    7
    Mercredi 9 Septembre 2020 à 08:01

    Très beau poème en ce moment l'au-delà me préoccupe beaucoup, la vieillesse sans doute!

    8
    Mercredi 9 Septembre 2020 à 09:04
    daniel

    Un beau poème, plein d'espoir. La mort n'est qu'un passage vers une autre vie.......

    9
    lenez o vent
    Mercredi 9 Septembre 2020 à 09:20

    joli poème, la musique de la vie

    Merci, bisous Gazou et bonne journée

    10
    Mercredi 9 Septembre 2020 à 21:08
    C'est plein d'espérance.j'zime beaucoup.
    Pour te répondre , oui le mandala me demzngeait les doigts et je me suis lancée dans ce collage sans savoir ce que je réaliserai.
    Bises
    11
    Vendredi 11 Septembre 2020 à 16:58
    Renée

    un très joli poème merci Gazou l'espoir filtre au travers de ce texte. Bisous

    12
    Samedi 12 Septembre 2020 à 21:44

    Coucou Gazou

    J'aime énormément ! C'est fou ce que je découvre par chez toi ! Ce poème est une immense espérance en une vie nouvelle, qui ne serait que la continuité de celle-ci, mais en mieux ! 

    Merci bcp....

    Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :